Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


l'attente
Peut-être bien qu’un jour s’écrira le départ
Coulera le café du dernier des matins.
Sur la table le journal reposera ouvert
Sur tant de faits divers qui retenaient mes yeux.
Peut-être bien qu’un soir, se tairont les trois notes
Des chansons qui m’aimaient comme je les aimais
Quand l’ambre d’un whisky me disait que demain
Serait un autre jour, un jour forcément beau.
Peut-être bien qu'alors mes gestes faibliront
Au point qu’un téléphone me paraitra si lourd
Qu'appeler me sera aussi dur que d'attendre
T’attendre ! Rien qu’un leurre ! On n’aime que les vivants.
 
 © Michel Giliberti
 

Published by Michel Giliberti - - Peinture et Poésie

commentaires

eva baila 25/07/2010 00:29



Voilà, c'est mon préféré celui-là... C'est celui qui m'attend... c'est celui qui m'attend de l'autre côté... Il me fait signe de la tête, à peine, à peine... Beau le regard, belles les mains...
belle la bouche... Happé par le mur, aspiré par la matière du mur... et pourtant si présent... Si présent et si absent, tellement là-bas, tellement ailleurs... Il est mien et il m'échappe...



Michel Giliberti 25/07/2010 07:06



Je suis bien d'accord avec vous. Ce fut le premier d'une série qui continue et qui m'engloutit dans le travail en ce moment, mais je crois que toute mon énergie n'attendait que celui-là pour la
démarrer... j'ai adoré faire ce tableau.
Merci Eva pour votre enthousiasme.
@ bientôt dès que je le peux
Michel



Yves Roubiére 25/02/2010 16:29


Bonjour,
je suis resté en attente devant cette toile un long moment,j'ai fais un long voyage dans ma mémoire et j'ai revu comme par magie bon nombres de visages amis qui attendaient comme nous cette douceur
tant attendue de ENFIN dormir en toute sérénitè.Je me devais par votre intermediaire leurs rendre homage de tous les bonheurs qu'ils m'ont offert et à se jour il repose dans ma mémoire.
Que rajouter sur cette oeuvre et les mots qui l'accompagne rien! si tout dememe un BEAU Merçi pour eux et pour nous qui pouvons admirer une tres jolie interpretation d'un moment (D'attente)!


Michel Giliberti 26/02/2010 08:03


Merci Yves d'avoir interprété cette toile avec la sérénité qu'il fallait. Oui, l'attente se doit d'être sereine et le départ proche devrait être comme celui des vacances, "prometteur"(pas dans le
sens religieux, je ne le suis pas) mais dans le simple fait d'être en harmonie avec la nature... la vie, la mort, rien de plus ordinaire, rien de plus normal...
 @ bientôt Yves

Michel 


Henri-Pierre 17/02/2010 17:10


je pense au si beau titre d'Anna Gavalda : "J'aimerais bien que quelqu'un m'attende quelque part"
UN mot enchanté du désenchantement. Comme ton duo dessin-écriture


Michel Giliberti 18/02/2010 08:16


Magnifique titre... premier tableau de ma série et l'EXIT de celui-ci en filigrane derrière le dos du personnage me parle infiniment.
Merci Henri-Pierre,

Michel 


Lepapivore 06/02/2010 09:29


Je viens de parcourir vos oeuvres avec beaucoup de plaisir, et suis émerveillé par tant de talent !


Michel Giliberti 06/02/2010 09:43


Merci beaucoup, j'en suis très heureux.
 @ bientôt

Michel 


Chris-Tian Vidal 03/02/2010 22:57


Peut-être qu'un jour l'art nous fera nous rappeler nos amours. Vous autres, les artistes, vous êtes un peu les catalyseurs de nos sentiments les plus enfouis, non ?


Michel Giliberti 04/02/2010 08:12


Nous sommes tous des artistes et depuis notre plus jeune âge, mais certains parents obscurcissent les yeux de leur enfants et le leur font oublier.
@ bientôt

Michel 


eva baila 03/02/2010 12:09


Michel, votre tableau a tellement de présence qu'il m'obsède... C'est le plus beau nu que vous ayez peint... (je dis bien, c'est le plus beau NU, ce n'est pas une erreur de com sur image...)


Michel Giliberti 03/02/2010 12:45



Éva, je suis tellement heureux de ce que vous me dites, car vous savez (je vous l'avais évoqué) j'avais du mal à reprendre la peinture sans soucis de me renouveler et même si j'ai toujours tenté
de le faire, il n'en reste pas moins qu'un artiste commet le même travail toute sa vie. 


Celui-ci ne déroge pas vraiment à la règle, mais j'ai senti en moi, le temps de le faire que j'entrevoyais dans la forêt confuse de mes sentiments, une petite échappée, une trouée qui
m'emmènerait ailleurs. Je vais tenter de continuer la balade. Merci pour vos encouragements, Éva. L’idée que vous voyez cette toile comme un nu est un formidable compliment, car je sais
exactement ce que vous voulez dire.



 @ bientôt et merci Éva



Michel 



Catharsis 02/02/2010 11:49


La toile est superbe, vraiment, et tes mots sont toujours aussi justes et délicats (à l'image de la toile d'ailleurs). Ah lala, que j'apprécie...


Michel Giliberti 02/02/2010 18:24


Je suis bien heureux, tu sais, car c'est un peu un tournant dans ma peinture... merci pour tes mots,

Michel 


Jack 02/02/2010 11:25


cette dernière oeuvre est assez exceptionnelle, le poème heureusement fini sur une touche de lendemain plus lumineux, "Notre Giliberti" excellerait il également aussi dans  le portrait ? un
genre souvent delaissé mais de bon goût. je pense que celà merite bien plus que  de l'attention vu la qualité rare du trait, il va y avoir des amateurs....


Michel Giliberti 02/02/2010 18:27


Je suis vraiment content car comme je l'ai dit c'est une toute nouvelle toile qui fait partie d'une série en sépia parfois ponctué de rouge mais rien de plus, il faut faire le chemin et du coup
imaginer ce que l'on veut.
Merci Jack, vous m'encouragez. 
@ bientôt,

Michel 


eva baila 02/02/2010 09:52


Michel, c'est beau, c'est si beau ce qui "semble" inachevé... N'est-ce pas la particularité de la vie en général (l'inachevé) ? Bien présomptueux celui qui peut dire le contraire...
La 1ère fois que j'ai vu "en vrai" des Picasso, c'était à Beaubourg, et je suis tombée en arrêt devant une toile (il me semble que c'était un portrait de Paul en arlequin... ça commence à s'effacer
dans ma mémoire) et toutes les repro que j'avais vues dans les livres d'art en faisait un vague tableau "inachevé"... et j'ai été sidérée de voir combien c'était délicat, fin et lumineux comme
fait à la plume... Quelle merveille !..
Mon fantasme à moi, serait de visiter des musées avec vous... (sourires...)


Michel Giliberti 02/02/2010 10:00



Oui, Éva, c'est que je ressens de plus en plus et ma toile en vrai est bien entendu beaucoup plus "parlante" dans l'inachevé que sur cette malheureuse photo, mais si je ne m'abuse, nous ne sommes
pas très loin l'un de l'autre... les musées de Rouen d'Évreux sont possible, non?


Méditez... :o)



Michel 



eva baila 02/02/2010 09:17


votre dessin est sublime...
J'espère que ce ne sera jamais ainsi pour moi ! Je veux mourir vivante ! Je ne veux pas me dissoudre dans l'attente... Dailleurs, chaque instant que je vis est cette attente... c'est l'attente
vivante, l'attente vivante du Rien qui me délivrera...


Michel Giliberti 02/02/2010 09:43



Merci Éva, c'est une de mes dernières toiles, en fait, avec un minimum de couleurs comme vous le voyez et un désir minimaliste d'installer autre effet que celui, stricte et nécessaire du message.
Je ne sais plus m'encombrer de fioritures.


Quant au texte, je suis comme vous, rassurez-vous ; il n'a servi dans mes aurores excessives qu'à habiller l'idée du tableau.


 je vous embrasse Éva, @ bientôt,



Michel 



Nath 02/02/2010 09:04


Heu je mettrai un bémol dans tes propos au sujet des vivants :)) je n'aime pas tout les vivants ^^


Michel Giliberti 02/02/2010 09:44


Heureusement...


Nath 02/02/2010 09:03


J'adoooooooore ce tableau......................
Le calme qui s'en dégage.. il me parle comme à l'époque après mon avc, je passais des heures durant, des journées entières aussi, ainsi... incapable de ne faire rien d'autre que de regarder
les choses, le ciel, les arbres, le moindre brin d'herbe, écouter le souffle du vent et le chant des oiseaux. avec le sentiment de me remplir de la vie. Tout me semblait si beau, si grand, si
lumineux...
Ha! Merci Michel.


Michel Giliberti 02/02/2010 09:47



Je suis bien heureux que ce tout dernier tableau, fini d'hier, te plaise Nath... et surtout s'il peut tant te parler sur un sujet aussi personnel... et je trouve très beau que ce passage délicat
de ta vie ait été vécu de cette façon... dans la contemplation des bruits et des choses... 


je t'embrasse,



Michel 



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog