Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Dave-2

La bête qui vit en moi attend toujours de tes caresses, mais un hiver maussade et un été humide lui donnent l'envie d'un autre maître.
Je me barricade derrière l’ennui. Petite résistance et douce revendication.
Mon mal d’en haut, comme un carillon éolien, tinte au gré du vent.

Hémographie des désordres © giliberti / éditions bonobo 

 

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

jack 27/08/2011 10:57



j'aime ce texte plein de renouveau...



Michel Giliberti 28/08/2011 09:13


Et pourtant bien ancien... Merci JAck et à bientôt Michel


nyco 27/08/2011 07:35



tintinnabuler....


c'est le mot qui me vient à l'esprit à la lecture de ton ôde,Michel...


ce mot m' a toujours créé une douce euphorie de l'esprit telle que je la ressens en pensant si fort à mon Aimé magique...


 


faisons en sorte que sieur éole chasse bien loin nuages et idées noires afin de ne voir que du bleu...


du bleu de Sidi Bou, bien sûr! ;-)


 


bon WE à tous!



Michel Giliberti 29/08/2011 08:24



Oui, Nyco, c'est un petit mot magique que "tintinnabuler". J'aimerais bien tintinnabuler moi-même d'ailleurs... je t'embrasse et merci
Michel



Roubiére yves 26/08/2011 22:11



Non! Je ne deviens pas satyre ni un autre maitre! Non devant tant de beauté, je me contente de l'éffleurer de quelques caresses.Sans un mot plus haut que l'autre.


Merçi Michel pour cette si belle Apparition.



Michel Giliberti 28/08/2011 09:11


Ravi qu'il vous inspire de si douces choses, Yves. @ bientôt Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog