Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Et puisque le tout sécuritaire fait office de passeport, puisqu’il est en passe de devenir le modèle qui balaiera nos belles et fortes idées de liberté, ma mémoire s’éparpille au gré des simples souvenirs de ma Tunisie comme cette virée dans le sud, à Tozeur.
J’avais l’impression, alors que j’approchais du but, de m’être trompé de direction ; aussi je demandai à deux garçons qui discutaient et fumaient sur le bord de la route si j’étais sur le bon chemin. Ils me répondirent que oui. Ils souriaient, leurs yeux étaient malicieux. Ils m’offrirent un jus de fruit que je partageai avec eux le temps d’une discussion sur tout et sur rien ; peu après je leur demandai si je pouvais les prendre en photos ; ils acceptèrent et rirent beaucoup, ne comprenant pas l’intérêt de garder d’eux une trace…
Ce sont ces instants qui me permettent de supporter la phobie de la jeunesse que les puissants enracinent dans nos têtes… fouille des cartables, portiques de détection à l’entrée des écoles, caméras de surveillance, cybersécurité… et puis demain… des terroristes ! Il ne faudra pas s’étonner !
Et pendant ce temps, la Terre se meurt des pesticides, insecticides, bombes, centrales nucléaires, massacres des espèces…
Plus d’écosécurité et moins de cybersécurité.



Petite discution à l'ombre d'un arbre... le temps arrêté.


Profil du sud dans l'ombre bleutée...


Autre profil tout aussi appaisé des bleus du pays...


Sourire et yeux sombres...


Petite torpeur d'avant la sieste...


Et dernier regard avant que le temps s'arrête à nouveau...

Published by Michel Giliberti - - Tunisie

commentaires

Samia.Nasr 11/06/2009 14:30

Bonjour Michel, ils sont beaux les garçons tunisiens, j'y étais plusieurs fois, j'aime beaucoup ce pays, bonne jeudi et merci pour ta visite sur mon blog, à très bientôt.

Michel Giliberti 12/06/2009 07:14


Merci Samia et à bientôt,

Michel


covix 05/06/2009 16:36

BonjourProfiter du temps, savoir le rendre long dans ces échanges qui nous sont offerts.Bonne journéeCovix

Michel Giliberti 06/06/2009 07:27


L'éterniser, même...
merci Covix,

Michel


bellelurette 05/06/2009 13:11

Hello Michel,La personne enturbannée d'un tee-shirt me fait plus penser à un Egyptien qu'à un tunisien, à cause de son nez. L'Egypte est tout près de toute façon.Quand au reste, moi je ne sais plus quoi penser... il est vrai que si un prof se fait agresser par coups de couteaux, il faut bien réagir, non ? donc s'il y a fouille des cartables ne me dérange pas, dans ce cas présent.Ce qui me dérange, c'est l'escalade. Et que la violence engendre le fait qu'il y ait un flic pour la protection des autres à l'entrée des lycées.Ce qui me désole aussi, c'est cette espèce de non-respect pour les anciens.Moi, j'ai été éduquée à laisser passer les personnes âgées avant moi dans les transports en commun et à leur proposer leur place assise. Cela n'a plus beaucoup cours. Bien que j'aime la jeunesse et beaucoup sont respectueux, heureusement, nombre aussi n'en ont rien à foutre, s'affalent royalement sur les places assises, mettent les pieds sur les banquettes, et autres joyeusetées. Cela n'avait pas cours lorsque j'étais jeune. Cela vient donc bien de l'éducation. Mais qui faut-il incriminer ?Les parents qui n'inculquent plus ces valeurs à leurs enfants, faute de temps ?L'Education Nationale qui, faute de moyens et de personnel n'arrive plus à gérer et à juguler ce problème ?Ce 21ème siècle où tout va tellement trop vite et est hyper médiatisé ?Ne serait-il pas temps de ralentir la cadence, de prôner la décroissance, alors que nos enfants (pas le mien !) n'ont envie que de Nike ou autres marques, parce que s'ils ne sont pas habillés "à la mode", on les traite de bouse ? (un nom comme ça, je ne sais plus le terme exact.). Et qu'ils arrêtent de jeter à terre leurs déchets ?Hier, j'achetais des câpres sur un marché. Et j'ai eu une conversation avec la commerçante. Elle doit avoir nos âges, donc environ pas loin de la soixantaine. Son mari est féru de foot. Elle l'a accompagné à un match et a remarqué une bande qui après avoir consommé moultes canettes de peu importe le produit a tout jeté par terre. Elle se fit forte de leur faire remarquer et leur demanda de tout ramasser pour mettre tous leurs détritus dans une poubelle. Ils obtempérèrent. Son mari lui dit que aussitôt le dos tourné, ils allèrent tout jeter un peu plus loin. Ce à quoi elle rétorqua que au moins, elle avait agi comme il fallait. Et moi de rajouter "et oui, faut enfoncer le clou.."Les ados, la jeunesse, y a pas à chier, tout est à revoir.Gageons que les plus petits apprennent maintenant, dès leur plus jeune âge, dès la crèche puis la maternelle, ce que c'est que le respect de la planète.Je suis un tantinet écolo, tu le sais.Ce qui me désole encore, c'est que les gens ne comprennent pas que le bio, par exemple, ce n'est pas bon que pour eux, mais pour la terre. Notre mère nourricière.Au début, je réagissais pareil. Egoïstement. C'est bon pour moi ? maintenant, je pense d'abord à la planète avant moi.D'ailleurs, sur la dernière photo, c'est quoi ce truc à terre, hein !!!Bouh qu'il est long ce com !!! désolée...

Michel Giliberti 05/06/2009 14:01



"On a la société qu'on mérite "...

Il n'y a pas une seule personne adulte qui ne peut s'empêcher de penser ce que tu dis et parce que c'est certainement vrai il faut repenser l'éducation et c'est bien ce que je sous-entends. C'est
en amont qu'on peut prétendre à un "mieux être", à un certain équilibre. Notre société tout entière est violente et engendre la violence globale. Les enfants la subissent comme les autres ;
ils en sont le reflet. C'est en cela qu'il m'est difficile d'entendre que l'on va brusquement faire des fouilles dans leur cartable, qu'il y aura des portiques ; on les rendra suspicieux aux yeux
de tous alors qu'un enfant s'éduque... C'est bien ça le drame. 
Notre modernité a infériorisé les rapports sur l'échelle des  valeurs, c'est bien triste, mais une fois de plus, il fallait réfléchir avant de punir et je suis désolé de voir que se
contente de faire la guerre à la  violence chez les enfants alors même qu'elle a été installée par les adultes. Ceux qui ont la chance d'être bien éduqués passeront au travers et le système
continuera, pervers, sourd, aveugle.
Un enfant est prêt à tout entendre, tout comprendre, devenir une petite merveille, encore faut-il lui en donner les moyens.

Ah Bellurette, tout ça n'est pas facile, j'en conviens... 

bisous et à bientôt, 

Michel



*MeL* 04/06/2009 20:06

Bonsoir Michel,Tes photos -souvenirs sont toujours aussi magnifiques .Ce qui m'ennuie, là, à l'instant en lisant les commentaires de certains ...on dirait que la jeunesse ne se décline que sous forme de beaux garçons !Les jeunes filles aussi appartiennent à cette jeunesse...elles ne sont que la moitié du ciel..certes, mais elles sont .Bonne soirée Mel

Michel Giliberti 05/06/2009 14:06


Merci Mel.
Je ne pense pas que dans les commentaires ce soit aussi radical. Je crois que lorsqu'on parle de "la jeunesse " on désigne les deux sexes.

Michel


Last Night in Orient 04/06/2009 15:55

merci pour ces photographies de cette rencontre !!!

Michel Giliberti 04/06/2009 16:54


Content qu'elles t'aient plu.
 @ bientôt,

Michel


cyril87 03/06/2009 18:56

Bel article.Beaux clichés.bonne soiréecyril87 cyril87.over-blog.com 

Michel Giliberti 03/06/2009 19:33


Merci Cyril, vous aussi,
 @ bientôt,

Michel


Chris-Tian+Vidal 01/06/2009 16:17

Et bien sûr, très cher Michel, je souscris à ton appréciation sur cette société française au tout sécuritaire ! Il paraît que la majorité des Français aime ça. L'affreux illusionniste qui nous gouverne a de beaux jours devant lui ! Malheureusement ! Je t'embrasse. Chris.

Michel Giliberti 01/06/2009 18:55


Oui, les Français sont majoritairement favorables à ces mesures... et oui l'endoctrinement a du bon et notre président est très fort dans ce domaine... Et puis ça permet d'oublier les choses
essentielles.
 @ bientôt Christian,

Michel


Chris-Tian+Vidal 01/06/2009 16:14

J'aime ces visages qui disent la tropeur de ces coins chauds.

Michel Giliberti 01/06/2009 18:56


Oui, je ne m'en lasse pas...
 bisous,

Michel


François 01/06/2009 15:16

Quelle est malade, cette société qui a peur de sa jeunesse.Et elle a peur aussi de la beauté comme elle a peur de sa jeunesse.Peut etre à cause de la beauté de la jeunesse !Nous ne laissons pas en héritage notre monde à la jeunesse : nous le lui empruntons...En même temps, je pense que la jeunesse n'existe pas..   Pas plus en tous cas qu'une flamme tout aussi insaisissable... Comme la flamme est un "moment" de la vie du bois, la jeunesse est un moment de notre vie... comme la flamme elle nous fascine et nous pouvons passer de long moment à la contempler pour oublier qu'après la flamme, le bois gazeux refroidit et finit en fil de fumée noire...Mais si on n'oublie pas cela, quel plaisir de regarder cette incandescence qui parle de nous, de nos rèves persistants, de nos amours jamais vaincus, du gout de la vie !Plein d'amitié pour vous Michel et pour vos photos qui disent bien pour moi tout celà...

Michel Giliberti 01/06/2009 19:02



Avoir peur de la jeunesse est, comme vous le dites, une maladie. Je sais bien que c'est une époque difficile, mais il faudrait comprendre une fois pour toutes que toute cette violence n'est pas
née d'hier et que les responsables de cette société n'ont rien fait pour l'éviter. J’ai connu des voyous, j'ai connu des déshérités de la nature, j'ai connu des jeunes gens de tous les milieux...
Il y a toujours une brèche dans les fortifications. Une brèche qui permet la rencontre et le dialogue. Toujours. Punir reste la facilité.
Merci François et à très bientôt,

Michel



eva+baila 01/06/2009 14:56

un peu pour faire suite au com. précédent, je pense que ce que le commun des minables reproche à la Jeunesse, c'est sa belle Jeunesse... A force d'empêcher la jeunesse de vivre et s'épanouir on finira par en faire (à l'image des States) des hordes de "garçons sauvages" comme les décrit William S.Burroughs dans "Les garçons sauvages". M. W.S. Burrouhs dans ce roman est un visionnaire (je le crains fort) et excepté qu'il est assez pénible à lire, il n'en est pas moins un formidable auteur.Sinon, pour en revenir à votre rencontre sur la route de Tozeur Michel, je n'ajouterai que ceci : vos photos sont belles, et les garçons sont beaux ! Mais ce n'est pas un scoop ! Il est toujours extraordinaire de sentir dans ces beaux yeux de velours sombre, une aussi éblouissante et fière clarté...eva. 

Michel Giliberti 01/06/2009 19:13



Jamais l'expression de "beat generation"(puisque vous me parlez de Burroughs)n'est mieux appropriée. C'est vrai et c'est tout à fait détestable de fuir ce qui, en soi, est une des plus belles des
choses qu'il nous soit donné de regarder. Quand je suis assis à une terrasse de café et que je vois des jeunes gens pouffer, s'embrasser ou faire "les cons" tout simplement, je vous assure que je
suis étreint d'un grand bonheur. D'abord, je retrouve ma propre jeunesse, mais surtout je suis heureux pour eux, qui ignorent tout de la difficulté de passer de l'autre côté du miroir... C'est
pour cela que tant d'occasions me sont données de capturer cette période magique de la vie.
 merci pour eux Eva,
 @ bientôt,

Michel



Jj 01/06/2009 13:03


L'évolution de notre espèce file droit à sa destruction par les mesures décidées en haut lieu pour imiter déjà et beaucoup trop cette Amérique qui nous dirige et qui connaît depuis longtemps de telles mesures dans les établissements scolaires...Ne savons nous qu'imiter ...? Faire comme ?? comparer !La violence est née de leur incompétence à freiner l’évolution et en remplaçant l’emploi par l’automatisme, l’homme par la machine et que devient l’homme dans tout cela … ?Celui sur la photo au turban blanc fait d’un t-shirt s’est déjà posé une marque d’interdit en un tatouage de barbelé !!
Partout en tout lieu il est interdit… de vivre… bientôt !Jj

 

 

Michel Giliberti 01/06/2009 19:16



Le plus amusant (si je puis dire) c'est que les USA seraient peut-être en train de réaliser tout ça et faire marche arrière... Oui le jeune au tatouage avait des idées arrêtées sur les choses de
ce monde...

Je t'embrasse Jj,

Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog