Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

l'atelier-au-coucher-du-sol

Et voilà… la journée s’éteint. Dans l’atelier les rayons du soleil qui commence à se coucher, viennent illuminer le tableau sur lequel j’ai travaillé toute la journée. Dans le jardin, les merles se racontent leur quotidien et la grive exagère. Est-ce à dire que la vie est belle ? Dans ces moments-là, je veux bien le croire, mais tout est si fragile. Tout est si démesurément fragile…

Published by Michel Giliberti - - Réflexion

commentaires

laura 29/05/2011 13:43



Mon cher Michel, j'ai eu le bonheur de vous lire, d'admirer votre oeuvre (en cours-encore?) et la photo elle-même, en rentrant du restaurant.
J'avais plein de choses à vous dire dans l'instant, mais quelqu'un n'aurait pas apprécié que je m'attarde sur mon ordinateur à cette heure avancée et précoce à la fois ...
Mais j'ai éteint ma machine dans la joie et du bonheur.
Fragile, certes, mais justement tellement cher et riche! Les rocs ne sont intéressants que pour les lames qui s'y brisent.
Je vous embrasse tout plein de bises cristallines. 



Michel Giliberti 29/05/2011 18:07



"Les rocs ne sont intéressants que pour les lames qui s'y brisent."
 Je trouve cette phrase si vraie et si belle, Laura... la fêlure a toujours été captivante, pour moi, mais parfois, elle s'approche dangereusement de la brisure... alors je ménage, comme je
peux.
 Je vous embrasse chère Laura et encore merci.
@ bientôt
Michel



Jj 29/05/2011 13:22



un atelier,
une toile en naissance,
un rayon de soleil couchant,


elle n'est pas belle la vie ...?



Michel Giliberti 29/05/2011 18:09



C'est une histoire de "moments"... je ne sais jamais ce qu'il y aura après le rayon... mais je sais que tu me comprends.
 je t'embrasse Jj
Michel



Nanie 29/05/2011 09:11



Bonjour Michel, ton univers est tellement enchanteur, les rayons du soleil couchant s'harmonisent à la douceur de ton atelier, à la beauté de cette nouvelle toile, à l'atmosphère soyeuse et
tendre qui transparaît même à travers cette photo. Tout est si joli sous ton regard d'artiste. Merci de nous faire partager la magie de ton atelier. Doux dimanche Michel. Bisous



Michel Giliberti 29/05/2011 18:20



Oh que tu es gentille Nanie... c'est vrai qu'hier l'ambiance était agréable et ma sérénité pourtant bien fragile avait matière à colmater les petits problèmes... mais ce soir c'est tout pareil...
Plus de pluie. La Normandie est devenue le sud ! Impensable deux jours de pluie en trois mois ! Honte à moi d'aimer ce dérèglement... mais je ne sais ne pas feindre, tu me connais.
 Bisous Nanie... bonne soirée.
Michel



eva 28/05/2011 22:38



Il est beau ce garçon, tout doré dans la lumière dorée... Mais... il est prostré... Vous m'avez bien intriguée là-bas... Et ici, je vois mieux le tableau, mais je suis toujours aussi intriguée,
et bien plus même... 



Michel Giliberti 29/05/2011 18:21



Vous verrez, Eva rien de particulier sauf le sens que je lui ai donné... mais qui ne pouvait être un autre que celui-là...



yves 28/05/2011 22:17



La Fragilité devrais etre la beauté à l'état pur! de tout se qui vie.Pour son malheur, l'humain en a fait une vitrine au -delas du supportable.En prenant soin de nous laisser des traces.Au nom de
n'importe quoi! il s'est proclamé le héros des siécles.Guerres,Massacres,Epuration,ect ect...notre planéte en a vue de toutes les couleurs.Aujourd'hui on nous parles de terre bio!de sauvegarde en
tout genres et de devoirs de mémoires.J'ai touché du bout des doigts la fragilité, s'était aux KERKENA seul à contempler un merveilleux coucher de soleil.


il semble jolis se tableau avec se coucher de soleil comme seul témoin.Merçi



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog