Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Chair et pierre

De notre promenade terrestre et de nos ensemencements souvent stériles, de nos insignifiants profits ou de nos immenses dons de nous… que de suppliques à fleurs de peau, que de silences en bouche, que de vacarme au cœur ! MG 

Voir les commentaires

Pierre et peau cherchent galerie...

Alors qu’avec émotion mes doigts s’attardaient sur ces murs fatigués par les ans, vous vous êtes étonné que les choses d’un temps hors du vôtre puissent autant me séduire.
Je vous ai aussitôt murmuré dans le cou que mes mains savaient aussi bien caresser les rides de pierres centenaires que la soie de vos deux décennies.
MG

https://www.michel-giliberti.com/

Pierre et peau cherchent galerie...

Voir les commentaires

Expo personnelle photos, tableaux, dessins / Tunisie
Expo personnelle photos, tableaux, dessins / Tunisie

Voir les commentaires

AU BOUT DU CONTE / M GILIBERTI / Galerie Alain Nadaud / Espace Sadika / Gammarth / Tunisie / du 2 au 20 novembre.

Les portes sont ouvertes...

Voir les commentaires

Au bout du conte... Exposition Perso / Tunisie

Voir les commentaires

Voir les commentaires

Faïences et défaillances... MG

Voir les commentaires

Tant d'art mineur pour tant d'instants majeurs ... Kairouan.

Tant de dentelles et d’un temps tels que vous ; bouclier de faïence à l’airain de vos boucles. 
Discernements de ces dires qui me cernent, temps d’art mineur pour tant d'instants majeurs.
MG

Voir les commentaires

Sefsari...

Silences intimes et bleus de craie pour tenter d’oublier le bruit de trop de vociférations et les calomnies qui engendrent la condamnation.
MG

Voir les commentaires

Retour à la terre

Dans le silence et le limon du monde clos, quand il n’y aura plus rien à se mettre sous la dent, plus rien pour se couvrir les os, viendra l’heure de se demander qui nous bouffaient du temps de notre vivant. Hommes libres et prisonniers, cavaliers aux grands bruits et va-nu-pieds silencieux, philosophes transportés et verbeux de tous bords, marins à vider et putes à remplir, sombres salopards et grands cœurs, nous aurons tous été la proie d’autres nous-mêmes ; de ces autres-là qui se bâfraient au festin de la vie en toute impunité, dépouillaient les carcasses des faibles et des rampants, léchaient les pieds cornus des puissants, avalaient leur semence stérile au firmament des faiblesses opportunistes.

Enfiévrés ou athées, forains ou théâtreux, Retour à la terre !
MGiliberti

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Haut

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog