Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Intérieur82 Je gravis des sommets qui me renvoient au sol et je gueule mes silences comme on crache sur l’asphalte.
Les oiseaux de malheur tout autour de ma rame finiront par piller mes fruits lourds à porter.
Comment dire " je t’aime" autrement qu’à le dire quand chacun de tes mots me conduit au mutisme.
© Giliberti

 

commentaires

C

Michel,   ton email  n'est  peut  etre  valable,  en tout  ca  je  te redecouvre en Tunisie, merci  pour  ces 
belles  photos, ça  rechauffe !
Répondre
M


En effet, mais tout est rentré dans l'ordre, Christian... amitiés.



*


Je suis passée



Répondre
N


Bonsoir Michel, plaisir de revenir chez toi, retrouver tes mots et tes maux, tes argiles et tes moissons, tes photos, tes toiles et tes musiques, tous ces parfums, ces caresses, ces gris et puis
ces bleus. Quel bonheur. Belle soirée.



Répondre
M


Ma chère Nanie, heureux de te retrouver par ici... j'espère que le mail que j'ai de toi est le bon... celui par lequel je t'ai remercié pour ton adorable carte postale de vacances. Je te
renouvelle ici mes remerciements.
 je t'embrasse, @ bientôt
Michel



F


Bonjour Michel,


Je sais ... qu'Ito Naga a  la même reflexion, et a même la réponse ...


Sourire ...


Ca passe et ça rapace ...dans ma tête ...


 



Répondre
M


Et ça re-re passera...:o)



R


OHLLA! il semble souffler un air de révolution dans le coeur des hommes.Heureseent! la photo est trops belle,elle a le don de m'apaiser.



Répondre
M


Ça, c'est gentil Yves, et c'est l'essentiel...
@ bientôt
Michel



N


tiens?


 Michel...tu lis dans mes pensées maintenant?


;-)


 



Répondre
M


M'enfin, tu l'ignorais Nyco ? :o))))
Plein de bises mon nyco.
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog