Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Lucas-B Lucas, l'un de mes derniers tableaux nés des congères et autres enfermements du mois de décembre où j'ai cru finir en crème glacée Häagen-Dazs ...
Il y aura d'autres toiles de Lucas, bien sûr, et  je les souhaite inspirées du prochain printemps...

 

Published by Michel Giliberti - - Peintures

commentaires

Chris-Tian Vidal 20/02/2011 20:13



Beau Lucas et toujours ce sang comme une alerte... Il est dans mes deux tableaux par toi.



Michel Giliberti 21/02/2011 07:12



Le sang comme une alerte, c'est exactement ça, Christian... merci.



Nanie 11/02/2011 11:03



Etrange Michel, j'ai posé un mot mardi sous ce tableau et il n'est pas apparu. Pas grave. Je renouvelle mon admiration pour ton inspiration neigeuse, j'aime tes sépias et tes sanguines, j'aime
tes toiles ... toujours. Des bisous



Michel Giliberti 11/02/2011 11:24



Ah bon ? Il y a dû avoir un petit problème...je suis vraiment désolé. Aussi je te fais de grosses bises réparatrices. Merci beaucoup Nanie... merci pour tes mots.
Je t'embrasse
Michel



Michel Lambert 11/02/2011 08:28



Je trouve les commentaires d'Yves et d'Eva si justes que je n'ai rien à ajouter. Celui de Jack sur la marque du slip m'a beaucoup amusé... Très belle création, éclosion prometteuse pour les
prochains tableaux ; explosion picturale  teintée d'humour et d'allusions érotiques (c'est sans doute mon côté "lubrique" qui me porte à l'interpréter comme cela).


Je t'embrasse, à plus. 



Michel Giliberti 11/02/2011 10:00



Merci Michel... j'espère effectivement composer bien d'autres tableaux avec Lucas. Je n'ai pas de réelle interprétation de ce tableau en dehors de celle d'avoir voulu mettre en avant la
personnalité (sombre ou secrète) de mon modèle... (La marque du slip est sulfureuse,  je le reconnais :o)
@ bientôt Michel, je t'embrasse
Michel



eva 09/02/2011 20:51



ah il est beau Lucas ! Il a un petit air sardonique que je ne lui avais pas vu sur les photos... Mais il est beau ! Il a un joli nombril en plus ! et toujours cette tignasse magnifique qui lui
fait comme une auréole d'archange déchue... qui éclabousse tout autour de son visage comme vos pinceaux ont éclaboussé tout autour de lui sur la toile...


C'est beau Michel... c'est... somptueux, j'adore ce garçon !



Michel Giliberti 10/02/2011 08:59



Merci Éva... je suis ravi que ce tableau vous plaise... Lucas éclabousse sa beauté en quelque sorte...et je suis bien d'accord avec vous. J'attends la suite :o)
 je vous embrasse
@ bientôt
Michel



yves 09/02/2011 14:40



Ah!la voilà enfin présenté la 1ére toile de LUCAS! soigneusement dévétus,juste se qu'il faut.La pose tranquille,simple voir détendue.Il se présente bien est sa lui va bien aussi. Avec se petit
plus de vous Michel, une étrange (poésie) il semble sortir d'une enveloppe maculé à l'image des bouquets de fleurs qu'ons achétent sur nos marchés.je me garde pour le plaisir des yeux tous les
détails de cette toile.Se n'est pas un Crim?


Merçi et belle journée à vous



Michel Giliberti 09/02/2011 15:51



Mon cher Yves votre commentaire est tout à fait charmant et ce n'est bien évidemment pas un Crim que de garder pour soi l'image tranquille de Lucas...
 @ bientôt et merci
Michel



JACK 09/02/2011 12:36



j'attendrai la suite au printemps, quand je serai à Bizerte..., et quand il sera aussi souriant qu'un jeune Bizertin... la marque de son  slip, "crim" est bien sur un clin d'oeil franco
français mais je pense, meme en art  gay, quil n'est pas obligé  d'y mettre  la marque, seule la main ... de lartiste suffit. 



Michel Giliberti 09/02/2011 13:05



Cette marque de caleçon n'existe pas, Jack. C'est pour cela que je me suis permis de l'nscrire comme la signature d'un "crime".. au printemps et à bientôt..
Michel



Laura 09/02/2011 10:50



PS: J'ai bien remarqué la marque de son slip....



Michel Giliberti 09/02/2011 11:04



CRIM... oui, pour éviter DIM, bien sûr. Phonétiquement, c'est plus parlant ;o).



Laura 09/02/2011 10:48



Superbe Lucas... Je me souviens de vos premières photos.


Ce portrait le rend plus énigmatique encore, le magnifie.


Qu'éclabousse-t-il ainsi?


J'aimerais déchiffrer les deux lignes qui s'abritent sous votre signature qui s'envole...


Toujours merci, cher ami. Je vous embrasse.



Michel Giliberti 09/02/2011 11:02



Merci beaucoup, ma chère Laura... J'avoue ne pas savoir ce que Lucas éclabousse... mais  il y a de la pression. :o)
"Puis les neiges s'installèrent
Aussi sombres que vos yeux..."
 Voici la petite phrase que j'ai eu envie d'ajouter alors que je soignais le tableau. je suppose que la neige m'a donné de noires idées...
 je vous embrasse Laura, @ bientôt
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog