Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



rouge

Parfois, bien ancrés au sol, mais éloignés de notre condition de terrien, nous nous trouvons embarrassés.
Forts et faibles de quelques expériences, nous avançons tout en masquant de notre mieux les égratignures qui endurcissent et les lâchetés qui confortent. Nous avançons, auréolés du rouge de nos erreurs comme autrefois quand nos joues empourprées attendrissaient les grands.
Hélas, avec le temps ce rouge désarmant de l’enfance devient la simple marque de nos souffrances, de nos erreurs et de nos ressentiments. Il faudrait pourtant qu’il reste celui des coquelicots magnifiques et légers dans l’air saturé du parfum des moissons, de ces tâches vives, témoins de nos amours d’antan.
 
 

commentaires

Henri-Pierre 17/02/2010 17:07


En touches si légères et pourtant si présentes, le rouge a l'air suspendu, instable, prêt à se mettre en mouvement et envahir l'espace.
Les blessures ne cicatrisent jamais, du moins celles de l'âme


Michel Giliberti 18/02/2010 08:18


La mémoire des blessures est la plus belle des mémoires, car si la blessure a eu lieu, c'est que le bonheur en amont avait existé.

  Michel 


NYCO 06/02/2010 16:29


yes michel!
alors dés qu'une date sera posée...tu auras tes "fans" à tes cotés!
le rouge sera notre fil d'ariane...
vivement octobre!

nycored


Michel Giliberti 06/02/2010 17:05


Génial...on rira (parce qu'en fait je suis comique...) ah...non ! je raconte n'importe quoi! Les soirs de vernissage je suis un peu introverti mais au bout d'une heure ou deux, tout baigne.
Bisous

Michel 


Nanie 06/02/2010 10:31



Oh Michel, je fais ce voeu à mon tour d'admirer tes oeuvres lors d'une prochaine exposition. D'ici la fin de l'année dis tu ? j'en suis déjà rouge de
bonheur.

Bisous lyonnais


Michel Giliberti 06/02/2010 15:06


En principe je fais une expo par an, soit en octobre, soit en juillet, plus géneralement octobre. Nous aurons donc le temps de nous rencontrer... merci pour tant de plaisir partagé.
 @ bientôt
Michel 


NYCO 06/02/2010 09:27


oh oui ,michel...
si une expo se profile ...ce serait un pur bonheur de voir tes toiles...en vrai!
c'est mon voeux pour 2010...
d'autres "fans" vont le renouveller,j'en suis sûr! ;-)))

bises du sud
nyco


Michel Giliberti 06/02/2010 09:32


Génial, Nyco. Plus on de fous...
Bisous du nord (hélas) 
@ bientôt

Michel 


eva baila 06/02/2010 08:37


Je souhaite de tout mon coeur pouvoir contempler cette série de tableaux en réalité... J'espère que ce sera possible avant qu'ils ne soient achetés...
Je vous embrasse Michel. eva.


Michel Giliberti 06/02/2010 09:31


Je l'espère aussi Eva... Ce sera certainement à la fin de l'année si la crise qui affaiblit toutes galeries ne continue pas. Et s'il n'y a pas l'expo, vous savez que je n'habite pas très
loin...
@ bientôt Eva et merci

Michel 


eva baila 05/02/2010 22:08


c'est étrange : ce rouge là s'effiloche comme s'il était dans l'eau... C'est le sang d'un suicidé dans sa baignoire... (ça c'est la version la plus convenable !)
Je suis désolée de dire ces horreurs... Michel...
Je n'aime pas le sang... d'où qu'il sorte... Il me fait m'évanouir...
Mais votre tableau me fascine... comme souvent avec vous, mon enfance me rattrape alors même que j'en ai zappé une grande partie...


Michel Giliberti 06/02/2010 06:41



Je comprends votre point de vue Éva, et de toute évidence on peut voir du sang dans ce tableau (thème récurant dans mon travail) mais pour une fois j'ai voulu que ce sang ne soit pas décodé
simplement comme tel, puisqu'il s'échappe de façon abstraite sur les côtés et s'attache à répondre à la couleur du bonnet qui lui même se délite et rejoint quelques traits rouges du vêtement non
fini... L'image du sang dans une baignoire ne m'est pas venue à l'idée d'autant que mon personnage est à la verticale, mais je trouve ça très intéressant...j'adore quand le spectateur a sa
lecture du tableau, bien que l'effet extrêmement restreint d'une malheureuse photo sur le Net ne donne aucune réelle idée d'une grande toile, où chaque détail, jusque dans la matière a son
rôle.


Ce que vos me dites d'un souvenir zappé de votre enfance me touche, car c'est le partage que j'attends et que j'ai la chance de vivre avec ceux qui me suivent depuis déjà 30 ans. 


Petit miracle de la peinture...


 @ bientôt Éva et merci



Michel 



Jj 04/02/2010 20:49


ma couleur préférée.
La semaine prochaine à Londres, au mariage de mon fils, je ne pourrais pas porter cette couleur, elle est intégralement réservée aux mariés, comme le veut la coutume des mariages de confession
Hindou ....
les photos seront en ligne sur mon profil...
Amitiés...
Jj 


Michel Giliberti 05/02/2010 07:32


j'ai hâte de voir les photos. j'espère que tu passera un excellent séjour à Londres et bonne chance pour ton fils...
Un de mes tableaux se nomme "rouge attente"... je t'adresse cette pensée.

michel 


réjane 04/02/2010 18:27


aujourd'hui c'est nous qui sommes attendris par le rouge quoquelicot de nos enfants et petits enfants, il faut s'en souvenir (du notre) tandis qu'ils grandissent
rejane


Michel Giliberti 04/02/2010 20:00


Bien sûr Réjane... le rouge des petits troubles est une symbolique à respecter.
 @ bientôt,

Michel 


Catharsis 04/02/2010 18:26


Autant je prends un plaisir non feint à lire tes mots, autant il m'est à chaque fois très difficile de te laisser un commentaire. Pour des raisons que je n'ai nullement l'envie de m'expliquer, tes
mots, ta vue des choses et de l'être, de l'existence et de son pendant, m'entraîne systématiquement en moi-même. Jamais il ne me guide du côté de la colère ou de la révolte, mais toujours dans ma
propre douceur, celle que j'occulte si souvent, que je préfère taire à mon regard, oubliant ainsi que je suis également çà.

Alors oui, dès que je commence à te lire, je glisse immanquablement vers elle sans même m'en rendre compte puis, ma lecture achevée, je la redécouvre dans toute son ampleur, d'abord étonné, avant
de finir complètement attendri par ce que j'éprouve.

L'Apaisant, voilà qui tu es pour moi à présent (bien à l'image des compositions de Ben Harper)

Bonne soirée à toi Michel.


Michel Giliberti 04/02/2010 19:58


Et je prend moi aussi plaisir à lire tes mots... Ils sont si frères des miens ; imaginer que la douceur est une des composantes de ces échanges ne peut que m'appaiser ; car c'est bien évidement la
seule chose, même quand mes idées flirtent avec le noir, que je tente de faire passer.
Merci pour toutes ces ondes et bonne soirée à toi aussi,
 @ bientôt

Michel 


nabeth 04/02/2010 18:16


Dites-moi, Michel, je rêve ou c'est un tout nouveau?
Vous savez comme je suis nulle en lecture, mais il me semble voir à gauche, l'ombre vieillie, barbue du personnage principal.
Si le rouge du tableau évoque les blessures, presque l'hémorragie,  dans le texte je ne retiendrai que la fragilité fascinante du coquelicot.
Bises de Nabeth. 


Michel Giliberti 04/02/2010 20:04


C'est une interprétation interessante Josie... en tout cas, oui, c'est un des tableaux nouveaux. Le rouge est au niveau du visage essentiellement, pour moi, ça veut dire beaucoup de choses à ne pas
dévoiler par ici... donc, pensons aux coquelicots, ces fleurs si voyantes, alors qu'elles sont d'une modestie à toute épreuve.
@ bientôt Nabeth 

Michel 


NYCO 04/02/2010 17:19



"Forts et faibles de quelques expériences, nous avançons tout en masquant de notre mieux les égratignures qui endurcissent et les
lâchetés qui confortent."

du vécu,encor du vécu...


cette belle couleur rouge est celle du sang donc de la vie...elle est aussi symbole de bonheur en orient me semble t'il...
fermons les yeux ,michel,et revoyons les coquelicots rouges de notre enfance!

en tout cas,je suis ravis pour toi de la nouvelle inspiration artistique que tu as su trouver et qui va te guider ,j'en suis sûr,vers de jolis
horizons...rougeoyant!!!
redkiss du nyco







Michel Giliberti 04/02/2010 20:08


Merci pour ton beau redkiss Nyco.
Du vécu ? certainement ! C'est pour cela aussi que mes toiles vont à l'essentiel en ce moment... "Rouge", ce simple titre tente de dire comme j'ai envie de laisser partir au large toutes les choses
noires d'une vie.
 @ bientôt Nyco et merci pour tout.

Michel 


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog