Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

 

roue

Sept heures du matin, au jardin... le soleil commence à réveiller toute chose... d'abord la vieille roue du puits qui marque l'emplacement d'un arbre adoré que la tempête a fauché l'année dernière...

glycine

... Jusqu'au sommet de la glycine arbustive qui commence à fleurir... Comment ne pas parler de tout ça... comme me taire devant tant de beauté ?

commentaires

C


Nous nous taisons en silence avec toi, mon Michel. De doux bisous. Chris.



Répondre
M


Tu ne déranges pas Christian,


Bisous,


Michel



M


Bonjour Michel,


Je suis le conseil d'Aude Terriene pour une visite sur votre blog, je ne suis pas déçue ! Dans ces deux photos du jardin, enfin surtout la premère, comme une atmosphère de magie ! La
lumière, la pierre, la terre, et tout ce vert...très chouette!!!


Alors, belle journée au jardin.



Répondre
M


Merci Mima d'être passée par là et merci à Aude... La première photo marque l'entrée du jardin, je suis ravi que cette entrée vous semble magique.
@bientôt


Michel



M





Magnifique jardin , qui me fait penser à la Porte des Etoiles , des couleurs tendres et reposantes faites pour les yeux et les douces pensées qui me viennent à l' esprit
.


 


Douce nuit cher Michel et tendres bisous marseillais .


RENEE (mamiekéké).



Répondre
M


Merci Renée... Tu sais, je rêverais d'avoir un jardin dans ta région qui fut aussi la mienne. On peut rêver, après tout.
 Bisous à toi aussi,


Michel



N


Coucou Michel,


Bonheur matinal de venir me promener dans ton jardin de mots doux, de senteurs enivrantes ... quelle belle façon de recommencer la semaine après un week end enchanteur ... Douce journée.


 



Répondre
M


Je retiens "week-end enchanteur".... tout va bien donc. Je t'embrasse et bonne continuaion du bohneur... même en semaine :o)
 @ bientôt


Michel



N


que rajouter à tous ces commentaires ,Michel?


merci ,encor...


bravo,toujours...


en tout cas,il émane une jolie symbiose de sentiments poétiques et amicaux sur ton blog!


et c'est toujours un pur bonheur de se poser dans un coin de ton éden , fermer les yeux et se  laisser ennivrer de senteur d'aspic ou de glycine...


bizzz


 



Répondre
M


Mais oui, on est bien comme ça... des mots, des parfums, des échanges. On a de quoi attendre l'hiver, non?
Merci Nyco pour ta fidélité, je t'embrasse


Michel



N


Oh la la ...


Si j'adore la première photo, pour sa pierre, pour le symbole qu'elle représente pour vous, cher Michel, je déteste la glycine qui ne m'évoque que la déchéance ( elle tombe) et la mort, par sa
couleur (ici, au moins) et son odeur qui me fait hausser le coeur.... Je n'irais que dans l'atelier.


Je vous embrasse malgré nos différences de goût...



Répondre
M


C'est drôle que n'aimiez pas une fleur si délicate, si parfumée... même sa retombée est gracieuse à mes yeux et symbolise (plutôt que la mort) l'épanouissement, la plénitude, la volupté même,
mais c'est ainsi, tous les goûts sont dans la nature Josie. Le plus drôle c'est que ma roue en pierre, sorte de tombe, pour mon arbre ne vous évoque pas la mort (remarquez, moi non plus...)


 Chère Josie, je sais au moins que je ne pourrais en aucun cas vous offrir une glycine, mais je vous offre plein de bises bien vivantes...


 @ bientôt


Michel



B


Michel, faut pas oublier qu'à la base, JE SUIS parisienne !


L'année dernière en Aout, j'ai fait un second (et oui parce que le premier était en juin) périble avec Clem. Il devait faire un baptême de plongée sous-marine à l'île de Noirmoutier qui a été
annulé pour cause de gros temps en mer. Qu'il doit donc passer cette année et me propose de l'accompagner...


Ce que j'aimerais voir à Paname, ce sont les cadenas sur je ne sais plus quel pont, avant que la mairie ne les  enlève parce que soi-disant cela gache le paysage. Tu connais cet histoire de
cadenas ? C'est une histoire d'amoureux... si tu ne connais pas, je te raconterai...  Bises.



Répondre
M


Oui Bellelurette je sais bien que tu es parisienne et nous avons habité la Contrescape tous les deux... je te disais ça comme ça parce que c'est vrai que j'dore Paris quand c'est un peu plus
calme et que le 15 août permet cela. Quant à ces cadenas sur le pont des arts, ça fait tout un raffut... eh oui, l'image est belle puisque c'est pour marquer son attachement à quelqu'un, mais
évidement quand tu as des centaines de cadenas, ça doit poser des problèmes... les quels, je l'ignore. En tout cas, ce sont des preuves d'amour, moi je trouve ça beau...


 @ bientôt cadenette,


michel



R


Bonjour Michel,


quel heureux homme vous faite au milieu de tant de beauté en tout genre. Aucune jalousie de ma part,croyé-moi j'en suis heureux pour vous.Sa permet à l'homme de s'épanouir en toute
tranquilité. Il prend le temps de savourer et il sent sert dans sa propre créativité(un rendu pour un donné). Comme quoi!c'est peut-étre là la clef du vrai bonheur.


Bonne journée à vous.



Répondre
M


Yves, les images sont des images et la vie, n'est que la vie.
Capturer ces photos me rend heureux c'est vrai, et même, je devrais dire, m'émeut. Je photographie bien plus mon jardin que mes modèles, et je suis le simple témoin des choses que je trouve
belles. Je suis heureux qu'elles vous plaisent aussi.
 @ bientôt Yves et merci


Michel



J


la beauté est le propre du jardin Gilibertien, qu'ils s'agisse de ses anges, de ses jeunes soldats, de ses plantes arbustives, grimpantes, ou lascives, tout concorde en harmonie, esthetisme, et
délicatesse qui nous rendent la vie plus douce et plus légère... c'est pourquoi nous aimons tant nous promener dans ce tel jardin.



Répondre
M


Ah... Jack, vous me connaissez bien... j'avais écrit une fois, "La beauté n'est pas une fin en soi, mais elle est une faim en moi..." Et voilà, je suis une victime de cette quête...
 Merci de la partager avec moi.
@ bientôt


Michel



B


Le soleil t'inspire en ce moment... faut dire que les couleurs de printemps sont très belles, profitons, profitons....


PS... je risque d'être sur Paris aux alentoours du 15 Aout....



Répondre
M


Merci Bellelurette, le soleil, c'est ma vie, tu me connais... le 15 aout Paris est désert, (presque) j'adore. Tu vas aimer aussi...
 Bisous


Michel



K


Ce jardin... ses senteurs, ses couleurs et profondeurs... vos arrangements.


Jolies photos Michel.


Ici, c'set toujours la Jungle !



Répondre
M


La jungle, c'est presque ça par endroit... merci K,
 @ bientôt


Michel



E


J'adore les glycines... Elles sont un régal de tous les sens, elles sont gracieuses à regarder, belles et souples, généreuses et foisonnantes, elles sont délicieuses à humer (elles embaument
délicatement) enfin elles sont caressantes : leurs belles grappes se laissent toucher sans risque de les abîmer... Les glycines me font rêver depuis que je suis toute petite, et je n'ai pu en
planter une qu'il y a 5 ans... mais quelle récompense à présent !


Je vous embrasse Michel, comme ma glycine le ferait...



Répondre
M


Je suis comme vous Eva, je suis fou des glycines. La mienne est arbustive, mais j'ai un mal fou à la contenir, elle s'accroche à tous les autres arbres, son parfum est trop... pas d'autres mots,
trop! et mélangée à celui des orangers du Mexique et de celui du lilas... je ne suis plus en France...
 je garde vos baisers de glycine


Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog