Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

les-bequilles-rouges-II-blo

Encore quelques restes de mes boiteuses créations de ces derniers temps... Le printemps arrive et avec lui, la sève des beaux jours...

Published by Michel Giliberti - - Peintures

commentaires

bellelurette 06/02/2011 15:21



Hi hi, s'il lache une baquille pour reboutonner son pantalon, il se casse la figure !


Pfff, Lulu voit toujours des trucs !



Michel Giliberti 06/02/2011 20:05



Je te reconnais bien là, Bellelurette !!!! :o)
Bisous
Michel



eva 06/02/2011 00:08



Je lis les com' précédents Michel, et je lis que cette toile est récente... C'est étrange parce qu'il m'avait semblé l'avoir déjà vue ici il y a plusieurs mois... Vous aviez déjà abordé le thème
des béquilles... Si c'est une création d'hiver, je plains ce pauvre garçon... qui n'est guère habillé... Le front soucieux, torturé, même son ventre est parcheminé... La vie est dure
décidément.... J'espère qu'il est rétabli...


J'ai déjà lu chez vous qu'on peut considérer la pratique d'un art comme "une béquille"... quelque chose qui aiderait à avancer en quelque sorte... Est-ce aussi une béquille pour celui qui
contemple ? Bon, il se fait tard, je commence à tout mélanger... (pourtant j'ai déjà dormi tout l'après-midi... je devrais être bien réveillée ! J'ai dû être une marmotte dans une autre vie...)


Je vous embrasse Michel.



Michel Giliberti 06/02/2011 08:20



Mais oui, Eva, vous savez "presque " raison... j'ai déjà fait un tableau sur ce thème qui s'appelle "Les béquilles rouges"... mais là (surprise) le titre c'est : "Les béquilles rouges II" !
Vi vi vi... ça change tout
oui c'est un tableau torturé, beaucoup même... Oui l'art en général reste pour moi une béquille ce qui fait que je boite, car si j'en avais deux je suis certain que j'avancerai mieux...
Merci Eva, bonne prochaine sieste (vous ne seriez pas un peu méditerranéenne, non ?)
je vous embrasse
Michel
Michel



yves 05/02/2011 20:31



Je suis tout à fait d'accords avec vous michel! l'homme retrouve toute sa dignité sans ses béquilles. La force d'avancer aussi vers son avenir que je souhaite le plus radieux possible.Se serais
beau si notre terre avancait en bonne santé!



Michel Giliberti 06/02/2011 08:23



J'ignore le destin de l'homme. Je sais qu'il aura bousillé pas mal de choses sur terre, mais en le faisant il se détruira lui-même. La terre pourra se passer de nous encore longtemps... et se
refaire une santé.
 @ bientôt Yves
Michel



cyrille 05/02/2011 14:28



Là, Michel, je t' avouerais ne savoir que penser de ce dessin. J' hésite entre l' impression de la tristesse ou de l' abattement personnifiés, et la sensation d' une représentation d' un combat
qui se gagne et d' une revanche sur un destin particulier.



Michel Giliberti 05/02/2011 19:34



En fait, c'est une peinture, Cyrille. Ele a été commencée voilà un mois... j'étais coincé dans les congères à me morfondre en attendant le dégel. Oui, c'est une toile triste, difficile de dire le
contraire, mais tu sais que j'aime ça parce que je suis un grand comique, dans le fond. :o)
 @ bientôt Cyrille et merci
Michel



Nanie 05/02/2011 13:11



Je les aime tes boiteuses créations, ces failles et ces détresses. Ton tableau est poignant. Mais l'espoir renaît avec ces béquilles rouges qui soutiennent ... c'est tellement précieux un soutien
... et le printemps qui pointe ses bourgeons et ses élans nouveaux. Belle journée Michel, je te souhaite un ciel tout bleu.



Michel Giliberti 05/02/2011 13:47



Je me redresse donc pour te remercie Nanie... faisons fi des béquilles, tu as raison ! Le printemps qui hélas ne s'installe que par chez toi, semble pourtant vibre discrètement dans le jardin où
déjà les bourgeons commencent à gonfler.
En direct du jardin... bisous  et remerciements :o))))
Michel



yves 05/02/2011 09:02



Apres nos coups durs,ontchaussent nos béquilles pour un temps plus ou moins long! heureusement qu'elles nous sont fidédeles,comme nos coups durs.


Bellle journée à vous Michel.



Michel Giliberti 05/02/2011 10:36



Mais on s'en passerait, n'est-ce pas ?
 @ bientôt et merci Yves
Michel



nyco 05/02/2011 08:59



bien d'accord avec Jack!


le Gilibertisme est bien là!


tout le poids d'un corps qui se dévoile et a tant besoin de soutiens et de stabilité...et toujours la red-touch !!!


merci Michel....


le printemps est prometteur!!!


 


bises ensoleillées!!!



Michel Giliberti 05/02/2011 10:37



Eh oui Nyco... Encore un peu bancale, mais bon, on fait comme on peut:o)
Merci Nyco, je t'embrase
Michel



JACK 04/02/2011 23:08



dessin magnifique, du  GILIBERTI reconnaissable sans équivoque



Michel Giliberti 04/02/2011 23:20



Merci Jack... ravi que vous me reconnaissiez et sans équivoque, en plus, dans cette nouvelle peinture. Ça me fait bien plaisir.
@ bientôt
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog