Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

indien

   Complicité, naïveté, où sont nos grands voyages
 En idées sages 
  Paupières au ciel, rêves en mer, où sont nos beaux rivages
En pays sages.
  Où se cache l’Homme 
 Et puis ses mots
 Et puis ses gestes
  Son destin.
C’est peut-être de ce vertige-là
De cette utopie-là
Que je suis en manque.


© Giliberti

Published by Michel Giliberti - - Réflexion

commentaires

Kaïkan 19/03/2011 10:27



L'homme, il est en chacun de nous ...


Juste ouvrir les yeux du coeur et écouter en silence, en reccueillement ...


Se disent alors les horizons intérieurs et les contrées souteraines, se disent aussi les douleurs et les rêves en avortement ...


Poser une main sur l'apaule et réveiller de leur mort ces avortements annoncés ...


L'homme est partout, en chacun de nous, lui ouvrir les portes et oser la rencontre ;-))



Michel Giliberti 19/03/2011 10:51



Et pour te faire dire cela, Kaïkan, il fallait bien poser la question... Merci d'être passé par là.
 @ bientôt
Michel



yves 19/03/2011 08:46



Entre la catastrophe du JAPON et le bourbier de la LYBIE,j'ai l'impression de vivre un mauvais filme.Au milieux il y a des élections cantonales et la fermeture des restos du coeur pour la saison
hivernale,sans oublier les expulsions programées comme chaques années!.A la télé,on nous offre des recettes de cuisine à toute les sauces.Méme le printemps prends son temps pour nous offrir
quelques fleurs.Décdément notre planéte va pas bien! va falloire quelle consulte vite fait quelques émminences grises pour se rétablir.


Alors bon weckend à toutes et à tous! (c'était l'humeur du jour cher michel,désolé! j'ai rien d'autre en
magasin! hi hi.)



Michel Giliberti 19/03/2011 10:54



Je vous pardonne si vous n'avez rien en magasin, car je suis dans le même état d'esprit et je n'ai fait aucun inventaire pour mes approvisionnements...
 Bises à vous Yves... En fait, je vais faire un bref billet dans les minutes qui suivent...
 @ bientôt
Michel



nyco 16/03/2011 07:57



salut Michel.


merci de saluer les rêves de l'homme avec un grand H...


l'être Humain parait bien fragile face à l'actualité et à Dame Nature...


je tremble de voir que l'homme avec un petit h mais une grosse prétention puisse avoir cru être "maitre du monde et des éléments"...


je suis bien triste ...


espérons que l'on prendra conscience de notre fragilité et de nos failles...


toute expérience doit amener à réflechir et à relativiser ..


la terre est si belle ...la vie aussi...



Michel Giliberti 16/03/2011 08:57



Oui mon Nyco, la vie serait toujours plus belle et les hommes toujours plus heureux si certains d'entre eux ne jouaient pas aux apprentis sorciers...
Heureusement que nous avons en nous la part de rêves qui permettent de colmater les failles dont tu parles...
 Je t'embrasse et à bientôt... dans nos rêves.
Michel


 


 


 


 



yves 15/03/2011 17:00



Ah!oui l'étre humain! excusez moi d'avoir quelque peux comfondus,mais au vus des évenements derniers je reste perplex sur L'HUMAIN dans toute sa splendeure!.Trops occcupés à se bataillier il
préfere se détruire à grands coups de canons.De mon coté je me sens si bien avec ma poésie pleine de charme! il me reste en mémoire de tres beaux souvenirs de quelques humains digne de se
nom.C'était, hier déjas!


belle journée à vous!c'est toujours un vrais plaisir de venir ici.



Michel Giliberti 16/03/2011 08:58



Pas de problème Yves...et c'est pour moi un plaisir de vous rencontrer par ici :o))))
@ bientôt
Michel



yves 15/03/2011 11:06



Voyager à ses cotés,se fondre dans les memes paysages,partager des émotions.C'est déjas un Grand voyage! et puis revenir au port d'attache avec une odeure et des couleurs sa mérite bien la
rencontre.Heureux homme qui rencontre un homme.



Michel Giliberti 15/03/2011 11:46



Votre vision poétique Yves est pleine de charme et toute à votre honneur, Yves. Pour ma part, bien sûr, je parlais de l'homme au sens "être humain", au sens large du terme...
 @bientôt, Yves
Michel



moktarjunior 15/03/2011 09:57


Voyages qui ne tiennent compte des distances, des jours ou nuits, d heures ou de minutes. Voyages illumine zelateur ou l on dessine nos rivages et nos forets. Voyages d argile qui de tes regards
fournaise faconne ou rend poussiere


Michel Giliberti 15/03/2011 10:20



Franck, je t'aime tu le sais ?
Bisous
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog