Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

belvedere-10Charmant sourire retrouvé au hasard de souvenirs pas si lointains. Charmante ambiance, verte et ambrée, à l’ombre de la Koubba du Belvédère, au sommet de Tunis.
Certaines photos traversent les années et vous reviennent en plein cœur, légères comme un jour de printemps qui ordonne à l’hiver qui vous plaque encore au sol d'aller faire ses valises.
Alors, à ce sourire d’un autre été, j’ajoute le mien en pensée.
La vie, joyeuse ou non, réserve souvent de si douces surprises qu'il est bon de les chercher dans sa mémoire en attendant d'en vivre d'autres.

La-koubba--Belvedere 1

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

JACK 04/09/2010 23:42



A Propos de LEHNERT


Il y a de tout, mais il n'y a pas loin s'en faut que du commerce. effectivement la pose à demi nu ou plus n'est PAS une pose propre aux tunisiens, d'hier ou d'aijourdhui, qu'ils aient 15 ans ou
28 ans,meme aujourd'hiui ou il y a plus d'un siecle. néanmoins j'ai dans ma "collection" une photo, periode tardive, de LEHNERT, seul, prise en 33 à sainte Monique, phot "discrète"  et
parlante, mais , tout est dans le regard du voyeur, du contemplateur, et l'espièglerie de l'adolescent, elle,  est bien naturelle. Vous remarquerez quei jai cité "LEHNERT" et non pas
"Lehnert et Landock", ceci explique sans doute en grande partie celà.



05/09/2010 11:22



Je ne suis pas assez connaisseur de l'ouvre de Lehnert pour en parler Jack et vous avez certainement raison. Il se trouve que chaque fois où je suis tombé sur un livre de lui ,( je parle bien de
Rudolf Lhenert) chaque fois qu'au hasard de recherches sur le net, je tombe sur ses photos, j'y suis insensible, non parceque'elles ne sont pas belles, mais parce que je n'aime pas sa façon
souvent artificielle de montrer la jeunesse en la dévoilant, c'est tout. Quand il prend en photo le désert ou des habitations, des scènes de la vie de tous les jours, j'apprécie, mais dès que je
vois des jeunes filles ou des jeunes garçons totalement nus, je ne marche plus du tout, car c'est absolument faux et incongru. C’est comme dans certaines oeuvres orientalistes de peintres
pompiers orientalistes ou les fantasmes européens s'y noient la plupart du temps. Je n'ai jamais dit que ce n'est pas beau, je dis que ça manque de crédibilité.@ bientôt Jack et merci pour
vos explications.
Michel



Jack 30/08/2010 14:56



BONJOUR MICHEL,


Je me souviens dans mon jeune âge, pour la première fois que j'ai vu une photo de la statue d'Appolon, je suis resté muet et j,ai commencé a fantasmer sur les belles photos, et ceci m'a aidé le
reste de ma vie, car avec les photos j'ai pu attacher certains liens réels de mon quotidien. Non vraiment Michel cette photo elle ns dit que la vie est belle et remplie de souvenirs. Un petit
secret entre toi et moi... souvent pr relaxer j'ouvre mon ordi et je regarde de belles phots, et les angoisses s'envolent ds qq minutes. Merci d'être là cher ami.


jack/qué



Michel Giliberti 30/08/2010 15:05



Je continue, mon cher Jack, à être étonné du privilège de ces partages simples décontractés et pleins d'amitié. Je ne pouvais en espérer davantage.
Merci à toi et continue tes voyages en photos
 @ bientôt Jack
Michel



Patrick 30/08/2010 09:20



Un petit mot pour rectifier ce que j 'ai du mal exprimer : Lehner ne me fait pas vibrer  seuls deux  beaux visages m'ont interpellés, pour le reste je suis pleinement en accord avec
vous.



Michel Giliberti 30/08/2010 10:16



À mon tour de rectifier quelque chose, Patrick... Quand je vous ai donné mon avis sur ce photographe, je ne voulais pas être donneur de leçons, j'ai simplement exprimé mon peu d'intérêt pour ce
genre de photos qui, entre parenthèses, a un succès inimaginable et prouve en cela qu'il correspond aux goûts d'une grande majorité.
 @ bientôt Patrick et ravi, cependant, que vous partagiez mon point de vue.
Michel



Nanie 29/08/2010 21:13



Oh quel plaisir de te voir si charmé par ce souvenir retrouvé. Ce sourire facétieux, ce regard malicieux, tant de joie et de beaux moments ont dû remonter à ta mémoire. Tu as raison, ça fait du
bien de joindre, ne serait ce qu'en pensée, ton sourire au sien. Bisous Michel.



Michel Giliberti 29/08/2010 21:40



Oui je m'égaye comme je peux, Nanie. Je t'ai écrit pour les cartes de Corse et de Venise sur le mail que tu utilises sur mon blog. Ça aussi c'était de beaux moments.
 Merci Nanie, @ bientôt
Michel



yves 29/08/2010 20:45



2éme méssage il semble que le 1er soit partis vers d'autres galaxies!pas grave...


On ouvre l'Ordi ét la surprise 1 sourire,las bas vous souhaite la bienvenue.Las bas sést naturel et moi sa me réchoffe grave le coeur,pars-que dans ma ville tres européanisée sa n'exite pas
beaucoups.Alors ses sourires là sont gravés dans ma mémoire.Lumineux,remplis de soleil et qui s'accompagne aussi du regard et quels regards!.Fo tout dessuite décripter ne surtout pas tomber dans
les files de la MANTE RELIGIEUSE!Michel vous m'offrez une douce torture!oui je vous excuse sa va de soi!.Néanmoins je dois reconnaitre que pour ses sourires là bons nombres de colons ont finis
leurs vie au soleil!pour ma part jy retourne volontier avec quelques raisons supplémentaires.Michel merçi de sortir de vos images savament protégées d'aussi beaux soleils.De Mohamed,à Karim ou
Yasmine leurs prénoms me réchauffe le COEUR!.


Je suis né au bardot alors!le jardin sa étè mon jardin des plantes tres longtemps!


 



Michel Giliberti 29/08/2010 21:36



Mais non, Yves, les deux messages sont bien là...
Je ne savais pas que vous étiez né au Bardot. Ça a beaucoup changé, mais le musée du même nom est de plus en plus beau...
 @ bientôt Yves et soyez prudent :o)
Michel



yves 29/08/2010 19:20



Ouvrir son ORDI est là!comme par surprise un beau sourire!ça fait un bien fou!Bon je le confesse ses sourires là je les reconnais plus facilement.Ils ont meme le pouvoir d'attirer mon attention
plus particuliérement.Ils sont si lumineux et expréssifs.Sa en deviens une douce torturre Michel!Alors oui mais il y a toujours un coté moins lumineux voilà!fo le savoir!!Qui sy frotte si
pique!vrais ou faut là aussi fo prendre le temps d'échanger.Il n'en reste pas moins vrais que pour ma part ils sont presques tous gravés dans ma mémoire et je les en remerçis beaucoups.A chacque
fois c'est une escapade bucolique!Merçi pour se beau souvenire entre mohamed,kader yasine ect ect...memes leurs prénoms sont remplis de soleil.



Michel Giliberti 29/08/2010 20:01



Je sais bien Yves que ces photos-là sont plus parlantes. Elles sont rayonnantes (je parle du sujet).
Des sourires, comme ceux-là valent tous les tracas du monde je suis bien d'accord avec vous.
Bonne soirée Yves et encore merci.
Michel



François 29/08/2010 16:03



Michel, c(est une des photos que vous avez prises de ce jeune tunisien qui, tous les jours et à tous les points de vue, sert à "rafraichir" avec quelques autres mon écran d'ordinateur... et le
hasard qui préside à leur affichage est toujours la source d'une surprise renouvelée... Merci d'avoir bien voulu  partager ces moments où le temps reste comme suspendu..


 



Michel Giliberti 29/08/2010 19:58



François, je vais te gronder, car tu me vouvoies... mais je suis sensible à tout ce que tu me dis, comme toujours.
 @ bientôt


Michel



NYCO 29/08/2010 15:48



oh Michel...comme tes mots du jour me rendent heureux!


comme quoi le lien est solide et c'est rassurant...


merci de partager tes souvenirs positifs...


et ...inch allah!


bises


 



Michel Giliberti 29/08/2010 19:57



Merci à toi Nyco de toujours les partager avec la même émotion.
 Je t'embrasse
Michel



Parick 29/08/2010 14:05



Eh bien , une fois encore je dois vous dire merci  Michel ainsi qu à Jack , grâce à votre blog , je comble des lacunes  , en effet je ne connaissais pas ce photographe Rudoph Lehner.
Apres quelques clics sur le web , j'ai appris quelque chose aujourdh'hui. Il est vrai que je suis plus sensible  à vos oeuvres mais quelques photos de cet homme ont fait fibrer mon tas de
sable ( vous seul comprendrez! je pense).  Internet , bien utilisé,permet la vulgarisation de la connaissance mais elle ne serait possible sans l'intervention de personnes généreuses comme
vous l'êtes ainsi que vos amis qui laissent régulièrement des traces de leur passage ; à nous de saisir le meilleur et de cultiver.



Michel Giliberti 29/08/2010 19:56



Je suis ravi, Patric, si mon blog peut permettre d'autres ouvertures, grâce à nos échanges communs. Ravi que Lehner vous ait fait vibrer, bien que pour ma part, son imaginaire affecté,
magnériste, théâtral et voyeurisme est très éloigné de ma conception du témoignage d'un peuple. Rien, dans ce qu'il a photographié ne correspond à une réalité. Aucun jeune homme ou jeune fille de
l'époque (et même maintenant) ne se montre dévêtu de la sorte dans les pays arabes. C'est totalement déplacé et fait preuve d'une négation absolue de leur culture. Ces poses lascives devaient se
payer grassement et c'est ce qui me navre.
Dans la même série des photographes qui ne m'apportent rien, il y a le baron von GLOEDEN...Peut-être le connaissez-vous déjà. Quoi qu'il en soit, faire de telles photos à cette époque reste très
audacieux et en cela, on ne peut rien leur reprocher.
Merci encore Patrick pour votre plaisir à venir par ici et à bientôt
Michel


 



Jack 29/08/2010 10:57



La photo 2 est du Belvedère...il ne manque que Lehnert et ses jeunes modèles..., la photo 1 est la création Gilibertienne faite de chair et de tout...



Michel Giliberti 29/08/2010 13:14



Merci Jack pour cette si belle expression « faite de chair et de tout », j'en suis très heureux, mais fort heureusement pour le Belvédère, il n'y a aucune composition à la Lehnert...
J'ai un mal fou avec ce photographe maniériste, artificiel, théâtral, et « voyeurisme ». Mon bien simple belvédère, photo de vacances d'une grande banalité s'en serait trouvé
bouleversé. Je suis mal à l'aise devant le travail de Lehnert, car je trouve que l'imagerie d’un peuple doit coller à la culture de ce dernier et ne peut se résumer à de purs fantasmes. On ne
voit pas de nudité sur les jeunes gens dans les pays arabes et encore moins à l'époque de ce photographe. Vous n'êtes pas de mon avis?
 @ bientôt Jack et encore merci.
Michel


 



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog