Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

1 2 3 4 > >>

Articles avec #mon actualite

L'aventure continue...

Exposition Giliberti / Galerie Ange Basso/ 2015

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

Un peu d'actualité depuis mon printemps travailleur en Tunisie...
Huit toiles récentes et quelques une plus anciennes seront exposées dans le cadre du grand, beau et très branché Café Journal de Gammarth, à quelques centaines de mètres des rivages turquoise de la Méditerranée, en contrebas. Cette exposition portera le titre de CLOSED, qu'il est possible d'interpréter comme on l'entend puisque le ressenti du travail d'un artiste appartient davantage à celui ou celle qui le reçoit qu'à l'artiste lui-même...
Bouche close, bouche entravée, doigts mêlés, dédoublés, larme de sang ou d'encre, essence des sens contrariés ou prêts à se déverser. Qui le sait ? Aucune allusion sociale ou politique à la Tunisie où, comme ailleurs, on rit, on parle, on s’aime, on s'essouffle, même. Non, c'est un simple et court voyage au centre de mes désordres personnels, le blues ayant toujours été mon carburant favori dans toute création artistique. Il me permet, une fois mes cogitations terminées, d'avoir un comportement social des plus libérés... des plus OPEN.

 closed-blog-1

close blog

closed-VI

closed-VII

closed-III

closed-4

closed-V

YEllow

felures

Un grand remerciement au Café Journal, à Beya Guesmir et à Michela Margharita Sarti...

closed-definitif

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

Et voilà, je suis de retour en Tunisie. Un peu désorienté. Ce que j’ai vécu en France a été si fort. Tant d’événements, tant d’émotions personnelles… tant de rencontres brillantes, tant d’échanges. Tant des lumières de Paris, aussi. Tant de beauté où tout se dit, où tout se fait sans tabous. Difficile de zapper en un jour sur ce qui colle tant à ma vision de la vie.
En dehors du point culminant de ce voyage où ma vie privée s’est vue renforcée, comment oublier ces heures au théâtre Clavel ? Comment oublier les yeux brillants de larmes des spectateurs devant deux acteurs émouvants qui ont été chercher si loin en eux la force de restituer avec leurs tripes les mots qu’en quelques soirs j’avais jetés sur un écran d’ordi et qu’un éditeur avait publiés ?
Histoire de politique, histoire de peau…
À l’aube, à crans, à cris, à larmes… Amour !
Merci encore à toi Samuel Ganes qui fut le premier à vouloir monter ma pièce «  Le centième nom » et qui a donné tant de vie au personnage de David, qui l’a rendu ensorcelant, paumé de n’être pas compris et de ne pas toujours comprendre lui aussi. Merci à toi Mike Fédé qui fut un Jihad si élégant, rude et fragile à la fois, exactement celui que j’attendais. Merci à toi Romain Poli pour ta mise en scène tout en retenue et au plus près de mes intentions.
Hélas, je n’ai pris aucune photo de ce spectacle, mais heureusement le fiston était là qui connaît bien son papa et a su capter pas mal de ses émotions. Donc merci à toi, Xavier Alexandre Pons. Voici donc, sans légende quelques unes de ces photos. (cliquer dessus sivous désirez les voir en plus grand)
L'amour-1
L'amour-16-copie-1L'amour-23L'amour-29amourL'amour-13L'amour-9L'amour-4L'amour-15L'amour-40amour123L'amour-36L'amour-38

 

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

link

Je suis très heureux que ma pièce "Le centième nom" soit jouée à Paris après l'avoir été à Reims et à Bordeaux. C’est toujours émouvant d'entendre ses propres mots placés dans la bouche d'acteurs et ses idées interprétées par un metteur en scène. Dans ces grands moments, votre pièce ne vous appartient plus, mais en échange, elle prend vie. Je serai au théâtre Clavel pour assister à cette première et d’avance, je remercie toute l’équipe qui a permis à cette nouvelle représentation de prendre vie.

993910 10151558692278261 1460750431 n 

link

1269589 10152251134299746 1445100949 o

Samuel Ganes et Mike Fedée, les acteurs.

visuel-4

Romain Poli, le metteur en scène.(source image Google)

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

  Deux affiches pour une même expo et un livre qui parait en Tunisie...Heureux !

dernière-afiche-blog-2affiche-efesto-definitive-2-copie-1couverture-blog[3]

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

Baiser-blog

 

Heureux !!!

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

Gargouille

Voici le dernier tableau de la série sépia, souvent éclaboussée de rouge ou de sang selon l'interprétation qu'on en fait. Désormais, il va s'agir de trouver l'inspiration pour un autre thème, une autre saison, un autre voyage.

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

Cornouiller

Un peu de distance avec le quotidien, mes amis... je pars une dizaine de jours sous d'autres cieux. Juste avant, je pose ici comme autant de baisers, les feuilles roses de mon cornouiller favori et je vous dis à bientôt.

jardin-rose-2

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

Les-yeux-d'or-

J’ai toujours aimé ce qui de près ou de loin témoigne de l'introspection. Dans cette toile, Romain mon modèle m’a donné entière satisfaction. Il a su s’enfermer au plus profond de lui-même et m’offrir l’idéal de la pensée, de la méditation, celle qui laisse croître le bel esprit. Ces instants de réflexions baignent les êtres de la plus grande des séductions et quand leurs yeux sont dorés…

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

naissance

Un jeune homme, un homme peut-être, couché à terre, couché sur le côté. Ses yeux fixent le vide. Se repose-t-il ? A-t-il déjà basculé dans un ailleurs qui lui est propre ? Je ne le sais pas. Je ne l'ai jamais su. Ce dernier tableau, dont les matières, hélas, ne peuvent s'apprécier sur cette photo, m’a un peu échappé . Je ne me souviens plus du sens premier que je voulais lui donner. Il ne devait pas y avoir de sang et pourtant instinctivement, il en coule entre les doigts du personnage.
C’est surement psychanalytique ! Quoi qu'il en soit, dans un premier temps je l’ai nommé « Garçon de l’aube », parce que ce titre correspond d’une certaine manière à ce que cette grande toile me donne à ressentir, puis après la lecture des commentaires, j'ai réflechi et désormais il s'appelle "Naissance".

Voir les commentaires

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

1 2 3 4 > >>
Haut

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog