Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Etude mine de plomb et réhauts de blanc © Giliberti / 2006

Emmanuel, qui est désormais un grand mannequin aux Etats-Unis, a été "Le" modèle.
Beaucoup de mes plus fortes toiles sont nées avec lui.
Emmanuel est le garçon le plus optimiste que je connaisse et depuis les USA, il est toujours prêt à me remonter le moral si je suis en perte de confiance ou que je panique devant la dureté de la vie.

Il avait seize ans et demi quand un copain me signala sa présence dans un show de body-building (tout ce que je déteste).
Il avait beau me dire que c'était un garçon magnifique, rien n'y faisait ; je ne voulais pas le rencontrer. D’une part parce que je trouvais qu’il était trop jeune et d’autre part, parce que je craignais qu’il ne soit obsédé par le culturisme.

Je passe les détails... jusqu'au jour où, vaincu par la ténacité de mon copain, je pris rendez-vous avec lui. Il venait de Honfleur. Je suis allé le chercher à la gare d'Évreux, la gare la plus proche de mon village.


J'étais totalement désespéré.
Pour la première fois de ma vie, j’arrivais en retard à un rendez-vous (véritable acte manqué). Devant la gare, Emmanuel m'attendait sagement.
Il était en jean et en baskets, un sac à dos sur l’épaule.
J’ai pilé devant lui à tout hasard, persuadé que ce ne pouvait pas être ce garçon-là... si grand, si adulte, et pourtant...
"Vous êtes Emmanuel?" demandai-je bêtement, alors qu'il n'y avait personne d'autre autour de lui.
Il me répondit sous forme de boutade "Et vous, vous êtes Michel?", puis il me fit un grand sourire, remonta ses cheveux qui balayaient ses yeux verts et s'engouffra aussitôt dans la voiture.
J’étais totalement bluffé par sa beauté et me maudissais d'avoir tant hésité à le rencontrer... Le plus extraordinaire, c’est qu’il parvint à me mettre à l’aise en deux minutes, tant il parlait avec spontanéité et gentillesse.

Je continue à le peindre quand nous parvenons à concillier nos emplois du temps, et j'adore le voir grandir. Il est de plus en plus beau à la veille de ses trente ans et toujours aussi gentil et attentionné avec moi.
Je crois que tant que ce sera possible, je le peindrai.
On s'adore vraiment.


C’est lui qui m’a fait découvrir New York pour la première fois. Il était tout fier de me montrer des affiches géantes de lui qui s'étalaient sur les murs de la ville et les abris bus.
Un beau souvenir et beaucoup d'émotions.

Plus tard il m'emmena à l’emplacement des twins towers qui venaient de s’effondrer trois mois plus tôt, alors qu’il se trouvait là, à prendre des photos de ses parents venus lui rendre une visite.
C’était terrible. Il était très ému. Sur ces fameuses photos,
au fur et à mesure des prises rapides, on voyait ses parents changer de visage. Dans leur dos, le premier avion venait de percuter une des tours et la fumée noire s'en échappait dans le ciel étincelant. Ils réalisaient que quelque chose d’incroyable venait d’arriver, mais ils gardaient la pose devant une des tours en flamme… Emmanuel avait photographié le drame.



commentaires

josie 19/05/2007 13:30

Il aurait été bien dommage que tu ne rencontres pas ce garçon qui semble t'apporter un telle passion. De plus il est très beau garçon . Joli modèle que tu as fort bien fait vivre sur ces toiles.
Tu dois te demander que fait donc Josie ! Et bien vois-tu, je prends un réel plaisir à parcourir des billets que je ne connaissais pas, ce n'est pas pour flatter ton égo, mais il faut reconnaître que tu as un don particulier pour faire passer ta sensibilité. de plus ma solitude du jour est pesante et je viens m'enrichir par tes écrits. Allez je te colle un petit bisou ! Sourire !

Michel 25/05/2007 06:23

Je découvre tes commentaires Josie. Merci pour tout ce que tu me dis et merci de traîner par là... mon blog était surement maladroit au départ, il l'est toujours mais je me contrôle moins, c'est pas plus mal. @ bientôt,Michel

Pascal 29/12/2006 23:48

Michel, c'est une coïncidence, tu parles de cette séance photos des parents d'Emmanuel, tu connais - et tu es un des rares - mon travail préparatoire sur le 11-Septembre et c'est justement aujourd'hui, après avoir lu des dizaines de documents, de blogs, de sites et quelques livres, que j'arrive au bout d'une première étape dans ma recherche pour une modeste intime conviction, ce qui me libère d'un poids. Depuis 1991 j'ai une véritable tendresse pour NYC et j'ai failli y retourner pour fêter les 10 ans en... 2001. Avec les événements et la tension, je n'y suis retourné qu'en 2004 pour faire un petit film qui s'appelle "Welcome !". Le lien Normandie-NYC que tu évoques à travers Emmanuel est amusant, et je ne doute pas que le jeune homme est aussi à l'aise dans les plaines normandes que sur la Cinquième Avenue.

michel Giliberti 30/12/2006 07:46

 J’adore NYC, moi aussi ; c’est une ville passionnante. Il y règne une véritable atmosphère vivifiante et les new-yorkais sont tout à fait chaleureux. Avec Emmanuel, j’ai eu la chance, en plus, d’aller dans un tas d’endroits branchés où se côtoyaient des gens toute génération confondue. Dans une boîte j’ai vu un homme d’au moins 70 ans se trémousser sur la piste sans déclencher de la part des jeunes gens une curiosité péjorative. J’espère que je pourrai un jour « rencontrer » ton travail sur NYC. Je ne doute pas que ce soit intéressant et très fouillé. J’ai hâte de savoir qu’elle est ta conviction intime sur le sujet.Oui Emmanuel est toujours à l’aise partout et c’est contagieux. En plus, quelque chose se passe quand on le voit, c’est indéfinissable et quand tous les deux, on se rencontre, c’est toujours électrique. @  bientôt,Michel

Emmanuel 29/12/2006 16:24

Salut mon michel, eh oui les annees defiles et je viens d'avoir 30 ans, je me rapellerai toujours de la facon dont on s'est rencontre et a quel point tu m'as ouvert l'esprit, je te dois tout mes succes, absolument tout.
Tout tes livres sont avec moi a Nyc, tu restes mon influence numero un, je represente 3 Artists a Present et me prepare pour un 7eme vernissage en fevrier mais a chaque fois ton nom retentit, tu es mon embleme, mon pape, ma guidance.
Mes reves les plus fous se realise grace a toi...rejoins moi sur mon blog a Myspace.com/emmanuelfremin...
Bravo pour ton expo et a bientot....ton amour...Emmanuel

Michel Giliberti 29/12/2006 16:55

Ah... Manu, quel bonheur de te lire, quel bonheur, que ton bonheur!Je n'en dis pas plus, car je suis ému de notre si belle, si créative et si sincère amitié, je cours sur ton site... je t'embrasse mon Manu.Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog