Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

laurent777 Un effluve d’encens
Ou peut-être un parfum
 Lourd et âcre, à l’entrée de la nuit.
Le vieux singe s’endort
Au raphia du panier
Puces et rêves à ses poils mêlés.
Sous le bronze de la cloche

Le battant s’assoupit
Il est l’heure d’une laine sur l’épaule.
Tu me dis qu’il faudrait
Un piano et des notes
Tu divagues, je souris et j’acquiesce.
L’Izarra de tes yeux
Dans ce cuivre d’automne
Me réchauffe le sang.
J’aimerais un pays
Beau comme ton regard
 Où le temps n’a pas lieu et corrige les maux.

© Giliberti

commentaires

J


Un splendide portrait tout de fièvre contenue, un texte qui murmure qu'aimer un autre entraîne vers une irrésistible nostalgie, celle qui précède les départs comme celle des présences quand
l'aimé s'endort à vos côtés et devient tout à coup le plus inatteignable pays.


Merci, Michel, pour tes mots et tes images ombrés de tendresse.



Répondre
M


Merci surtout à toi Jean-Christophe. Merci pour tes mots qui sont toujours un plaisir inégalé. La tendresse est certainement un pays sans frontières...
 @ bientôt
Michel



A


J'aimerais un pays


Beau comme vos mots


Où le temps n'a pas lieu et corrige les maux...







Répondre
M


C'est vraiment gentil de me dire ça Angèle...merci infiniment.
Michel



N


qu'il est vrai ,Michel ,en certain doux moments...


que l'on aimerait suspendre le vol du temps...


et pendant  qu'il nous vole ces tendres instants...


le souffle d'amour se fixe à jamais  dans notre sang...


... merci Michel...


 


ps:ton modele ,le beau laurent, a assurément un visage angélique...



Répondre
M


Oui, Nyco, les visages et les êtres sont des pays et quand l'escale est fabuleuse, on aimerait devenir résident...
je t'embrasse mon Nyco
 @ bientôt
Michel



J


Bonjour Michel,


Quel beau regard ! ce visage effectivement est un pays où il y fait bon d'y vivre, et dormir avec, et savourer les doux moments d'une telle beauté. Quelle chance Cher ami Michel d'avoir pu
prendre de telles photos ! j'en suis jaloux. Je te serre encore une fois sur mon coeur. jack/qué.



Répondre
M


J'aime bien que tu me serres dans tes bras Jack... le Canada devient plus proche :o)merci pour tout Jack
 @ bientôt
Michel



Y


J'ai un pays beau comme le regard de mes amantes depuis tres longtemps.J'ai aussi leurs parfums'dessences multiples qui me collle a ma peau,leurs rires,leurs pleurs!j'ai un doux mélange de feu de
sang qui coule dans mes veines grace à eux.En communion parfaite avec mes émotions.Je suis leurs maitresses quand il le faut.Je suis leurs tatouages qu'ils portent fiérement.je me console de
leurs arrivées avant leurs départ.Je suis l'homme heureux de les avoir rencontré. Ils sont beaux comme se pays qui me réchaufe le coeur.Tres beau portrait pret à danner un saint!



Répondre
M


Vous savez donc voyager Yves et garder des rivages où vous accostez des photos inoubliables... oui les ports d'attache sont féconds et croissent avec le temps.
 Je vous remercie et vous dis à bientôt, bien sûr.
Michel



L


Comment dire mieux que Nanie, les sensations que développent ces vers aux inflexions douces et mélancoliques, le désir qu'ils provoquent à trouver un ailleurs sensuel, aphrodisiaque pour oublier
le quotidien dans le vert mordoré de Ses yeux?



Répondre
M


Laura, vos mots, comme ceux de Nanie, ouvrent les portes sur des univers poétiques et vous savez combien j'aime à m'y engouffrer.
merci chère Laura et je vous embrasse
Michel



N


Doux, enveloppant et délicat, gracieux comme ce visage angélique, tendre et parfumé, tes mots sont un pays où il fait bon vivre.


Bisous Michel, belle journée.


 



Répondre
M


Oh Nanie, comme te lire est chose savoureux... je crois que nous aimons les mêmes pays.
Je t'embrasse et à bientôt.
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog