Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Chaque nuit, la seule lumière dans le patio venait de la chambre rouge, béante sur les parfums d’été ; la chambre rouge qui allumait nos verts désirs ; la chambre rouge, pourtant si noire, quand, au matin, tu retrouvais les rues pavées sous le soleil, celles-là mêmes qui te ramenaient en nocturne.
Chaque jour, la longue attente, sans faim, ni soif, s’installait là, comme une amie, à rassurer dans l’air fiévreux mes inquiétudes bien puériles.

commentaires

E


je reviens ici avec plaisir, et je m'asseois un instant au bord de la chambre rouge... sur les marches, pour rêver... le quotidien est parfois si lourd et si épais...



Répondre
M


Si vous saviez comme je vous comprends, Eva... rouges les marches, rouge le coeur...



R


Bonjour Michel,


en parcourant ses belles pages de votre blogue je me suis arrété sur cette photo,avec cette couleur à la fois si douce et si violente.Le rouge certes il se décline sous différents tons!mais pour
ma part je reviens systématiquement à se ton là!ROUGE SANG,rouge de colére,rouge des bléssures,rougedes coridas,rouge aussi de la douceur des camélias ou des feuilles à l'automne.C'est une
couleur ennivrante comme les bons vins et comme les grenadesC'est une couleur qui laisse des traces sur les pométtes des dames et de souvenirs d'écorchures.


Decidément le ROUGE m'obséde,et j'y reviens souvent.Elle est vraiment belle cette photo avec se ton.Bonne journée à vous



Répondre
M


Je suis comme vous Yves... le rouge que j'ai fui pendant des années parce que trop "parlant" devient une couleur que je côtoie de plus en plus. Elle est devenue plus qu'une couleur, une lumière,
et comme vous le rappelez c'est la couleur du vin... c'est super important :o)


Merci Yves, à bientôt


Michel



H

Une atmosphère comme celles que j'aime.


Répondre
M

Ah... Henri-Pierre, ça ne m'étonne pas.
@ bientôt,
michel 


N

Le rouge, ma couleur de prédilection... avec le noir, et Stendahl n'y est pour rien...
Cette chambre attire et nul doute que l'amant revienne...
Le rouge du feu, le rouge du désir, le rouge du pouvoir, le rouge du théâtre, celui de l'interdit... Chacun peut trouver le sien... Pas une pièce chez moi qui ne comporte à haute dose ou par tâche
(les coussins, c'est facile!)  cette couleur symbole de Vie.
Je vous embrasse Michel.
nabeth

 


Répondre
M


C'est une couleur qui m'a laissé totalement indifférent jusqu'à l'âge de 50 ans et c'est à force de voir des tapis, des kilims, des soieries arabes oui indiennes, que doucement le rouge s'est
installé de façon tout d'abord exotique et anecdotique, chez moi, puis de plus en plus affirmée, surtout dans la vaisselle,les tapis,les céramiques, les draps... et je ne le regrette pas.


je vous embrasse,


 @ bientôt Nabeth 


Michel 



N

Restons verts jusqu'à la tombe alors ^^


Répondre
M

J'y compte bien :o)

Michel 


B

Et alors mon papy, tu es encore bien vert pour ton âge !


Répondre
M

Mais oui...


B

Figures-toi que je ne l'entendais pas ainsi !
J'eusse cru que la symbolique de la couleur verte serait plutôt appropriée à la jeunesse et ses gaucheries. Vert dans le sens où il n'a pas mûri.
Finalement, c'est peut-être plutôt bleu... dans le sens où l'on dit "tu n'es qu'un bleu !"
C'est le mot "puériles" qui m'a mis dans mes embarras !


Répondre
M


Oui, justement. Comme la couleur verte est associée à la jeunesse, elle l'est fatalement à la vigueur...je ne te fais pas de dessin, je sais que tu me suis :o)


 @ +Bellelurette



Michel 



E

...je viendrai m'assoir près de vous sur la marche de la chambre rouge, et nous attendrons comme frère et soeur que le soir tombe, et vous me ferez du thé, et je partirai dès son retour...


Répondre
M


Mais oui, si vous saviez comme ce patio sent bon le "Mesk elil" (le galant de nuit) sorte de chevrefeuille qui commence à dégager un puissant parfum à heure fixe en soirée. 


Oui, thé et pâtisserie...Jusqu'à son retour, ça me semble parfait :o)


 @ bientôt Eva, réglons nos montres.



Michel 



B

J'aime bien le fait que tu allies la chambre rouge avec vos verts désirs... Evocation de la jeunesse et sûrement de la recherche maladroite...


Répondre
M

Oui, bien sûr, le vert reste toujours associé à l'ardeur,non ?
 @ bientôt Bellelurette,

Michel 


J

ma chambre est aussi en rouge, terre de Sienne et orangé, effectivement il y manque ces parfums naturels... comment faire ?


Répondre
M

Toutes les couleurs des maisons marocaines, alors... j'adore aussi.Les odeurs, faut être sur place, c'est sûr!
 @ bientôt Jj

Michel 


E

C'est à vous aujourd'hui, à me faire rêver Michel ! avec votre image, avec vos mots...


Répondre
M

Ah... Alors ça va être le concours, :o)
J'attends... mais je n'ai plus trop d'idées je l'avoue.
 @ bientôt et merci Eva,

Michel 


J

j'adore le rouge, j'ai retapissé ma chambre en rouge également, mais dans la style Zen de Bouddha !
on dit le rouge excitant pour une chambre, je n'ai jamais dormi que depuis qu'elle est ainsi... mais il y manque les épices... et ça, je ne les trouverai pas comme au naturel, on ne peut pas
toujours tricher aussi facilement.
Jj 


Répondre

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog