Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Nous avons bien fait rire ceux qui tiraient les cordes. Nous avons amusé tous les agitateurs.
Aujourd’hui le théâtre est désert de nos gestes d’espoirs et de nos cris d’amour. Le spectacle est usé ; la comédie prend fin.
Nous ne sommes que des hommes. Il fallait s'en souvenir.



Published by Michel Giliberti - - Société

commentaires

Jack MAUDELAIRE 27/07/2009 16:07

---> Bonjour,Le billet de Chris-Tian Vidal m'a orienté sur votre espace, et je dois vous avouer que vos oeuvres nourrissent un profond désir de s'exprimer, mais cela tout le monde l'a remarqué. Disons que j'ai eu envie de vous le dire tout simplement, comme cela me venait ? Naturellement, je tiens à vous tirer le chapeau que je ne porte plus... J'aime particulièrement le ton de vos couleurs et bien sûr votre idée de représenter l'homme en tout son état... Je vous dis donc bravo, si je peux me permettre, et merci à Chris-Tian Vidal de m'avoir permis de vous découvrir...Bien sincèrement, Jack ou La Parole enchantée du Silence.

Michel Giliberti 27/07/2009 17:09



je connais la parole enchantée du silence et je l'apprécie, aussi je ne peux que vous remercier d'être passé par ici, dans ce champ noir et confus qui activait autrefois mes neurones... et merci
à Christian bien sûr,
 @ bientôt,

Michel



covix 05/06/2009 16:33

BonjourMonde brisé, rêve cassé, ne serions nous pas en mesure de savoir ce que nous voulons sans ces manipulations...Belle ilustartion de ce rêve briserBonne journéeCovix

Michel Giliberti 06/06/2009 07:28


Il faut pourtant garder ses rêves...

Michel


Nath 31/05/2009 17:25

Il y avait longtemps...Loin du message politique mais si près de cet homme. J'ai ce sentiment d'être prise au piège, acculée et j'étouffe, je ne sais pas comment méchapper de tout cela.J'aimerai partir loin, faire le vide, tout quitter.

Michel Giliberti 01/06/2009 07:16


Je crois que nous sommes pas mal dans cet état d'esprit et ce ne sont pas les nouvelles dispositions toutes sécuritaires qui vont améliorer la situation.
 Je t'embrasse Nath, courage.

Michel


Chris-Tian+Vidal 31/05/2009 02:10

Superbe Michel. Je t'embrasse. Chris.

Michel Giliberti 31/05/2009 09:32


Merci Christian,

Bisous,

Michel


bellelurette 30/05/2009 00:19

A JC : Pas de besoin de fumette pour trouver des jeux de mots foireux !

Michel Giliberti 30/05/2009 08:00


Ben vi...


JC 29/05/2009 01:35

Bellelurette faut arrêter la fumette ! 

Michel Giliberti 29/05/2009 07:30


Ah... la fumette!!!

Michel


bellelurette 28/05/2009 22:42

Tous rendez-vous à la Porte de Pantin !

Michel Giliberti 29/05/2009 07:31


Pantins??? vous avez dit "pantins"?

Michel


pons xavier 28/05/2009 15:27

je dirai même plus, quelle belle illustration de cette société du spectacle!!!!!

Michel Giliberti 29/05/2009 07:36


Et le spectacle n'est pas prêt de s'arrêter...
bisous,

Michel


HUILLERY Jacqueline 28/05/2009 14:50

Michel bonjourC'est avec toujours autant d'anthousiasme que je me rue sur tes messages comme si tu allais m'apporter ma nourriture terrestreBen oui! tu es ma nourriture.....lorsque je te lis je suis en parfaite harmonie avec ce que tu dois ressentir en écrivant ces lignes Oh! combien j'ai le coeur qui bat quand je m'envole pour la Tunisie, un pays où je retrouve ma sérénité, ou je retrouve les éléments, les choses à l'état brut, non empreint de cette sacré société de consommation dans laquelle nous vivonsOh! combien j'aspire à être libérée de l'influence des médias, des palabres de ceux qui nous gouvernent....Marre de ce contrxte quotidien où plus rien ne reflète les énergies qui nous entourentCes énergies je suis ravie de les resssentir encore et toujours et c'est par la grace de tes mots que je peux revivre des moments làPour tout cela Michel je te remercieCordialementJacqueline

Michel Giliberti 29/05/2009 07:47



Merci Jacqueline, très sensible à ce que vous me dites. Je suis bien d'accord avec toi pour la Tunisie, bien sûr... Il se passe quelque chose d'indéfinissable lorsque l'on pose le pied là-bas. Ce
n’est pas que tout y est mieux, mais tout y est "autrement" ; surtout le rapport au temps  et la simplicité des relations, bref, je crois que nos sociétés ne savent plus s'harmoniser . Vivre
devient un combat au centre de l'indifférence.

 @ bientôt et encore merci,

Michel



eva+baila 28/05/2009 14:01

Je ne sais s'il y a un message politique (après tout, ça ne m'étonnerait pas de vous !) Laissons-là le message politique s'il existe...Voici ce qui me vient à l'esprit : Dieu que c'est beau un homme ! cette silhouette en Y, ces épaules magnifiques, ces fesses admirables de dieu grec... Comment tant de force et de beauté peuvent-elles cacher tant de fragilité ? (car la fragilité est un thème récurrent dans vos toiles : le craquèlement de la peau -par nature élastique cependant- , et ici la manipulation de la marionette !...)Si la femme est un mystère, l'homme est une énigme...

Michel Giliberti 29/05/2009 07:53



Oui, bien entendu, il y a très souvent un message politique dans mes tableaux et l'esthétique me permet de le faire en douceur, je dirais... quant à la fragilité de l'homme, oui, il me plait de
la mettre en évidence, car je l'ai si souvent rencontrée... Elle est l'essence même de son combat et je me suis toujours organisé pour trouver ce genre d'homme fragile pour m'inspirer. La force
pour la force, l'esthétisme pour l'esthétisme m'ennuient terriblement. S'il n'y a pas dans l'oeil cette petite faiblesse "royale" qu'est la fragilité, rien ne se passe du côté de ma muse...
 @ bientôt mystérieuse Eva

Michel



Jj 28/05/2009 12:38

théâtre ou pas, l'homme oublie souvent qu'il n'est qu'homme !bonne fin de journée,bisesJj

Michel Giliberti 29/05/2009 07:54


Hélas, oui...
 @ bientôt,

Michel


mamiekeke 28/05/2009 12:09

bonjour MICHEL , comme d' habitude j' aime beaucoup ce dessin ou peinture mais elle est triste car on voit un homme tomber après avoir été ... on peut tout supposé , mais la vie et la malchance à eu l' air de l' avoir hélas rattrapé . Ce n' est pas fait pour me remonter le moral mais pourtant si l' on regarde autour de soi , c' est quand même ce qui se passe dans la réalité . Mais j' espère me tromper d' interprétation , pas grave ce qu' il y a de bien dans la peinture c' est que l' on voit ce que nous voulons voir , n' es ce pas ?Gros bisous marseillais ensoleillé .RENEE (mamiekéké) .http://mamiekeke.over-blog.com

Michel Giliberti 29/05/2009 07:57



Non, tu ne t'es pas trompé. C'est bien mon message, mais tu sais mes toiles sont souvent tristes... le bonheur est mon quotidien, mais certainement pas ce qui réveille mes inspirations. C'est
justement ce bonheur de tous les jours qui m'ouvre les yeux sur tout ce qui n'est pas lui...
 @ bientôt les amis et merci pour les compliments.

Michel



François 28/05/2009 09:54

Quelle belle illustration de la fatigue que procure le spectacle d'une société en désespérance...Plein d'amitiés pour vous Michel

Michel Giliberti 29/05/2009 08:00



Le mot "fatigue" est exact. Fatigue de tout et fatigue surtout de cette confiance qu'on ne veut plus nous donner... de ce rêve, de cette utopie qui a fait avancer les hommes.
Merci François et à bientôt,

Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog