Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Top articles

  • Pierre et peau cherchent galerie...

    22 mars 2019 ( #Mes modèles... )

    Alors qu’avec émotion mes doigts s’attardaient sur ces murs fatigués par les ans, vous vous êtes étonné que les choses d’un temps hors du vôtre puissent autant me séduire. Je vous ai aussitôt murmuré dans le cou que mes mains savaient aussi bien caresser...

  • Lumière / Huile sur toile / 90x90 cm

    13 novembre 2020 ( #Mon actualité )

    LUMIÈRE / huile sur toile / 90x90cm. Depuis déjà longtemps, je ne peignais plus avec le souci de la perfection technique ; je m’y étais tant impliqué durant des décennies que je n’en voyais plus l’intérêt, mais lorsque l’on chasse le naturel il revient...

  • Tunis... L'acteur, danseur et dramaturge, Rhaiim Bahrini.

    10 février 2015 ( #Tunisie )

    Tunis... L'acteur, danseur et dramaturge, Rhaiim Bahrini. (Cliquer sur les photos pour les visionner en grand taille) Impressionnant dans l'objectif... vif, intelligent et subtil dans le huis clos. Très heureux de cette nouvelle coopération artitisqu...

  • Derniers travaux huile sur toile

    22 novembre 2019

    Earthexit / Huile sur toile Earth health / Huile sur toile Blue blood of earth / huile sur toile

  • Des voiles dévoilent... (beautés tunisiennes)

    14 mai 2015 ( #Tunisie )

    D epuis quelque temps, le voile est synonyme de toutes les inquiétudes, de toutes les dérives, de tous les clichés sulfureux. Pour respirer un peu, voici des voiles qui n’ont d’autre but que celui de dévoiler la beauté en Tunisie. Cliquez sur les photos...

  • Quand j'étais enfant oiseau...

    25 janvier 2020

    Le titre de cet article n'a rien à voir avec le post lui-même mais il est le titre d'une de mes chansons, métaphore de ma jeunesse. 1964. Quatorze ans. Heureux et fatigué ! Tableau terminé tard dans la nuit, mais lycée le lendemain, d’où ma fatigue évidente...

  • Pourquoi l'aimez-vous ?

    26 janvier 2015 ( #Photos et poésie. )

    - Pourquoi l’aimez-vous? - Parce que je me retrouve en lui. - Est-ce impossible de se retrouver en soi ? - Je ne songe jamais à ça… se retrouver chez l’autre est plus exaltant. - Pourquoi ? - Ça rend plus indulgent. - C’est à dire ? - C’est comme son...

  • Ce monde croit qu'il croît...

    26 septembre 2015 ( #Photos et poésie. )

    Je vous parle de désordres, je vous parle de panique. Ce monde croit qu’il croît, mais il nous crucifie. Les enfants meurent, les hommes tuent, les femmes subissent. Vous, entre nuages perle et ciel d’améthyste, vous ne m’écoutez pas. Votre horizon se...

  • Retour à la terre

    05 septembre 2016 ( #Photos et poésie. )

    Dans le silence et le limon du monde clos, quand il n’y aura plus rien à se mettre sous la dent, plus rien pour se couvrir les os, viendra l’heure de se demander qui nous bouffaient du temps de notre vivant. Hommes libres et prisonniers, cavaliers aux...

  • Etrange medina... Kairouan.

    27 septembre 2015 ( #Tunisie )

    Étrange médina quand tout s’endort et tout se tait… quand traine encore la présence feu follet de ses habitants. Étrange médina quand tout s’endort et tout se tait… quand seuls quelques chats silencieux vous frôlent et s’enfuient. Quand la nappe mordorée...

  • Carthage, à l'ombre d'un palais...

    21 novembre 2020 ( #Tunisie )

    Dans la lumière et dans l'ombre d'un palais quelque part à Carthage... Dans les secrets du même palais...

  • Potins de la fin des années 60

    30 mai 2020 ( #Michel Giliberti )

    En 1969, à Paris, je rencontrai Frédéric, un mannequin, avec qui je devais partager pendant quelques longues soirées à refaire le monde dans les boîtes de nuit branchées et enfumées du quartier de Buci, dont une, en particulier, qui se nommait le Speakeasy....

  • Rêve et morosité

    09 octobre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Ce matin, il pleut sur la campagne normande et comme si ce n’était pas suffisant, pour me déprimer, j’ai entendu Sarkozy sur France Inter expliquer pour la énième fois sa stratégie en matière de délinquance, et affirmer qu’elle était en régression…Comme...

  • Fumisterie

    19 octobre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Puisque bientôt plus personne n’aura le droit de fumer, j’envisagerais bien pour les fumeurs passifs dont je suis et qui seraient en manque, de faire fumer les animaux de société… comme mon ami Wasis ! Nous continuerons ainsi à être des passifs endormis…...

  • Sevran navrant !

    20 octobre 2006 ( #Michel Giliberti )

    J'ai appris que Pascal Sevran, ce grand homme de gauche, soutenait officiellement Nicolas Sarkosy !Déjà ce personnage m'avait paru navrant et pitoyable lorsqu'il avait conclu pour justifier le tourisme sexuel dans les pays « exotiques » : « Sinon, qu'irions-nous...

  • Automne

    27 octobre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Un bout du jardin à l'automne © Giliberti - 2006 C’est l’automne déjàEt c’est déjà l’ennuiC’est l’eau morne dans le puitsLes fougères qui se plient.C’est l’automne déjàEt c’est déjà l’hiverAlourdi du silenceDes oiseaux qui se taisent.Je me tais moi aussiAttentif...

  • Les bêtes exaucées

    29 octobre 2006 ( #Michel Giliberti )

    C e tableau, comme la plupart de ceux qui mettent en avant la blessure et l’oiseau, est un de mes préférés. Il traduit assez bien ce que je voulais y installer : une douleur présente, ardente, comme une chair qui habillerait la mienne. Une douleur avide...

  • L'inconséquence

    30 octobre 2006 ( #Michel Giliberti )

    On reproche parfois à ma peinture d’être esthétique ou, seulement esthétique. Pourtant, je ne suis pas attaché à la seule forme, bien au contraire. L’expression figurative est pour moi le chemin le plus court entre le message que je veux faire passer...

  • Continuando...

    01 novembre 2006 ( #Michel Giliberti )

    J’écoute Jehro, Continuando… une chanson que je mets en boucle depuis quelques minutes. Une chanson dont la mélodie pleine de soleil et de tristesse m’atteint comme aux jours de fin d’été, quand, à contempler une plage vide, on réalise que les heures...

  • Bizerte exposition 2005

    04 novembre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Moez est un de mes modèles préférés. C’est aussi un ami. J’aime beaucoup traduire sa mélancolie au fil des nombreuses toiles que je fais de lui. Il a une façon amusante de poser. Chaque fois que je lève mon regard sur lui, il me fait un clin d’œil, sourit,...

  • Poséidon

    06 novembre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Le 23 novembre, date de mon prochain vernissage, approche à grands pas. Avant de poster quelques photos de mes derniers tableaux, je mets en avant un de ceux que je porte dans mon coeur et qui illustra l’affiche d’une de mes expositions, il y a quelque...

  • C'est beau une ville la nuit

    07 novembre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Bohringer l'Africain. Hier matin, à l’émission Le fou du roi, j’ai entendu Richard Bohringer parler, en compagnie de sa fille Romane, du film dont il est l’auteur et qui se passe en Afrique. C’est beau une ville la nuit. Et c’est beau un mec comme lui,...

  • Tableau volé

    15 novembre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Ce tableau a une histoire : il me fut volé par un petit escroc qui s’était proposé de m’exposer sur un stand à La Bastille dans le cadre du Grand marché d’art contemporain, c’était en 97.Je vous passe les détails, et voilà… À la fin de cette manifestation,...

  • Une vie...

    20 novembre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Lorsqu'en 1973 , dans la fumée et le brouhaha d'une boîte de nuit branchée à l'époque, tu t'es approché de moi pour me dire en souriant que j'avais l'air de m'ennuyer, ni toi ni moi savions à cet ultime instant , que nous venions de nous embarquer pour...

  • Masoch

    22 novembre 2006 ( #Michel Giliberti )

    Je vis des jours difficiles, comme une grâce qui m’échapperait. De tout temps, j’ai côtoyé la noirceur de l’âme et la mélancolie subtile. De tout temps, celle-ci ne m’a jamais effrayé.De tout temps, elle m’a aidé à me construire en exaltant ce qui colle...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog