Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Maintenant que je vis en Tunisie, il m’est plus difficile d’en parler. Ces quelques photos le feront certainement mieux que moi.
J’ajoute simplement que les rêves ouvrent la volonté et que la volonté ouvre l’appétit des rêves.
La mer, le désert, grain de sable, goutte d’eau, tout cela est une alchimie qui vous saisit puis s’impose. Alors vous n’avez plus le choix, vous y allez.
J’y suis allé. J’y vis. Jusqu’à quand ? Peu importe ! Il fallait le faire, c’est tout. L’enfant méditerranéen et têtu que j’étais est devenu un adulte têtu. C’était à prévoir.
Alors voilà, c’est là, tout bleu, tout turquoise, tout vert, tout doux, tout violent, tout agaçant même, parfois, mais c’est là, dans le creux de la main, ce beau désordre, accroché aux murs blancs fissurés et dans les yeux noirs qui se construisent. C’est une voix qui claque, un rire qui s’affiche, des larmes et de la sueur, un parfum tenace, un air étrange qui ne ressemble à aucun autre. Comme dit mon amie Elodia Turki, « C’est notre air ! »

SIDI-BOU-SAID-B11Heureuse entente entre deux générations... 

LA-MARSA-B8

Comtemplation et instrospection... un enlacement entre pierre et chair émouvant.

SIDI-BOU-SAID-21

Arrêt le temps d'un SMS... Portable, quand tu nous emportes...

Station-bus-la-Marsa

La grande classe à la station de bus de la Marsa...SIDI-BOU-SAID-B9 L'entrée discrète d'une somptueuse maison de Sidi Bou Saïd...

Quatre-tunisiens

Vincent, François, Paul et les autres... un remake de Sautet made in Tunisia.

SIDI-BOU-SAID-B2

Le repos devant l'immensité de la mer...

SIDI-BOU-SAID-B

Quand une simple palme barre l'horizon, le zèbre et lui donne sa distance.

SIDI-BOU-SAID-B6

Petite conversation...

SIDI-BOU-SAID-B14

Amour et contemplation dans les bleus de Sidi Bou Saïd...

SIDI-BOU-SAID-B7

Amour et contemplation dans les bleus de Sidi Bou Saïd... encore !

SIDI-BOU-SAID-B10 Amour, amitié ? 

SIDI-BOU-SAID-B5 Voiles et vapeur...

SIDI-BOU-SAID-B12Grâce et simplicité...

SIDI-BOU-SAID-24Sidi Bou Saïd ou le vertige turquoise...

SIDI-BOU-SAID-B3Petit coup de fil au soleil juste à côté...

SIDI-BOU-SAID-B4

La plénitude absolue, toujours au même endroit...

SIDI-BOU-SAID-B13 Les sourires toujours au rendez-vous...

Ecolieres

Les petits flamants roses de Sidi Bou SaÏd...

ecoliers-copie-1.jpgEt leurs amis...

voyageurTGMUn voyageur du TGM (le petit train tranquille entre Tunis, la Goulette et la Marsa)

SIDI-BOU-SAID-20

Le jour se lève, mais la lune, comme une amante délaissée, s'accroche au ciel qui la rejette...

 

AMINE-1.jpgUn ange passe...

Published by Michel Giliberti - - Tunisie

commentaires

noelle 19/03/2012 16:39


Je découvre ! superbe ! merci

Michel Giliberti 22/03/2012 07:23



Merci Noelle, et à bientôt peut-être...



Nanie 26/02/2012 14:30


Coucou Michel,


Touchants tes mots pour décrire ta Tunisie. On ressent ton bonheur à chaque ligne, ton sourire derrière chaque photo, ta tendresse et ta passion, tu nous fais vibrer au rythme de ton regard, de
tes ressentis. Sois heureux Michel, nous sommes à tes côtés de toute la force de notre amitié pour toi. 


 

Michel Giliberti 26/02/2012 15:56



Merci Nanie, merci infiniment... oui, j'avoue être au centre de mes délices et parfois je suis si bien, que j'ai l'impression que la courbe du temps s'inverse.
 Plein de bises Nanie



nyco 25/02/2012 08:28


salut Michel..


bon retour chez toi!


 


j'aime beaucoup quand tu dis :


 je ne crains pas les échecs mais plutôt les regrets!


 


ne regrette rien et ressource toi au "bleu Sidi" qui est une bien  jolie fontaine de jouvence!


 


bises du Nyco

Michel Giliberti 26/02/2012 15:59



Oui, Nyco, cette petite phrase est mon credo depuis toujours... les échecs sont courants et s'oublient, mais les regrets... quelle horreur ! ils vous poursuivent une vie entière.
Je t'embrasse et merci d'être passé par là.



bellelurette 25/02/2012 01:37


coucou bel homme... Alors installé définitivement dans ce beau pays ? Tu vas pouvoir peindre et écrire sous des couleurs
différentes.


Je viens de passer un trépied au "baume des antiquaires", mmum, ça sent terriblement bon ce truc ! Bises.

Michel Giliberti 25/02/2012 06:56



Tu joues donc à l'antiquaire...
Oui, j'ai franchi le pas... et j'attends de recevoir tout mon matériel pour savoir ce que je peindrai de nouveau, sachant que dans le fond, le lieu ne modifie guère la source des inspirations...@
+



Philippe D 24/02/2012 08:26


Je comprends qu'Eva qui m'a emmené jusqu'ici trouve son inspiration dans ces photos pleines de soleil et de poésie.


Je continue un peu ma visite, je suis sous le charme...

Michel Giliberti 25/02/2012 06:59



Ah Eva... une bien charmante amie. Encore merci pour votre visite, Philippe.



eva 23/02/2012 21:44


Cher Michel, nous sommes tous tellement contents que vous nous donniez à contempler ces photos prises pêle-mêle au pays du soleil ! Je suis revenue voir vos "petits flamants roses" ce soir... et
puis cette dentelle de grille bleue à moitié ouverte sur le secret d'un jardin, et puis la volute délicate d'un fer forgé tandis que la lune-lune s'accroche au ciel comme une amante délaissée...
Ce sont pour moi des images de beauté, de paix, de douceur, des images que vous nous offrez si généreusement, si naturellement... pour que la beauté appartienne enfin à tout le monde, à tous ceux
qui l'aiment et qui l'espèrent...

Michel Giliberti 24/02/2012 06:13



Chère Eva, votre commentaire est un bonheur absolu. Que de délicatesse et que de partage, comme je les aime. "La dentelle de grille bleue" comme vous le dites si poétiquement fait partie de
toutes ces "ouvertures" sur le rêve qui enchantent mes yeux et mon coeur, même si l'accès en est bien souvent inaccessible. Qu'importe... l'essentiel est d'avoir ouvert ses propres portes devant
elles. De toute façon, comme tous les rêveurs, je m'infiltre partout... je vous embrasse, vous remercie une fois encore...



Fée 23/02/2012 08:15


Ah oui !!? Effectivement ... Une fois dans un Dolmbus Au Maroc , on a faillit finir écrabouillé dans un champs de canabis ... C'était ou le dolmbus qui passait ou la grosse mercedes ... on a
eu de la chance ... Mon frère vous aurez dit ... pas de bol ouais ! De la Marocaine et vous tracez la route ! sourire ...


 


La tentation est partout , le danger est partout  , faut il voyager que du bord de sa fenêtre pour autant !?


 

Michel Giliberti 24/02/2012 06:16



Certainement pas Fée... bien au contraire, c'est pour cela que je prends si souvent ce petit train, mais seule l'ambiance qui règne à l'intérieur est farfelue, le train par lui-même est sûr et
l'on ne risque rien... @+



Fée 22/02/2012 08:46


J'ai bien aimé "prendre le bus" comme un cliché , un polaroide , un instantané sur la mémoire . Comme s'il me défiait  dans un des retroviseurs .... d'un " la bourse ou la vie !!?" "Tu
montes ou tu descends "!!?


Les deux ! Je crois qu'il faut les deux pour voyager et " entendre "  Bou Kornine quand sonne le terminus ...


J'aime beaucoup ces diaporamas, ça met un peu de soleil sur cette froideur et cette grisaille qui n"en finit pas ...


 

Michel Giliberti 22/02/2012 08:55



Ces voyages en bus, Fée pourrait être l'objet d'un reportage, tant ils sont parfois si cocasses. La jeunesse tunisienne y règne en maitre et en fait voir de toutes les couleurs aux voyageurs qui
parfois se contenteraient bien d'un voyage paisible... @ bientôt Fée et merci.



jean luc marwane 18/02/2012 21:57


Toutes ces photos que du bonheur Michel , comme j'aimerais deja etre aussi de retour dans mon Maroc adoré mais ça ira vite plus que quelques semaines  pourtant le retour sera un peu plus
triste qu'avant , ils y a deux personnes la-bas disparues ces dernier mois et le vide qu'elle laisse sera difficile a combler , leurs sourires et leurs fou rire me manque deja troppp , merci
Michel a toi pour tout les voyages a travers tes photos , merci beaucoup et bonne route a toi la-bas , Marwane.

Michel Giliberti 19/02/2012 06:11



Merci Jean-Luc... profite donc bien de ton Maroc et si tu penses à tes chers disparus, essaie de te dire qu'ils t'accompagent, qu'ils sont en toi, ce sera le moyen le plus sur pour accepter leur
disparition. Courage et bon séjour... tu verras, tout ira bien.



Sadok SENOUSSI 18/02/2012 21:37


A mon AMI M.G



LE SOLITAIRE (ou L'ERREUR DU MARABOUT)

Qu'attendre des marabouts.... !?

La quiétude ?!

La solitude ?!

Ou le temps religieusement perdu....?!!
Pays
A toi de voir
A toi de choisir
Le temps donné à l'erreur
Est un temps irrémédiablement perdu...!
Pays
Debout !
Lève-toi et marche
Qu'attends-tu des barbes
Poussées à l'ombre de fausses chapelles
Et de vieux marabouts..?!!!
Pays
Debout
Regarde ta gloire
Mire
Comment son lait vire
Son désespoir accuse
Et son avenir n'est plus toi...!
Pays
Debout
Lève-toi et marche
Sur le destin
Remplis tes mains de tous les espoirs 
Et offres-lui d'autre choix...!
Pays
Hommes
Femmes
Libres
Reprenez vos voix
Donnez-leur des plumes 
Des livres et des lois...! 
Pays
Promesses
Chez-toi
Qui donne sa parole
Donne sa vie… !

SAS Toulouse 8/02/2012

Michel Giliberti 19/02/2012 06:17



Un texte nerveux et poétique comme je les aime... Avec de grandes ruptures, des raccourcis, bref, un texte qui me parle...
"Qu'attends-tu des barbes
Poussées à l'ombre de fausses chapelles
Et de vieux marabouts..?!!!"
J'aime beaucoup ce passage où tout est dit... Merci infiniment Sadok.



Nathalie 18/02/2012 19:26


Si tu ne sais trop quoi dire, l'inspiration fait le reste comme toujours et elle se suffit à elle même...
Plein de Bises mon Michel profites, profites...

Michel Giliberti 19/02/2012 06:18



Merci Nathalie... je vais profiter. La vie est si courte.



eva 18/02/2012 18:53


Un bel album photo Michel ! un petit air "de terre aimée" que l'on respire avec ivresse... le bleu, le luxe du Bleu... la volupté... Et cette palme que je ne connaissais pas... et qui me ravit
parce qu'elle est comme un symbole (oh mon Palmier ! oh mon Palmier !) Je vous embrasse Michel.

Michel Giliberti 19/02/2012 06:21



Moi aussi j'aime bien cette palme... Tout ce qui découpe le ciel se parre tout de suite d'une belle symbolique et quand l'horizon s'en mêle...merci, Eva, je vous embrasse aussi.



P'tit Bob 18/02/2012 15:14


Merci pour ce doux voyage. Ces images sont tellement belles, tellement réelles et vivantes que je sens ce parfum doux et épicé qui nous enveloppe dès que l'on pose le pied que le sol tunisien.
Que des photos provoquent ce ressenti est étrange... mais tellement bon aussi. Merci. A présent que vous avez offert à l'enfant qui vit en vous le plaisir d'un retour aux couleurs de sa
vie, vous -adulte- avez-vous autant là-bas des envies d'ailleurs et des besoins d'ici ? J'espère aussi que votre nouvelle vie -si elle en est une - fera frémir vos doigts et votre coeur pour
de nouvelles peintures et de nouveaux romans pour le plaisir de tous. Je vous souhaite plein de bonheurs tunisiens. Plein de bonheurs tout court. Sincèrement. Bob

Michel Giliberti 19/02/2012 06:25



Merci Bob...
Mes envies d'ailleurs seront toujours présent vous savez, et mes besoins d'ici, également. C'est ma nature, comme pour beaucoup d'autres déracinés, mais je reconnais que pour le moment, ma pause
est bien salutaire.



yves 18/02/2012 14:45


Un florilége de belles photos, pour nous rappeler un pays amis. Il semblerais que rien a changé ( en apparance), les mémes sourires,les mémes non chalances,il y flotte la méme douceure de
vivre.Et tout ses petits +( regards,attidutes ect ect...!) J'avais raison! vous étes en terre + que connues! Alors profitez à loisirs! de tout et de tout ses riens qui font le charme de se coin
de tunisie . A bientot et bonne instalation sous se nouveau ciel. Amicale penssé

Michel Giliberti 19/02/2012 06:28



Merci Yves... mais tout a changé croyez-moi. je saisis toujours ce qui me plait ou rappelle mon enfance, mais la Tunisie est en mouvement, ses infrastructures sont colossales, sa jeunesse
fougueuse... croyez-moi, il n'y a pas eu révolution pour rien... et j'espère que le résultat attendu sera au bout.



Matoo 18/02/2012 11:56


Bravo pour cet impressionnant florilège, ça me donne des envies de voyage moi du coup !! :p

Michel Giliberti 19/02/2012 06:29



Alors, faut le faire Matoo, croyez le vieux matou qui vous le conseille...



Jean-Christophe Pucek 18/02/2012 11:54


Comme tu le dis, cher Michel, il fallait faire ce voyage et tu l'as fait, faisant se rencontrer une exigence que j'imagine intime et la réalité. Vivre son rêve pleinement, quelles que soient les
difficultés, n'est-il pas le plus beau des programmes ? Je souhaite que ton aventure soit aussi belle que les reflets que tu nous donnes à voir de ce pays qui, chacun à leur manière, témoignent
de la tendresse que tu éprouves pour lui.


Soave sia il vento, mon ami.

Michel Giliberti 19/02/2012 06:39





Oui, je l'ai fait car j'ai toujours eu peur des regrets, alors que je ne crains aucun échec. Ces derniers sont un lot bien naturel dans le
bilan d'une vie... mais les regrets quel poison ! Qui sait, peut-être boirons-nous un de ces jours un thé ensemble à l'ombre d'un eucalyptus et dans le puissant parfum du "galant de nuit"...
j'adore ce nom que les tunisiens ont donné à un de leurs chèvrefeuilles qui déclenche une fragrance incroyable à heure fixe, en soirée... allez, aux prochains parfums, Jean-Christophe.


 



Dom 18/02/2012 11:38


Arrêt sur images... magnifique...


Rêverie, tendresse, bonheur, envie...


Mille merci pour ce partage, cher Michel.


Je vous embrasse

Michel Giliberti 19/02/2012 06:40



Merci chère Dom, vous me faites plaisir...



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog