Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Le-lien

  • Je ne sculpterai plus…
  • La veine d’améthyste
  • Sous l’ambre de ta peau
  • Me rassasie du marbre.
  •  
  • Je n’esquisserai plus…
  • Tes yeux de pierre noire
  • Dessinent mes ardeurs
  • Et gomment le sommeil.
  •  
  • Je ne ferai plus rien…
  • Tes gestes de ruisseau
  • Tes danses autour du puits
  • Suffisent au créateur.
  •  
  • Je ne vieillirai plus…
  • La pourpre de tes lèvres
  • Incendie mon déclin
  • Des plus rouges clartés.

  •  © Giliberti

Published by Michel Giliberti - - Peinture et Poésie

commentaires

fest 13/05/2014 13:58


Celui qui a noué les liens de l'amour a disposé les épines...

Michel Giliberti 20/05/2014 06:42



je crois que dans un couple, le des deux protagonistes ont les épines en main...



eva 04/05/2011 22:58



"Je ne vieillirai plus !" vous avez bien de la chance Michel !


(je pars jusqu'au 16 mai dans le sud-ouest, près de Villeneuve-sur-Lot) Je vous embrasse, vous me manquerez...



Michel Giliberti 05/05/2011 07:00



Bonnes vacances, Eva... vous me manquerez aussi.
 à bientôt
Michel



nyco 03/05/2011 22:33



Michel...


ce tableau...


 a toujours été un de mes préféré....


ces mots...


je les ai dans mon coeurs prêts à jaillir...


merci....



Michel Giliberti 04/05/2011 08:42



Oh j'en suis ravi que tu aimes ce tableau Nyco... Nous avons le même goût :o) il est à la maison, derrière moi... en vrai !
 je t'embrasse
Michel



Fred 03/05/2011 20:54



Alors , j'ai fait un contre -sens, excusez-moi, mais je me suis laissée influencer par les " ne plus" et puis, je crois que j'ai lu un peu vite ! ce bonheur est l'arrêt de la création devant la
perfection d'un modéle, l'accés à l'éternité: "je ne vieillirai plus". Cela a évoqué en moi, un souvenir de 'tristesse amoureuse".


 Les mots , comme la peinture, produisent des effets différents selon la sensibilité de celui qui les reçoit. Mais , en tout cas, bravo pour ce texte qui m'a touché.


bien amicalement,


 Fred



Michel Giliberti 03/05/2011 21:37



Fred, vous êtes fou, ne vous excusez pas.... c'est tout à fait normal d'avoir une lecture personnelle d'un texte, d'un tableau, etc... les créations appartiennent à ceux et celles qui les
rencontrent et peu importe l'intention de l'artiste.
 @ bientôt



Fred 03/05/2011 19:30



Très beau texte , beau rythme. Ces paroles là, je l'ai ai déjà ressenties, cela fait mal de ressentir cette" tristesse d'amour"; mais cela inspire de beaux textes! l'inspiration se puise -t-elle
dans nos souffrances plus que dans nos bonheurs?



Michel Giliberti 03/05/2011 20:32



C'est un texte heureux Fred, puisqu'il est dit que l'amour est là, si vivant, si beau, si puissant que plus rien ne semble intéressant pour celui qui le vit... c'est peut-être un de mes plus
joyeux poèmes, en fait :o)
Et pour une fois, j'ai puisé ces mots dans le bonheur...
merci pour ta visite Fred, @ bientôt
Michel



yves 03/05/2011 17:36



Michel,


j'ai eu 20ans! à se jour je suis 1 homme MURE!pas encore BLETE! et je suis obligé de subir les boulversements de ma planéte!alors j'apprends encore et encore des langues nws! histoire de passer
le temps!


Belle semaine!avec des rayons de soleil.



Michel Giliberti 03/05/2011 17:48



Vous êtes dans le vrai... je suis les mêmes méandres et nous avons raison. :o)



laura 03/05/2011 13:24



Quel bonheur de retrouver ces deux chefs d'oeuvre sur le blog, mon cher Michel.


Je vous ai dit ailleurs toute l'émotion, toute l'effervescence que ces mots et ce tableau provoquent chez moi.


Avec vous, on ne risque pas de rester de marbre!


Merci , très cher ami.



Michel Giliberti 03/05/2011 16:53



Et quel bonheur de vous lire, toujours, laura... en fait nous devenons des pipelettes, non ?
 Merci chère amie et à bientôt
je vous embrasse
Michel



yves 03/05/2011 11:44



Quelle jolie composition! décidement depuis des années,que je l'ais découvert s'est toujours le meme rasvissement! il y a e l'élégance,de la matiére et de la poesie,le tout pour ravir nos
sens.Pour accompagnier cette toile,une poésie qui me laisse peuxde choix.Devenir religieux é!donc faire voeux de chasteté ou castras pour éviter de violer se chef d'oeuvre!


Je me contenterais de l'admirer.


En banlieu!la version donnerais seçi:(sur la téte de OIM!j'la kiff trops.)



Michel Giliberti 03/05/2011 16:51



J'espère que vous avez votre casquette de rapeur, Yves :o)))))
Merci, cher Yves, tout ce que vous me dites est toujours un plaisir...
 @ bientôt
Michel



Nath 03/05/2011 11:31



Le lien...


ce qui éloigne et qui unit à la fois...


"‎Les coeurs les plus proches ne sont pas ceux qui se touchent." dit le proverbe,


Il y a tant dans l'attente et le silence, tout et rien à la fois, et les tourments...


Bises Michel, belle journée :)



Michel Giliberti 03/05/2011 16:55



Ma chère Nath, merci de venir ainsi me lâcher de si belles phrases. Tu sais que j'y suis sensible, c'est même le sel de ma vie.
 je t'embrasse
@ bientôt
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog