Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Elie-2

Je me tais, vous embrasse et me sauve.
Votre peau n’a qu’à mieux se tenir sous l’orage des chambres.
Mes sirènes ont bien trop ameuté vos forêts et aux festins de l’aube, je préfère le jeûne des nuits.
Les faubourgs m’attendent et avec eux, le souffle gris des voitures et la peau jaune des passants… Tout, plutôt que la verveine de vos yeux et le poison de votre bouche.

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

Fred 04/04/2011 19:23



Quel beau modéle ! L'androgénie a quelque chose de fascinant, comme le spectacle d'une harmonie retrouvée  où les contraires ne s'opposent plus mais s'enrichissent de leur différence. De
quoi faire de beaux tableaux pour rendre hommage à la beauté de ce jeune homme souriant comme dans un tableau de Léonard de Vinci !


Bien cordialement,


Fred



Michel Giliberti 05/04/2011 07:09



Merci Fred... Merci pour lui. Je l'ai déjà beaucoup peint et beaucoup photographié. Ce fut d'ailleurs un réel plaisir, car son mental raffiné s'accorde de son physique. Que demander de plus?
Encore merci et à bientôt Fred.
Michel



Jack 04/04/2011 13:56



je ne le trouve pas si androgyne, il est très masculin en devenir. certes il n'est pas "formé" car il est juvenile et n'a pas encore travaillé son corps mais sa douceur est aussi très
masculine, c'est un jeune homme séduisant mais non evanescent, dans l'art Gilibertien il est plus avenir c'est tout là son charme et c'est aussi la preuve que l'artiste a su parfaitement saisir
lé séduction  éphèmère de cet age du modele.



Michel Giliberti 05/04/2011 07:17



Lorsqu'on le rencontre, Jack, l’androgynie s’éclipse par sa prestance, tant intellectuelle que physique. Je suis donc assez d'accord avec vous. Les photos comme les tableaux fixent souvent ce qui
se dégage de plus sensible, car c'est ma quête permanente, mais il faudrait toujours connaître les modèles ou amis en vrai... merci Jack et à bientôt.
Michel



Dominique BAUMONT 03/04/2011 19:19



J'aime beaucoup la phrase en début de ce blog. Je suis toujours tiraillé entre cet ailleurs et ici. Amitiés. Dominique



Michel Giliberti 03/04/2011 20:31



Merci Dominique... Nous sommes plusieurs dans ce cas là... mais c'est tant mieux, je pense...
@ bientôt
Michel



eva 03/04/2011 18:25



des yeux verveine ? (c'est quelle couleur ça ?) vous en êtes au "V" Michel ? (velin, venin, verveine....) 


en tout cas, de belles anglaises... (mais je suis comme Laura, il n'est pas mon préféré... moi je préfère celui de la veille ! celui du velin...)


Michel, c'est pour quand "velu" ?  Arf ! 



Michel Giliberti 03/04/2011 18:46



Des yeux verveine... des yeux comme les feuilles de verveine séchée dans les bocaux... "Vert jaune".
En fait Élie a des yeux Izara... ça enivre, non ? Vous préférez donc ma peinture à une réalité, j'en suis bien flatté, chère Eva.
Michel



nyco 03/04/2011 07:18



le jeûne permet souvent de sublimer le retour à la dégustation pour un gourmet de la vie...


mon coeur a faim...


bises printanières Michel !


j'espere que ton jardin renait au mieux..


 



Michel Giliberti 03/04/2011 07:58



J'adore ton commentaire, Nyco... Mais oui, tu as mille fois raison, d'autant que l'appétit vient en mangeant...
 Je t'embrasse
Michel



Laura 02/04/2011 16:32



Est-ce que je comprends mal, ou êtes-vous un peu amer aujourd'hui?


Pour tout dire, il n'est pas mon modèle préféré; je ne le trouve même pas androgyne...


Mais j'adore la sobriété recherchée -!- de vos mots pour faire passer une émotion, un trouble, un frisson.


Merci cher Michel, merci.



Michel Giliberti 02/04/2011 16:43



Oh non, j'ai un moral d'acier, Laura ; ce soleil me met dans une telle forme ! J'ai écrit ce minuscule texte hier soir, juste avant de me coucher, en tombant sur cette photo qui l'a directement
inspiré, mais vous savez qu'écrire, chez moi n'est aucunement lié à mon humeur réelle. Dès que je commence, ce sont toujours les phrases un peu mélancoliques qui réveillent mon inspiration et
quand c'est minimaliste, je suis comblé. Je déteste m'emporter dans de grands machins...
Merci Laura, à bientôt
Michel



yves 02/04/2011 09:23



Pardoné se petit +, vos mots se confondes à des notes de musique!et s'est si beau à les lire et RE-lire.



Michel Giliberti 02/04/2011 10:48



Les petits + sont les bienvenus Yves... Oui, je ne parviens plus à mettre autre chose que le trio Joubran en fond musical. Leur musique m'enchante tout à fait. Merci Yves.
Michel



Nanie 02/04/2011 08:57



En quelques lignes, en quelques mots, tu nous transportes. Quel talent !! Tu ne te contentes pas d'écrire, tu fais frémir, ressentir, vibrer. Tes mots s'envolent, s'enveloppent, s'insinuent comme
une mélopée envoûtante. Je me tais et je t'embrasse Michel.



Michel Giliberti 02/04/2011 10:46



Nanie, ne te tais pas, tu ouvres tant de choses au plaisir...
je te remercie pour tout, bonne journée et je t'embrasse aussi
Michel



yves 02/04/2011 08:42



Masculin/Féminin! un savant équilibre de votre modéle. Je suis IL et ELLE,de quoi cultiver mon ambiquieté.C'et peut-etre là, que se dévoile le mieux toute sa beauté.Fort bien réuissis se
portrait,il dégage une tranquilité reposante.Avec en prime une cuiriosité que je m'oblige à tempérer.


Belle journée à vous sous un beau soleil d'avril!



Michel Giliberti 02/04/2011 10:45



Merci Yves, pour lui et pour moi. C'est vrai que l'androgénie est assez captivante et de nos jours, nous la croisons bien souvent. Ce n'est pas pour me déplaire.
 @ bientôt sous le soleil, aussi.
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog