Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Manu-et-main. J’ignorais bien des chants
Jusqu’à votre musique
J’ignorais bien des cris
Jusqu’à votre silence.
Vous saviez tout des rires

Avant mes larmes vaines
Vous saviez tout des joies
Avant mes désespoirs.
Mais je ne pensais pas

Et vous ne pensiez pas
Que de l’amour, c’était
Les plus belles leçons.

© Giliberti

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

Nanie 12/09/2010 20:52



Que j'aime ces mains à la fois fortes et caressantes, rassurantes et sensuelles, et cette bouche aussi qui se dessine à l'ombre de la barbe... et tes mots toujours si beaux, envoutante mélopée
vibrante d'amour et de mélancolie. Merci Michel.


Douce soirée, bisous.



Michel Giliberti 13/09/2010 08:05



La bouche... les mains... oui, Nanie, deux pôles incontournables de la séduction et du réconfort.
Merci Nanie pour tout ce que tu dis. @ bientôt
Michel



Jack 12/09/2010 19:04



Bon dimanche Michel,


Merci pour la belle photo, elle m'inspire la confiance, et une grande force de me laisser serrer par les mains de cet ange, qui avec ses lèvres sensuelles, et sa barbe, je passerai des heures à
le regarder et le suivre ds son ici et maintenant. Oui  les mains m'attire bcq. car s'est par eux que ns entrons en communication directe. Ta photo me donne des larmes aux yeurs, car je
recherche des mains de la sorte sur cette terre, suis-je trop rêveur? possiblement. Mais je crois aux rêves. Bises cher ami, Michel.


jack/qué.



Michel Giliberti 12/09/2010 19:17



Croire aux rêves, Jack, c'est croire en soi et aux autres, donc, il faut bien que tu continues de rêver, d'autant que les rêves se réalisent au moment le plus inattendu et pas forcement en direct
des anges... Mon cher Jack, je te souhaite plein de belles choses, ici ou ailleurs...
 je t'embrasse
Michel


 



Jean-Christophe Pucek 12/09/2010 13:59



Au-delà des leçons, dont certaines amères comme l'est toujours l'eau de nos pleurs, c'est toujours à l'amour, ce maître qui infailliblement nous apprend chaque jour à vivre, qu'il faut laisser le
dernier mot.


Pensées et amitiés te rejoignent, Michel.



Michel Giliberti 12/09/2010 15:14



je crois qu'il est impossible d'échapper aux courrants de l'amour où même les noyades sont encore la preuve que nous somme svivants...
Merci Jean-Christophe, un vrai plaisir.
Michel



Laura 11/09/2010 17:26



Un bel hommage ?


Sinon, une belle déclaration.


Je vous embrasse.



Michel Giliberti 11/09/2010 20:10



Les deux Laura... ne soyons pas avares.
 Je vous embrasse.
Michel



yves 11/09/2010 14:18



Yves Navrre,écrivain partis trops tot faire un long voyage,écirvait dans le petit galopin de nos corps ceci:( Les mains sont autant de sex posées sur nos corps ect ect...)Je crois sans le
démantire quils n'était pas loin de la vérité! Les mains respire la sensualitée,l'érotisme,et toutes autres formes d'éxpressions.Elles sont nos rélélateurs et nos aboutissants.ONT parlent avec
mains!Ont goute avec nos mains.Ont caressent aussi et ont frappent.Enfin ont se cachent dériéres nos mains.Nos rires nos pleurs et nos regards également.Pour ma part je regarde souvent les mains
qui en disent long sur nos rencontres,un vrais dictionnaire.


Encore une fois se portrait va bien avec ses mains là!



Michel Giliberti 11/09/2010 20:13



Bien sûr Yves, les mains sont souvent des déclencheurs d'érotisme. IL faut dire aussi qu'elles sont à la base de pas mal d'investigations... mais pour être plus poétique, je dirais elles sont la
source d'un voyage sensuel.
 @ bientôt


Michel



NYCO 11/09/2010 09:53



les leçons de l'amour ...


tu les résumes souvent de si jolies façons...


aujourd'hui ,j'apprécie ton cri...silencieux...


merci..encor...


et aussi pour ces mains qui sont pour moi le reflet de l'âme de la personne..


celles ci sont chaleureuses et sinceres...


on s'y sentirait en sécurité!


 


bises, Michel



Michel Giliberti 11/09/2010 20:15



Je vois que je ne suis pas seul à être sensible aux mains... mais comment ne pas l'être Nyco. Les mains prennent et lâchent... alors impossible de ne pas leur accorder d'importance.
 Je t'embrasse Nyco, merci pour tout... /..."Et les yeux dans les yeux, et la main dans la main..."
à bientôt
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog