Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Romain-regard
Quant à murmurer l’indicible, j’avoue que vous avez participé de ma rêverie, le temps de vos hésitations, le temps de ma fausse assurance. Quelques gestes maladroits, un fou rire, vos yeux de sous-bois.
À consommer sans retenue chaque émotion offerte, les mystères se défont.
Et, de ne pas avoir partagé un lit de bataille, notre relation fut pleine d’une victoire réciproque.
Et le charme dure encore qui perpétue votre aura.
 
Romain-regard-3

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

Jack 01/01/2010 12:15


ce nouveau modele gracieux est une invitation à l'art intimiste.... l'artiste a du certainement mettre en valeur sa plastique et son intimité masculine tout autant que son regard


Michel Giliberti 01/01/2010 12:44


J'ai souvent photographié et peint Romain et ses émotions autant que mes hésitations ont toujours été matière à des créations purement "concentrées"sur ce double langage.
Bonne année Jack

Michel 


Henri-Pierre 29/12/2009 18:47


Partager un "lit de bataille" n'est que partager du temps.
L'autre option c'est le temps en partage.
Heureux celui que tu vousseois avec autant de tendresse.


Michel Giliberti 29/12/2009 19:45



Vouvoyer est pour moi un pur délice qui installe la distance qu'il m'est souvent nécessaire de prendre avec ceux que je rencontre. Cependant, ça ne dure pas forcément et ce n'est pas à cause de
moi... ce que tu dis du lit de bataille est bien vrai.


je vous embrasse Henri-Pierre :o)



Michel 



nabeth 27/12/2009 20:25


Très cher Michel,
Chacun a déjà dit la qualité de votre texte que je découvre maintenant.
Ce que vous exprimez si poétiquement est tellement réaliste. Associés à la première photo, vos mots résonnent avec une justesse incomparable.
Puis-je me permettre de vous dire que la seconde photo -à mon sens- altère la poésie générale: ces lèvres, si belles dans l'absolu, brisent le rêve, le mien, ne laissent pas place à
l'imaginaire.
Vous pardonnerez, j'espère, cette petite discordance.
Mais j'aime tellement l'ensemble de votre oeuvre que des désaccords comme celui-ci sont nécessaires à l'objectivité que je souhaite porter sur votre travail afin de ne pas être réduite à la
condition de "fan".... même si je sais que, contrairement à mes pauvres principes, j'en suis une.
 Fidèlement
Nabeth. 


Michel Giliberti 27/12/2009 20:32


J'ai beaucoup hésité à mettre la seconde pour les raisons que vous décrivez, et puis je me suis dit que Romain, puisque c'est son prénom, serait heureux de se voir "en entier". Quant à nos petits
désaccords, heureusement qu'ils existent... vous êtes une amie, c'est bien la moindre des choses.
je vous embrase Josie et à bientôt 

Michel 


NYCO 27/12/2009 10:30


"Il y a des heures qui durent une vie et des années balayées au moindre courant d'air..."

c'est si vrai ,michel!
merci pour ta sagesse...
cela fait du bien de partager des ressentis communs
et sortir des carcans imposés par des morales obsolètes ...

nyco


Michel Giliberti 27/12/2009 11:43


Je ne sais pas si c'est de la sagesse, mais de l'expérience, certainement... Quant à la morale, pour moi, elle est par principe obsolète, vu que chaque époque, hélas, la remet en question.
 @ bientôt Nyco 

Michel 


NYCO 27/12/2009 08:55


cela ne m'étonne pas que tu préferes la "non-aventure",michel...
cela correspond bien avec la pudeur de tes sentiments...

mais n'est il pas possible d'avoir des "moments de tendresse partagée"
sans parler forcément d'acte...
les souvenirs engendrés par ces "moments magiques"
nous accompagnent alors avec douceurs plutôt qu'avec regrets...

j'aime me raccrocher à ces doux passage de ma vie....pour ne rien regretter...
et m'endormir plus tard, sereinement ,le coeur remplis d'étoiles filantes ou de papillons de nuit...

nyco


Michel Giliberti 27/12/2009 10:09


Mais ces fameuses non aventures permettent justement de partager d'intenses moments de tendresses qui n'auraient peut-être pas lieu autrement. Bien sûr aller jusqu'au bout d'une aventure est d'une
force magnifique et engendre des souvenirs définitifs, mais tout est dans la capacité à s'approprier la magie d'un partage, si léger fut-il, si éphémère soit-il. Il y a des heures qui durent une
vie et des années balayées au moindre courant d'air...
 @ bientôt Nyco

Michel 


François 26/12/2009 19:19


Bonjour Michel,
Ce qui ne s'est pas passé est parfois si important et si fort...
La chanson de Brassens "les passantes" le dit si bien... qu'elle m'est toujours présente au coeur.
je vous embrasse


Michel Giliberti 27/12/2009 07:10


Personnellement,(mais est-ce bien raisonnable) je préfère la "non-aventure" et la chanson de Brassens est effectivement une belle traduction de ces sentiments.
@ bientôt François 

 Michel 


NYCO 26/12/2009 14:15


quelle chance michel ...
des beaux moments privilégiers!
ces complicités et ces échanges sont une formidable fontaine de jouvence...
n'est ce pas?
pour 2010, je te souhaite de t'y abreuver encor et encor...
pour notre plus grand plaisir!

amicalement
nyco



Michel Giliberti 27/12/2009 07:07


Voilà de beaux et bons voeux Nyco. Je t'en remercie beaucoup et j'attends tranquillement 2010 :o)
à bientôt

Michel 


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog