Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

PEAU-D-AME-blog-

À l’écart de vos rêves, je retrouve les miens et même si le vide ensorcelle la chambre de nos leurres, il parvient cependant à faire vivre de la mort née d’un soir, des mots noirs, vrai venin sur vélin.
Est-ce à dire que c’est juste ? Je l’ignore.
Tout réflexe porte en lui ses victoires et ses chutes, mais à l’ombre du passé, poudroie le beau présent, comme autant de poussière dans un rai de soleil.

 

Published by Michel Giliberti - - Peinture et Poésie

commentaires

Lauriane 15/01/2013 22:09


Je vous découvre à peine et c'est une superbe découverte. Je n'ai pas encore fais le tour mais j'ai l'impression (peut etre fausse) que vous apportez une attention particulière à la sensualité
masculine. En tout cas c'est réussi... Je contnue mon chemin à la découverte de votre oeuvre... A bientôt


 


 


Lauriane

Michel Giliberti 20/01/2013 09:56



Non, ce n'est pas une impression fausse...j'accorde une attention toute particulière à ce que représente l'homme à mes yeux et surtout ce qu'on refuse devoir chez eux, fragilité, complexité, et
même féminité...merci Lauriane.



Joëlle 12/04/2011 17:51



Bonjour Michel,

Une petite halte bien agréable chez toi et cela fait un moment que je ne suis venue... je m'attardais sur ce tableau, il me parle beaucoup tu excelles dans ton art et j'ai plaisir à le regarder
ici, merci pour ce moment... je repars dans tes lignes toujours aussi bien menées, t'embrasse bien amicalement.



Michel Giliberti 12/04/2011 18:06



Merci pour la petite halte par ici, Joëlle et pour e beau tableau qui l'accompagne... Très heureux de te lire. Merci pour tout, j'espère que tu vas bien. je t'embrasse
Michel



nyco 29/03/2011 07:36



moi non plus ...pas de mots ...


juste du plaisir à la vue  d'un si beau corps et   visage parfait...


un bien charmant modèle que voici..


et toujours tes textes ...si justes...si forts...


amitiés Michel...



Michel Giliberti 29/03/2011 07:51



Même un seul mot de toi, c'est un mot qui compte... merci Nyco, merci de tout coeur.
Bonne journée et plein de bises
Michel



yves 29/03/2011 00:18



Etrangement,et aussi loin que je puisse remonter dans ma mémoire,j'ai toujours été attiré par le corps torturé.Il me semble plus imprégnié de vérité, et il reste si beau au premier regard.Je lui
trouve une élégance dans les moindres détails.


Je suis capable de rester des heures à le regarder! et pourtant j'aime la vie.


Le compliment me semble superflux. Merçi



Michel Giliberti 29/03/2011 07:39



Merci Yves... Le corps parle et j'essaie toujours de le prouver. Sa souffrance est effectivement un des moyens de créer ainsi l'allégorie problématique de la condition de l'homme.
 @ bientôt
Michel



Nanie 28/03/2011 22:23



J'aime tes mots énigmatiques et vaporeux, doux comme ces poussières dans ce rai de soleil. J'aime aussi ce tableau envoûtant et son titre "Peau d'âme", il est sensuel et douloureux, fragile et
tendre. Tes rêves nous ensorcellent et toujours cette musique enveloppante et merveilleuse. Merci Michel. Bisous



Michel Giliberti 29/03/2011 07:42



Merci Nanie... c'est vraiment gentil... Mots et pinceaux ! deux petites clefs pour avoir plein de poussière dans la tête. peut-être faudrait-il envisager un bon ménage :o))))
 Je t'embrasse.
Michel



Jack 28/03/2011 19:20



Cher Michel, Comment puis-je m'exprimer devant un si beau tableau et une douleur dans la chair ? qui pourrait vivre cette souffance ? moi j'en suis incapable. Merci d'être là Cher Michel.


jack/québec



Michel Giliberti 29/03/2011 07:44



Merci infiniment Jack. La souffrance sur une toile est toujours excessive, car il faut donner beaucoup pour voir un peu... Alors c'est inhumain ( mais allégorique )
 @ bientôt Jack
Michel


 


 


 



Laura 28/03/2011 18:22



 Comment parler derrière vous et devant un tableau aussi énigmatique, avec un modèle à la parfaite plastique?


D'ailleurs, le spécialiste, l'artiste, c'est vous et vous me réjouissez de vos mots roses, de vos mots riches, mais dépouillés de tout venin, qui me séduisent, me donnent du bien-être.


Merci cher Michel, cher ami.



Michel Giliberti 29/03/2011 07:47



Merci Laura, mais sachez que celui ou celle qui regarde le travail d’un «artiste» est à ce moment au centre de son voyage et donc, artiste lui-même, puisqu'il va recréer dans sa tête ce qu'il
voit.
merci encore et toujours Laura,
je vous embrasse
Michel



Nathalie 28/03/2011 18:17



Je n'ai pas de mots...


Je t'embrasse...



Michel Giliberti 29/03/2011 07:49



Alors, je t'embrasse tout autant :o)
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog