Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Djerba-cheval-11

Djerba… je ne sais plus exactement sur quelle plage, je ne sais plus dans quel silence était-ce… je sais seulement que l’air était à la fois salé et épicé, brûlant et ennivrant.

djerba-chevaux-1-copie-1.jpg

À l’ombre sable d’un bosquet de palmiers, une famille se reposait de la chaleur tout en discutant… j'entendais comme s'il s'agissait d'une lancinante musique, leur bavardage interrompu de rires et des cris des enfants.

djerba-cheval-4

À cet instant apparurent deux jeunes garçons partageant le même cheval drapé d'améthyste.

Djerba-cheval-10

Ils étaient en grande conversation, le plus jeune semblait extrêmement directif.

Djerba-cheval-9

C’est lui qui me remarqua en premier et me fit un geste amical. Un geste de rappeur ! Tous les enfants du monde, désormais, utilisent cette gestuelle un peu réductrice, majeurs et index écartés en forme de ciseaux ou poings fermés dans la parenthèse du pouce et du petit doigt dépliés, comme on le voit sur cette photo.

djerba-cheval-3

Aussitôt, celui qui montait le cheval vint à ma rencontre, tout sourire, et entreprit une véritable parade à laquelle je ne m’attendais guère et qui sut m’éblouir.

djerba-cheval-2

J'aurais pu prendre davantage de photos, mais ayant toujours préféré être spectateur en "vrai" plutôt que de l'être derrière un objectif, je me suis contenté de saisir l'impression que donne un cheval qui se dirige ainsi vers vous. Très impressionnant !

Djerba-cheval-5

Très vite, son compagnon de jeu ou son frère lui ordonna de descendre, puis après m'avoir explicitement ordonné de le photographier et de le placer sur Facebook (nouveaux rites désormais) il monta le cheval à son tour avec un visage arrogant mettant un point d'honneur à montrer sa capacité à chevaucher. Sacré caractère que celui de cet enfant de Djerba.

cheval-enfant-blog Le cheval lui obéissait sans la moindre hésitation.

djerba-cheval-6

Après une série de figures toutes réussies, il se calma et revint vers moi, le visage toujours aussi fier et satisfait de ses prestations.

Djerba-cheval-8Finalement quand je lui fis un petit signe de remerciement et d'adieu, ses traits redevinrent ceux d'un enfant tout simple, un petit poulbot de Djerba, mais qui a la chance de pouvoir s’enivrer de cette liberté qu'offrent les plages, le grand air, et les chevaux sur ce petit paradis qu'Ulysse aurait, parait-il, foulé de son pied . Quel privilège, même si peut-être, dans le fond, ce cavalier en herbe ne s'en rendait pas encore compte, tout à profiter de cet acquis.

Published by Michel Giliberti - - Tunisie

commentaires

*MeL* 24/02/2013 15:50


Que le peuple gagne contre les obscurs . Tes photos sont magnifiques.
Je t'embrasse affectueusement.
MeL

Michel Giliberti 09/03/2013 12:21



Merci Mel... merci beaucoup.



Yves 23/02/2013 14:20


Bnjour Michel,


ici nous survivons façons (INUITS!)


j'ose ésperer  qu'entre  SIDI- bout et NABEUL il fait plus doux!


alors sans ètre un peux jaloux je vous souhaite une belle semaine


avec de belles lumiéres.

Michel Giliberti 09/03/2013 12:21



Ne soyez pas jaloux, Yves la vie est belle partout, du moment que nos yeux savent la regarder...



david 10/02/2013 10:58


L'envie libre , le besoin de liberté...voilà ce que je vois dans vos superbes photos où ces enfants jouent à exister simplement, loin des idéologies délétères qui hypothèquent l'avenir....
Monsieur Gilberthi, je vous sais amoureux de ce pays et tout votre travail est un appel  militant au mot "Vivre"...


De tout coeur avec vous et avec les démocrates qui luttent juste pour le droit à un vivre en "paix" et en "respect"  sans cet acide corrupteur que sont  l'obsession du pouvoir et le
besoin "maladif" d'enchaîner et geler les pensées!!


Je préfère voir cette belle jeunesse et ce  peuple des "gens communs" dans l'éclat de  leur  soif  simple d'être que des "bonzes"  fanatisés semant la terreur!


Place à l'expression, place à l'espoir et chacun à sa manière , en mots, en images, par pétitions , par éditos de dire "NON"  là-bas et ici en Europe !


Merci Monsieur Gilberthi de me donner à "voir" de "belles " choses .C'est naïf ce que j'écris surement mais je trouve que le formatage ambiant , économique, religieux extremiste,  assassine
la création libre


A bientôt , mes meilleures pensées à vous et vos et mes amis tunisiens!

Michel Giliberti 10/02/2013 12:24



Ce que vous me dites, David, est tout, sauf naïf, et se rapproche infiniment de mes idées. Je suis très touché du temps que vous avez pris pour me répondre avec tant de gentillesses, de
réflexions et de douceur.


Encore merci David...


Michel



*MeL* 07/02/2013 22:19


Comment va la Tunisie actuellement ...

Michel Giliberti 10/02/2013 12:22



Un peuple libre se bât contre un camp d'obscurantistes... énorme raccourci Mel, mais c'est pourtant cela.



Yves 24/01/2013 15:44


En revenant sur vos photos, je n'avais pas vu que ses jeunes cavaliers montais à cru,ils sembles tres à l'aise dans cet ecxercis.Ils sembles mème prendre un certains plaisir.Commme quoi!


Bravo à eux.

Michel Giliberti 06/02/2013 17:06



je crois, Yves, que le plaisir de chevaucher est suffisement prenant et difficile pour dépasser le confort de la selle.......



eva 20/01/2013 20:58


Michel, comme Ulysse sur l'île des Lototphages... Comme Ulysse, Michel est addict des douceurs de Djerba ! Merveilleuses photos de ces petits cavaliers en liberté ! Bises Michel !  :))

Michel Giliberti 21/01/2013 09:29



Bises à vous ma chère Eva... oui, il y a des coins comme ça où le temps s'arrête et ça fait du bien, quand on sait à quel point il aime s'échapper...



Jack 20/01/2013 15:07


Bonjour Michel,Mille bravos pour tes photos. Quels mariages: les enfants, la plage, les palmiers, et les animaux. Tout est là pour respirer la paix et la simplicité. Le métro, boulot, dodo,
ils s'en foutent royalement. J'aime trop.jack/québec

Michel Giliberti 21/01/2013 09:27



Oui, il s'en foutent... jusqu'à quand, ça c'est une autre histoire, mais il est certain qu'ils vivent de belles aventures au quotidien. merci Jack...



Fée 20/01/2013 12:45


Grand sourire ...


Ca y'est vous avez aussi vu Djerba !?


 

Michel Giliberti 21/01/2013 09:26



Ça fait déjà un petit moment, Fée... mais l'ile se redécouvre toujours...:)



petibon 20/01/2013 11:33


sublime toutes vos photos les unes plus belles que les autres bien amicalement domy

Michel Giliberti 21/01/2013 09:25



Trop gentil, Domy... ça me touche vraiment, mais comme je le dis toujours parce que c'est vrai... la Tunisie est photogénique...



Yves 20/01/2013 10:44


Dlerba la douce,


djerba loin des touristes,la populaire celle qui s'offre aux amoureux et aux curieux.Alors quoi de plus beau! qu'une rencontre si banale et si BELLE!.Le meilleur amis de l'homme et de l'enfant
pour une parade en toute connivance.Pour apprécier il faut me semble t'il!étre un tant soi peux (sang mélè!) et la! la rencontre devient SUBLIME!


Merci Michel pour cette évasion si! POETIQUE. 

Michel Giliberti 21/01/2013 09:23



Merci, mon cher Yves... merci pour ces mots qui sont bien le rejet de ce petit article. La vie est généreuse avec les curieux... @ bientôt..



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog