Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Mehdi-tete-en-l'air-blog Un peu d’encre et mes mots
Naissent alors du désert
Où les vents sur la peau
  Éteignent mes paupières. 
Un peu d’ocre et ses maux
Meurent enfin du désert
Où les sables sur la peau
Allument ses prières.

© Giliberti

Published by Michel Giliberti - - Poésie et société

commentaires

Artiste 01/03/2011 17:36







yves 28/02/2011 20:20



Michel,


elle nous auras accompagnié un bon demi-siécle! avec sa beauté et son talent, se n'est pas une artiste c'est une grande dame qui nous a dis aurevoir.Je me devais de la remerçier! MERCI ANNIE.



Michel Giliberti 01/03/2011 09:22



Merci pour elle, Yves... Oui un beau personnage qui s'envole, mais qui bruissera longtemps dans nos mémoires.



yves 28/02/2011 08:52



C'est avec des MAUX! que nous gérons notre vie au quotidien.Pas de nouveaux antidotes pour nous soulager,preuve du discours d'hier soir en grande pompes. Allons voir au delas des frontiéres
fantomes! et comme il est de coutume, on se permétras encore quelques leçons de bonne conduite à leurs encontres! Je ris jaune! de plus en plus jaune!.Je ne me sens de moins en moins rassurer et
je suis contrains de faire avec.On me propose d'attendre 2012 sa me parais loin voir trop loin.Je vais donc attendre le retour des cigognes! en éspérant un petit miracle hi hi!!.Je nous propose
de garder le chouia de moral qu'il nous reste.



Michel Giliberti 28/02/2011 09:56



Oui beau discours éloquent... Je préfère ne pas en parler. Le retour des cigognes... voilà une bien belle et sage idée, Yves... Je vais faire comme vous.
 Merci et à bientôt
Michel



Laura 27/02/2011 20:45



Cher Michel, je vais abriter ces paroles solennelles parce qu'elles me font vibrer, comme souvent.


J'ai bien besoin de vos paroles et de vos traits pour "digérer" les 8 min de l'allocution de notre Nain, qui a passé son am à enregistrer (ce n'est pas du direct), à juguler ses tics.


A cette heure, il doit être crevé: pôvre de lui. Pôvre de moi.


Je suis malade à la pensée qu'il est entrain de tromper tant de français ignorants. Quand je dis "ignorants", ... Ici n'est pas le lieu d'émettre mes pensées politiques.


Merci, mon cher Michel, pour vos merveilles qui couvrent, le temps d'une lecture, les horreurs qui sont à me submerger.


Je vous embrasse.



Michel Giliberti 27/02/2011 22:39



Quel beau commentaire, Laura... je partage tout de ce que vous dites ( je ne parle pas de ce que vous dites de moi ), mais bien de notre cher président et de sa prestation enregistrée,
du rendez-vous manqué avec l'histoire, lui qui parlait d'union méditerranéenne, je suppose qu'il la concevait avec les dictateurs...
 je vous embrasse très chère laura,
 @ bientôt
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog