Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

manu-

Silence et larmes se marient chaque nuit et bâillonnent mes espoirs. Dans ces draps que je crois encore nôtres, mais qui sont un linceul, mes angoisses s'empêtrent et m'étouffent. Que ces nuits sont cruelles !


commentaires

Nabeth 18/05/2010 15:57



Je me souviens très bien du jour où "la sorcière" se plaignait d'avoir à payer un livre... Je me souviens de conseils que je lui avais prodigués pour économiser rapidement 20€. Je vois
aujourd'hui qu'elle trouve du fric pour prendre l'avion....


Je suis frappée par ses mots dont elle est persuadée qu'ils doivent "illuminer"...


Je me demande bien quels psy accepteraient de porter un jugement sur une personne, un artiste, à la seule lecture d'un roman; personnellement, je n'en connais pas. Mais en consultant, une "lueur"
lui est peut-être venue; elle a réalisé qu'elle a besoin de se faire aider pour apprendre à lire.


"La peaudumonde.com" n'est pas un roman à l'eau de rose, j'en conviens. Il suffit, quand les situations décrites deviennent difficiles, de s'arrêter ou de zapper...


Décrier ainsi un auteur, l'insulter, est intolérable: des deux, de M. GILIBERTI et de vous -réfléchissez bien- lequel est le plus "tordu"?


Et fichez la paix, SVP, à tous les lecteurs du blog, que M. GILIBERTI fascine par ses mots, ses poèmes, ses romans, ses peintures, ses photos... et j'en passe.


Bon voyage. Adieu, douce fée.



Michel Giliberti 18/05/2010 16:55



Nabeth... vous êtes un superbe bouclier...une amie adorable, je n'ai pasles mots.
 je vous embrasse avec toute mon affection et continuons nos contes de fées, les nôtres, charmants, doux et affectueux.
Michel



Marc Lefrançois 13/05/2010 12:07



Des draps comme un linceuil... terrible présage...



Michel Giliberti 13/05/2010 12:54



Comme vous dites... :o)
 @ bientôt


Michel



JACK 12/05/2010 16:48



SUBLIME MODELE QUI NE ME SEMBLE PAS SI CRUEL... LES DRAPS FUSSENT ILS MOUILLES DE LARMES...



Michel Giliberti 12/05/2010 18:11



Ah Jack, vous savez que mes photos ne sont là que pour illustrer mes propos... et ici, en l'occurence l'insomnie...
 @ bientôt Jack


Michel



Nabeth 12/05/2010 13:27



Cher Michel, la douleur et le désespoir envahissent ce texte. Vous avez raison d'exprimer ces sentiments s'ils débordent. A nous tous, amis, amoureux de votre talent, nous arriverons peut-être à
vous rendre moins triste.


De tout coeur avec Vous. Nabeth.



Michel Giliberti 12/05/2010 16:05



Un peu dans le cirage, aujourd'hui, NAbeth... merci à vous de vouloir me rendre moins triste, mais demain est un autre jour n'est-ce pas?
je vous embrasse


Michel



yves roubiere 12/05/2010 12:36



Bonjour Michhel,


aimer dans la douceur,aimer dans la violence,aimer sans retenues,aimeravec du respect et aimer en toutes simplicitée nos nuits seraient plus calmes.Nos réveils plus doux,mais voilà on se torture
plus par masochisme et évidement c'est toujours le coeur qui souffre en 1er.J'ai dis stop! je m'en souvient encore,c'était un beau matin mon amoureuse était blottie encore dans mes bras.


Bonne journée à vous



Michel Giliberti 12/05/2010 16:10



Yves, vous avez raison, mais les hommes comme les caractères sont différends et mes métaphores picturales comme celles de mes écrits tentent de guérir mes maux à ma façon... Y parviendrais-je ?
ça, ce sera pour une autre fois... merci et à bientôt.


Michel



eva baila 12/05/2010 11:26



en quelques mots tout est dit de la douleur de la séparation... et des "angoisses qui s'empêtrent et m'étouffent"...



Michel Giliberti 12/05/2010 16:11



Eva, j'aimerais tellement dire des choses plus légères... si vous saviez, mais je ne désespère pas...
 je vous embrasse, à bientôt


Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog