Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

horizon-bleu

Quelques éclaboussures de couleurs tunisiennes, quelques sourires tout aussi colorés, couleurs du temps qui passe entre l’aube et l’aube…

PHOTOS-VII 3546

Camaïeu embué de toutes les splendeurs de l'horizon des premiers jours...

marchand-de-coliers

Et puis soudain la vie, la vie tumultueuse, le bruit, et dans cette ambiance survoltée le commerce des perles chatoyantes que des mains d'ébènes vous présentent...

jeune-torse-nu

Jeunesse éclatante, sure d'elle, parfois même arrogante de l'après-révolution. Le monde lui appartient, mais prudence... rien n'est joué.

plage-marsa

Écrasante chaleur, écrasante lumière, mer si chaude que ce n'est pas croyable...

quelle-chaleur

La Marsa, ville des villes, trop convoitée, trop sollicitée, mais il faut y vivre pour comprendre ce phénomène. Le soir on n'avance plus, ni dans les rues, ni sur les trottoirs... un 14 juillet permanent.

maison-la-marsa

En descendant vers la plage, on découvre des maisons qui, sans être les plus belles ou les plus authentiques, offrent au centre de la ville, le charme d'un rêve encore un peu oriental.sididrif

Des plages plus sauvages en s'éloignant à pied du centre de la Marsa...

Sididrif-2

...et qui offrent presque l'aventure...

mourad

Et puis les couleurs, toujours, encore, jusqu'à l'aveuglement. ici, Mourad, mon pépiniériste en rajoute avec son tee shirt...mais quelle saveur !

pasteque

Suprême éclatement des pastèques... Des tonnes de toute part, dans les rues, sur les étales, au fond des camions, sous les arbres...

PHOTOS-VII 2538

Délicats hibiscus... pour mon jardin, je les ai choisis de cette couleur, histoire de faire une parenthèse avec cet aveuglement de tous les magentas, les rouges, les turquoises, les oranges...

amine-bleu

Un dernier trait de couleur, une bouche gourmande sur la vie à venir, sur le rêve tunisien qu'on s'organise à massacrer consciencieusement jusqu'à transformer le mot révolution en simple révolte... barbes noires, voiles et obscurantisme... Mais la Tunisie, la vraie, la vivante, est bien là, sur cette bouche ouverte à tous les plaisirs de la vie à croquer.

Voir les commentaires

souk-nabeul-14Le marché de Nabeul ruisselle de toutes ses couleurs et de tous ses parfums...souk-3

Difficile de résister à l'avalanche de sensations qui entre par tous les pores de votre peau...

souk-2Quant aux épices, elles vous emportent dans toutes les légendes, tous les voyages...

nabeul-fruits

Les vendeurs sont souvent de jeunes gens paisibles ou inquiets, selon qu'ils ont fait le choix de ce métier ou de le subir, à cause du chômage... 

petit-vendeur-de-legume

Et c'est toujours délicat de voir des enfants travailler, même quand ils sourient. Ça me bouleverse toujours.nabeul-souk-20

Mais d'autres sourires discrets sont toujours au rendez-vous pour tenter de vous faire oublier la réalité de la vie...Garance-et-les-oiseaux...

Je pourrais poster davantage de photos du marché de Nabeul, mais je préfère conclure avec cette dernière où l'on verra comme les oiseaux fascinent toujours autant les enfants que les adultes.

Voir les commentaires

chameaux-douzeC’est ailleurs que l’histoire se fait vôtre… ailleurs qu’elle vous identifie.. MG

Voir les commentaires

marsa-melon

La Marsa... marchand ambulant de melons... ( il somnole à l'intérieur de la voiture) comment y résister ? C’est si beau, si bon, et je ne vous parle pas de la chaleur.

Voir les commentaires

voileLes bleus de Sidi Bou Saïd sont en deuil...

Voir les commentaires

jeune-tunisien-de-tozeurRegard d'enfance, regard du sud de la Tunisie. Parfums d'une terre majeure où les grains de sable constellent les joues de ceux qui, souvent, travaillent dès le plus jeune âge.

Voir les commentaires

Intérieur99-blog

Voir les commentaires

  • carthageLumière celeste sur les ruines flamboyantes de Carthage...
  • Lumière des hommes sur les ruines de la droite en France... durable, je l'espère !

Voir les commentaires

PHOTOS-VII 3742

Le visage de la mer est encore celui qui me convient le mieux et aux longues soirées en tête à tête, je préfère le face à face turquoise de son horizon qui m’enchante.

Voir les commentaires

  • PHOTOS-VII 3761
    • Les fougères palpitent au seuil de ta porte
    • Mon coeur, tout autant.
    • © Giliberti

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Haut

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog