Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

 

le-jardin-entrée

Les jardins sont des lieux qui vous font, autant qu’ils vous défont. Même si vous les avez fait naître de vos mains, ils ne vous appartiennent pas.

le-jardin-entree-2-copie-1

Un jour, un autre jardinier, un autre fou furieux, viendra transpirer là, où vous avez transpiré. Il décidera d’abattre cet arbre ou de supprimer ce buisson. Il foulera une terre qu’il croira sienne… erreur charmante, bien compréhensible, mais erreur tout de même.

le-jardin-accacia
Ce qui me semble beau dans cette fusion « jardinier, jardin », c’est que vous vous rendez esclave d’un amant qui s’accouplera à un autre, puis à un autre…encore et encore.
Oui, les jardins sont infidèles... c’est ce qui les rend beaux.

jardin-au-print-2

Published by Michel Giliberti - - Michel Giliberti

commentaires

Chris-Tian Vidal 07/06/2010 13:10



Je ne savais pas que les jardins étaient infidèles. Je trouve le tien très beau. En Normandie où j'ai un peu grandi, il y a de très beaux jardins, très verts. Mon jardin toulousain est très petit
à côté du tien. Il abrite un tilleul, grand et superbe et quelques fleurs dont des camélias. Je n'ai pas réussi avec le lilas, ma fleur préférée. Des bisous doux de Toulouse. Toulouse pense à
toi, mon Michel.



Michel Giliberti 07/06/2010 14:46



J'adore les tilleuls. Ce sont des arbres extraordinaires et vigoureux... C'est étonnant que tu n’aies pas réussi avec les lilas, ce sont des arbres faciles en général... peut-être une question de
terrain. Le nôtre est azoté.


Bisous Christian


Michel



Nath 31/05/2010 13:20



C'est juste, tout le monde braille et ne s'écoute pas forcément... 



Michel Giliberti 31/05/2010 13:24



Mais oui...



Nath 31/05/2010 12:41



Une véritable foret vierge :) luxuriante mais controlée. J'imagine aisément le travail que cela te prend.


Magnifique!



Michel Giliberti 31/05/2010 13:08



Oh Nath... que je suis content de te lire ici ! ça me donne brusquement l'impression qu'on se retrouve en vrai. FB est marrant, mais ne donne aucune dimension du paisible. On dirait qu'on est en
ville sur un trottoir et que tout le monde braille...
 Bisous Nath et merci.


Michel



bellelurette 29/05/2010 13:51



Je sais que cela n'arrivera pas, mais ce qui pourrait arriver de pire à ton antre, c'est qu'il soit livré à un quelconque promoteur, ou à un fou, comme
tu dis, qui n'aime pas tout ce qui vient de la nature. Nous sommes issus d'elle et nous y retournerons. Ne pas l'aimer ni la respecter, c'est ne pas s'aimer soi-même ni les autres. Elle nous
apporte calme, sérénité et nous montre aussi que rien n'est éternel. Et c'est bien ce qui nous ravit : le perpétuel changement.



Michel Giliberti 29/05/2010 16:22



Si des promoteurs chatouillaient mon antre comme tu dis, j'espère que je serai suffisamment décomposé, organiquement à l'état de composte pour ne rien voir.
Bisous Bellelurette


Michel


 



Nabeth 28/05/2010 17:58



Tout est raffinement, y compris l'apparent désordre, l'association des couleurs dans le jardin, comme celle du texte et des photos. S'il n'y a pas de fidélité, l'harmonie est infinie.



Michel Giliberti 28/05/2010 18:09



L'infidèlité rendrait-elle harmonieux, peut-être... Nabeth votre fidélité m'harmonise...
Je vous embrasse,


Michel



Roubiere Yves 28/05/2010 16:38



Bonjour Michel,


c'est un jardin extreodinaire!!!ou tous se développe à sa fantaisie,malgrés le bon ordre qu'on n'a voulu lui ordonner.Une histoire d'amour,encore une entre un jardinier amoureux et sa parcel de
terre.Les massifs de fleurs ont triplé de volume,les arbres ont faient de l'ombre à leur grés.Une infidélité désorganisé!mais que ç'est beau à regarder.Dans toutes ls histoires d'amour il y a une
pacelle d'infidélité.Voilà,le résultas reste sans appel c'est toujours ne réussite puisqu'on s'y proméne dans se jardin infidéle.Elle nous plaise ses infidélité là!.


Bonne journée à vous.


 



Michel Giliberti 28/05/2010 17:50



Un jardin extraordinaire, dites-vous? Comme la chanson de Trenet? Ça me plait bien. Ça m'enchante, même. En vrai c'est un jardin anarchique. Il est très très dense en son centre et la partie
libre que vous voyez est due à des arbres qui sont morts. Mais, comme l'infidélité et la liberté, l'anarchie me convient....
Merci Yves et belle journée à vous sous ce beau soleil.


Michel



NYCO 28/05/2010 15:32



j'aime ta sagesse ,michel...


et comme dit une amie:


"j'aime qu'on m'aime comme j'aime ...quand j'aime..."


 



Michel Giliberti 28/05/2010 17:51



Oui, c'est une belle formule :o) à relire...
Bisous Nyco


Michel



virjaja 28/05/2010 14:35



je découvre via Aude, un bel article assez troublant....ce qui était dans mon jardin avant que j'y arrive y fleuri encore....qu'en restera-t-il après je n'y avait jamais pensé! bonne journée.
cathy,



Michel Giliberti 28/05/2010 17:55



Merci Cathy pour votre visite... Nous sommes si peu de choses dans notre courte vie terrestre, qu'il est bon de se soucier, (juste pour enrager un peu) de ceux qui vivront longtemps après nous et
quel meilleur exemple que la nature, même confinée dans un jardin pour vivre longtemps... longtemps...
 @ bientôt


Michel



eva baila 28/05/2010 14:05



"l'infidélité d'un jardin, c'est ce qui le rend beau"... Je n'avais jamais pensé à ça ! Votre jardin est beau parce que vous l'avez aimé, et que vous l'avez façonné à votre amour... Vous le
trouvez beau aujourd'hui parce qu'il ne sera plus entre vos mains demain, et qu'il sera moins beau façonné par un autre jardinier ! Diable ! quel raffinement !... vous m'ouvrez des horizons cher
Michel ! Moi je préfère ne jamais penser à ce que les choses seront quand je ne serai plus là pour les aimer. Elles sont belles à mes yeux, et puis c'est tout ! Après... qu'elles vivent leur vie
mais qu'elles n'exigent pas de moi de penser encore à elles... D'autres choses viennent, d'autres amours...



Michel Giliberti 28/05/2010 18:02



Mais oui, Éva, tout le monde est infidèle et même la nature. Vous avez bien raison de ne pas penser à tout ça. Je suis comme vous dès qu'il s'agit de moi. Je ne me soucie pas de ce que je
deviendrai, étant athée, ça ne me passionne pas de savoir les diverses transformations de mon cadavre, mais durant le temps qu'il me restera à décoder les quelques intérêts que j'ai pour les
choses qui me passionnent, celles-ci me donneront à penser à elles, comme à un enfant, en quelque sorte.
 Je vous embrasse Éva


Michel



Nanie 28/05/2010 13:32



Envie de répondre ... à tes réponses ... tout en me régalant de la beauté de ton jardin enchanteur.


Tu dis à Nyco "l'infidélité rend fidèle ..." ou encore sur un autre commentaire qui parle de l'amertume de l'amour "d'où l'intérêt d'apport sucré de temps en temps" ... J'adore, j'adhère
...Pourquoi se recroqueviller quand on peut s'épanouir, telles les fleurs de ton jardin ... et les fleurs épanouies sont tellement plus jolies à regarder que celles qui se fânent inexorablement
...


J'aime ta théorie.


 


 



Michel Giliberti 28/05/2010 18:07



Voilà, c'est ça Nanie, c'est toute ma théorie : éviter que l'on se fane, puisqu'enrichi d'expérience, on enrichit l'autre et vice et versa. Le corps n'est pas la tête, je me borne à le dire,
d'autant que la liberté, du fait même qu'elle vous dégage de l'angoisse de la faute est une liberté vécue à sa juste valeur, sans excès, juste quand il est nécessaire d'aller voir les yeux des
autres et vous rendre compte que ceux qui sont chez vous sont les plus beaux.
 Bisous


Michel



NYCO 28/05/2010 10:36



comme toujours tu nous fais voir des merveilles ...tes merveilles...


comme toujours tu nous dis des vérités..tes vérités peut etre...


Oui, les jardins sont infidèles... c’est ce qui les rend beaux.


...nos vérités...aussi...


bises verdoyantes...


 


 



Michel Giliberti 28/05/2010 10:54



L’infidélité rend fidèle Nyco... Il en est des jardins comme des hommes. Je ne sais si cette "théorie" est acceptable, mais pour moi qui ne conçois pas la privation de liberté pour qui que ce
soit, et encore moins ceux que j'aime, je m'en accommode. Voir la satisfaction dans les yeux de l'autre  me repaît infiniment.
 @ bientôt Nyco et continuons de verdoyer ensemble...


Michel


 


 



Aude Terrienne 28/05/2010 09:30



Beau est ton article en tous cas !


J'adhère à 100% !


Les jardins sont un peu comme les chats.


Je vais mettre un lien vers ton blog sur mon article d'aujourd'hui.



Michel Giliberti 28/05/2010 09:43



Merci Aude... c'est gentil de faire un lien. Oui les jardins sont "animal".


 @ bientôt Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog