Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

fougeres-b

Lorsque j’étais à l’école maternelle, à Ferryville, en Tunisie, ma maitresse s’appelait madame Fougère… Ce nom me plaisait beaucoup, il me transportait de plaisir et me donnait matière à rêver. Un jour cette maitresse demanda à maman que je lui fasse des dessins « rien que pour elle ». Je me suis exécuté illico (ma première commande en quelque sorte).
Tout ça pour vous dire que depuis cette époque bénie de l’enfance, j’aime toujours ce nom de sous-bois, ce nom de « Fougère ». Le plus amusant, c’est que les fougères poussent naturellement de toute part dans mon jardin. Je les laisse faire et ne les contrôle pas ; je cours même en acheter d’autres, plus rares, qui palpitent avec elles dans les coins ombrageux sous les cèdres qui rendent la terre acide et noire. Vous voyez, aujourd’hui, j’ai plein de maitresses.

 

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

zahraten 09/07/2011 16:57



tu sais ce que veut dire Zahraten !!!!! j'ai choisi ce pseudo tout  parce que j'ai toujours ,depuis ma tendre enfance, voulu ressembler à une zahraten ...et maintenant toi tu as
beaucoup de maîtresses (c'est toi qui le dit :) et moi j'ai une petite roseraie à l'Ariana, ville reputée pour ses roses parfumèes...la rose Centifolias que tu dois sûrement connaitre...d'où le
jumelage de ma ville avec Grasse...jE t'y inviterai un jour ...


 



Michel Giliberti 09/07/2011 17:25



"Maitresses fictives" bien sûr... Oui je connais la rose Centifloia, c'est la fameuse rose de Damas, rose et très parfumée... je suis un passionné des roses. J'en ai de toutes sortes dans mon
jardin, essentiellement les vieilles roses Anglaises, qui ont des parfums à tomber raide et qui, pour la plupart, sont d'une beauté inimaginable... oui, je crois qu'on devrait bien s'entendre,
Zahraten :o)))) j'ignorai que Grasse était jumelée avec Ariana... c'est génial.



Tom-Patrick 21/06/2011 15:40



Et depuis, sans doute, vous décrivant, une phrase en étendard partout vous suit, incognito:


"Comme un fou, j'ère..." ; )



Michel Giliberti 21/06/2011 16:21



Mon Dieu... c'est bien vrai !



Jack 18/06/2011 17:46



Bonjour Michel,


Ce matin en vélo ds la forêt, je regardais les fougères, et celle plante m'inspire le calme et la douceur de vivre sereinement, sans trop de complications, et la fougère est la douce
représentante des nobles et des sages. Merci Michel pour ce doux souvenir. De ma cabane ds le bois, je t'envoie un bouquet de fougères sauvages. Affectueusement.


jack/qué


 


 



Michel Giliberti 18/06/2011 21:54



J'imagine aisément ta ballade en vélo, Jack et je suis certain que le paysage que tu vois est magnifique... Moi aussi je trouve que les fougères ont quelque chose de très reposant. Elles sont
fidèles, immuables, accompagnatrices.
@ bientôt Jack
Michel



JC 18/06/2011 11:14



Et très discrète digitale jaune cachée derrière les fougères.



Michel Giliberti 18/06/2011 21:51



Mais oui, JC... la petite merveille dans son écrin de fougères...



Nanie 18/06/2011 10:37



Joli cadeau que te fait ton jardin en se parsemant de fougères comme autant de doux souvenirs offert à ton regard. Que la nature soit toujours au diapason de tes douces pensées. Belle journée
Michel, bisous.



Michel Giliberti 18/06/2011 21:50



Merci Nanie, la nature est à observer... elle nous raconte ainsi toutes les choses que l'on veut entendre.
Merci Nanie, belle soirée, je t'embrasse
Michel



Patrick 18/06/2011 09:04



Quel bel hommage à cette femme, je pense que beaucoup d enseignantes l'envient.



Michel Giliberti 18/06/2011 21:48



Je crois que tous les enfants ont un souvenir attendrir de leur première maitresse d'école... J'aurais beaucoup aimé la revoir, hélas, la différence d'âge ne me l'a pas permis, quand j'ai cherché
à la rencontrer.
@ bientôt
Michel



yves roubiére 17/06/2011 21:47



Bonsoir Michel,


jolis souvenir de l'école, de la maitressse et de votre passion pour les fougéres.Avec se petit + de votre part, laisser vivre vos fougéres en toute liberté.Je me reconais un peux dans cette
façon de respecter la nature.J'étais tres heureux de mon coté dans ma foret autours du chateau-d'eau sur la colline de yaya! entre pins et eucalyptus quelques buissons de figues de barbarie.



Michel Giliberti 18/06/2011 21:56



Oh oui, j'ai si bien connu cette colline sur laquelle j'allais avec toute la bande de gamins de l'école accompagnés de nos maitresses justement. Beaux souvenirs que cette colline...
 @ bientôt Yves,
Michel



Nathalie 17/06/2011 19:30



C'était la Fougère qui cachait la foret.



Michel Giliberti 18/06/2011 21:56



C'est ça, Nathalie :o))))))



Jj 17/06/2011 18:49



et si tu avais vécu à Fougères ?



Michel Giliberti 18/06/2011 21:57



Ben non... je pense même que je ne suis jamais passé dans cette ville au nom pourtant si charmant à mes oreiles...



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog