Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

L’atelier au début des années quatre-vingt-dix sentait l’huile d’œillette et l’essence d’aspic. La maison n’était pas encore restaurée et permettait tous les excès.
Franck, Jérôme, Laurent, Emmanuel, Fabien, Xavier, David, Angélica et tant d’autres se retrouvaient là, assurés d’un café brûlant et de musique. Il y régnait une ambiance bon enfant. Les séances étaient longues et les rires nombreux.
Mes tableaux se faisaient au centre de cette belle amitié. Personne ne se prenait au sérieux, chacun donnait de lui et bien souvent les séances se terminaient en longues conversations au milieu de la fumée bleue des cigarettes.
De ces heures de vibrations constructives et artistiques, il me reste ces images qui en disent long sur l’intime de la fraternité et sur une époque si simple… Pas de portable, pas de Facebook, pas de blog. L’ordinateur ne servait qu’à écrire et à envoyer des mails… tout au plus, à consulter des sites.
Chacun rentrait chez soi en se disant « À demain » et demain existait ; il y avait la gouaille et la tendresse et de Franck, la beauté d’Emmanuel, le mystère des deux Laurent, le charme et la décontraction de Jérôme, le calme de Fabien, la superbe de David, la complexité de Xavier et la verve d’Angelica…

 

Mon-atelier

Laurent, Franck, Fabien... Ensemble, nous cherchions l'inspiration...

Mon-atelier-3
 Emmanuel et Franck à la recherche de la pose idéale (toujours dramatique avec moi)...
 
Mon-atelier-8
Emmanuel, Jérôme et Franck. Beaucoup d'efforts ; je leur demandais beaucoup...

Mon-atelier-2
Franck et Angélica,le frère et la soeur. Mes deux papillons dont la femelle s'est envolée, hélas !

Mon-atelier-5
Angélica et Fabien son amoureux. La passion de ces deux-là permettait toutes les poses sans contrainte.

Mon-atelier-10
Laurent, timide mais motivé dès qu'il s'agissait de travailler pour moi...

Mon-atelier-Laurent
Toujours Laurent... dans ses pensées.

L'atelier-3
Jérôme l'hockeyeur, la décontraction même...  ce jour-là, il n'avait même pas prévu de poser et pourtant...

Mon-atelier-11
Franck... toujours drôle, frondeur, adorable voyou. Tellement présent, encore aujourd'hui.

mon-atelier-Manu
Emmanuel, sublime... Que peut-on ajouter ? Mannequin à NY, galériste. Réussite absolue.

david-10
David, mystérieux, sensible. Son profil m'avait scotché un soir de vernissage ;  je lui avais demandé spontanément s'il voulait poser pour moi.

mon-atelier-17 
Laurent... Un autre Laurent. Magie absolue, entente totale. Poésie d'une rencontre complexe.

mon-atelier-19 
Xavier-Alexandre, si romantique, si proche, si inquiet. Tout lui posait question et lui en pose toujours. Curieux, vif... et grand photographe désormais.

mon-atelier-20 
Franck, Emmanuel, David... mes si beaux souvenirs et mon si beau présent... 
 
 

Published by Michel Giliberti - - Mes modèles...

commentaires

bèrbère algerien 05/07/2011 17:36



en regardant ces belles photos , je pense à achill et patrocle , les célèbres amants de la mitholgie, merci gilbert de nous avoir apprendre l' art de vivre



Michel Giliberti 05/07/2011 17:54



Merci à vous, d'avoir apprécié. c'est gentil comme tout.
Michel



Denis 27/03/2010 12:42


Particulièrement caravagesque m'apparait la photo de Franck, par vous qualifié
d' "adorable voyou", et qui m'évoque ici, de Pasolini, "Une vie violente", et de Nougaro la chanson "Vie violence" ("tango-rock" de Richard Galliano).
Mais sans votre regard "médusant" qui la fige, l'insolente beauté de ces éphèbes, apollons et kouroï serait à jamais engloutie par Chronos, ce "joueur avide" (Baudelaire) que vous défiez avec vos
somptueux tombeaux michelangelesques et leurs "ignudi".
L'incandescente lave de votre désir se fige ainsi en un sanctuaire  delphique.    


Michel Giliberti 27/03/2010 19:02



Le simple nom du Caravage m'a toujours mis en émoi... si vous y ajoutez Pasolini, Nougaro, Galiano, Baudelaire... que vais-je devenir?


 @ bientôt



Michel 



Denis 25/03/2010 18:19



Grâces vous soient rendues d'ainsi photographier, peindre, contempler...vivre.
"Il manquerait quelque chose à l'éternité si elle n'était pas aussi du temps retrouvé"(Thibon), temps et êtres que votre douce ferveur éclaire comme
une veilleuse le fait d'une icône.
Je n'ai guère envie d'imaginer l'atelier du Caravage, celui que vous nous faites
entrevoir correspond assez à mon ange nocturne.
AMORI ET DOLORI SACRUM.



Michel Giliberti 25/03/2010 18:39



Denis, j'avoue être troublé d'être associé (dans vos mots) au Caravage qui fait partie des peintres qui me donnèrent des envies immenses, des envies prenantes de peindre et qui m'emportaient des
nuits entières pendant mon adolescence et même avant, puisque mes parents ne m'interdisaient de peindre la nuit, même si j'avais école le lendemain... je leur rends grâce. Ils ne savent pas comme
ils ont pu m'aider, en me laissant tranquille, à trouver, chercher, comprendre les techniques dans ma petite chambre éclairée du génie des ces grands peintres... 


Merci Denis,


 @ bientôt

Michel 


Henri-Pierre 17/02/2010 17:29


Quelle belle partition de magnifique nostalgie.
Je ne sais pourquoi j'ai pensé à van Gloeden...


Michel Giliberti 18/02/2010 08:06


J'espère que c'est moins précieux... j'ai un mal fou avec ce photographe, j'avoue.
Michel 


R.T 14/02/2010 06:01


J'ai regardé tes galeries photo, tu fais de très beaux clichés. Tu sais particulièrement bien montré la beauté de certains garçons. Et pour ça, il faut vraiment les aimer. ^^


Michel Giliberti 14/02/2010 08:26


Oui, bien sûr...
Cependant quand je photographie des femmes (et je l'ai fait des centaines et des centaines de fois), c'est idem, car j'aime profondément la personne qui entre dans mon objectif, sinon, je ne
la photographie pas.
 @ +
Michel 


Mandarine 09/02/2010 15:38


Bonjour (arrivée ici  par hazard mais j'aime le hazard)
Pas  beaucoup de fille  ici , tant pis  je pousse la porte  ,vous faites de trés belles  photos Monsieur , elles me rapellent le beau Tadzio  de mort a venise .J'aime
tout  , la complicité qui se dégage  de certaine  pose, la lumiére , l'ambiance, encore un peu  et  je sentirai l'encens qui brule sur la table basse . c'est 
juste beau . Merci   pour ce voyage  dans votre monde .je referme  la porte  , je reviendrais.  


Michel Giliberti 09/02/2010 17:23


Mandarine, la porte vous est grande ouverte.Merci pour vos compliments et à bientôt, donc...

Michel 


DomAry 28/01/2010 11:34


Bonjour Michel,

Votre site , photos peintures et mots, ne cesse de m'inspirer, tout ici est beau et  reflete totalement la personne que vous êtes j'en suis sûre.
Ces garçons, votre famille sont superbes mais au delà de leur beauté physique se dégage dans leurs regards toute la beauté du coeur, car elle existe.
mon seul regret est de n'avoir pas ce bonheur de les cotoyer... comme j'aimerai  avoir  d'aussi beaux modèles pour tenter de les peindre ( modestement).
En tous les cas merci pour vos partages.
Je vous embrasse
Dominik


Michel Giliberti 28/01/2010 17:08


Vous êtes adorable Dominik... j'aime que vous parlez de beauté de coeur, car c'est un fait... Quant à les côtoyer, je suis toujours en contact avec eux mais hélas de moins en moins pour travailler
car chacun a grandi et la vie les a happés.
@ bientôt Dominik et encore merci pour eux et pour moi..

Michel 


Nono 25/01/2010 09:30


Bonjour et merci pour vos belles oeuvres. J'ose franchir la barrière et vous laisser un commentaire, car je viens souvent admirer ce que vous faites et n'ai j'amais osé jusqu'à présent. Je suis en
admiration devant ce que vous réalisez aussi bien photos que peintures. Chapeau j'en reste admirative. Un grand merci
Nono


Michel Giliberti 25/01/2010 09:48


Nono, vous avez bien fait... je suis ravi que vous ayez franchis le pas (facile à franchir, heureusement) et je vous remercie pour vos compliments.
 @ bientôt peut-être?

Michel 


NYCO 20/01/2010 08:31


une bien belle famille ,michel!
tes "enfants" sont trés beaux et refletent chancuns une part de ta personnalité...
tu peux être fier d'eux ..et de toi!
je t'embrasse bien amicalement
nyco du sud


Michel Giliberti 20/01/2010 08:38


Merci Nyco... mes "enfants" ont bien voyagé dans le monde et sont immortalisés dans le mien. C'est une belle aventure qui dure comme les voyages dans la tête.
@ bientôt Nyco,

Michel 


Chris-Tian Vidal 18/01/2010 22:16


Si je ne me trompe pas dans les notes de tes photos, en Xavier-Alexandre, plus qu'une beauté que je lui "vole", c'est une fraternité spirituelle que je ressens en le contemplant. C'est magnifique,
Michel, magnifique ce que tu nous offres là.


Michel Giliberti 18/01/2010 22:33


Oui, Xavier-Alexandre, un de mes "fistons" était (est) un écorché vif mais très optimiste, je dirais. Les mots le passionnent et il est passionnant... je dis toujours que c'est le plus bel enfant
que j'ai rencontré.

Michel 


Chris-Tian Vidal 18/01/2010 22:07


Que de beautés et de douceurs en ton article, mon Michel. Que de délicatesses dans ces corps que tu as rendus en art pour notre plaisir à nous, tes admirateurs-amis. Quelle beauté de souvenirs ces
photographies. Un demain qui alors avait un demain. Que c'est beau ! Parmi toutes les photos que tu nous offres ma préférée est celle de Xavier-Alexandre. ( L'avant-dernière, je ne me trompe pas ?
) Quel superbe regard vers des ailleurs de lui connus... Avant la nuit, tes anges m'emportent en songes. Je t'embrasse bien fort.


Michel Giliberti 18/01/2010 22:38



Le plus beau c'est qu'ils sont toujours là, vivants, vibrants et talentueux... Ils sont beaux et me rendent heureux.
Merci à Toi, Christian, et je cours me coucher dans quelques secondes...
Bisous
 Michel 



Jack 18/01/2010 21:03


Dansla famille Gilibertienne, je prend le jeune Laurent blond, puis son ego et  jeune aîné le beau Laurent chatain au visage de garçon sage, et,  ensuite, pour les épauler le viril
Emmanuel pourtant si doux...  Toutes images éternelles d'un temps envolé mais resté présente par l'Art  et par la magie de l'artiste qui sait faire  des clins d'oeil à qui il faut.


Michel Giliberti 18/01/2010 22:40


Je sais que Laurent a toujours été un de vos modèles préférés...
J'en profite pour le remercier ainsi que tous les autres, je ne l'ai pas fait dans l'article, alors que je les adore. 
Merci Jack et à bientôt,

Michel 


michel banet 18/01/2010 18:50


Un petit coucou de Belle ile pour te souhaiter et a Jean Christophe une santé d'enfer pour cette année qui s'annonce. Je sais que tu n'aimes pas beaucoup cette periode ou tout le monde souhaite et
promet tout et n'importe quoi. mais c'est pour moi l'excuse d'un clin d'oeil.
Je te lis regulierement, j'aime bien.meme si je reste discret.
Un jour, je retournerai voir ton expo a Paris pour le plaisir de rêver.mais en ce moment, le temps n'est pas mon ami!
Domage que Bonobo ne sois plus...
Ne change pas!.... Prends le meilleurs et oublis le reste.
Michel B de Belle ile


Michel Giliberti 18/01/2010 22:44



Merci pour tes bons voeux Michel. 


Le temps n'est pas ton ami, dis-tu? l'est-il pour quelqu'un, lui qui nous assasine doucement, jour après jour et nous force à dire que tout va bien a tout personne rencontrée ? Je t'embrasse
Michel et bons voeux à toi aussi.



Michel 



réjane 18/01/2010 18:30


tout beau souvenir...a le mérite... qu'on s'en souvienne...
rejane


Michel Giliberti 18/01/2010 18:46



Les souvenirs sont toujours éloignés de la véracité qu'on voudrait leur donner en installant des photos qui ne parlent pas assez des émotions et des simple raccords de travail, c'est le cas pour
cet article, mais c'était délicat, difficile et ça peut déraper. Cependant, pour en revenir à ce que vous me dites Réjane, oui ces souvenirs ont le mérite que je m'en souvienne.



 @ bientôt,



Michel.



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog