Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Le-burnous-2 Ses yeux pleins du soleil que dégage sa peau
Se ferment à l’Orient où les lumières se lèvent
Elles argentent ses mots comme elles boisent son souffle
Puis inondent sa bouche de la voix du désert.
De nous tous, c’est celui qui saura taire les maux
Et d’un geste d’ébène faire renaître demain.

© Giliberti

commentaires

N

Je ne sais dire lequel des deux est la peinture tant ils ont la même matière, bravo je flâne chez vous et me régale... Merci.
Répondre
M


je suis comblé, merci infiniment...



F

Vous trouvez cela étrange !? Je trouve cela tellement beau ...


Je trouve beau ce Moez qui sait comment taire les préjugés , les mentalités , en protégeant bien à l'abri des regards et de tout son être ce " petit être" de vie ...


Je me sens tellement ridicule de ne pas avoir vu cela plus tôt
Répondre
F

J'ai souvent regardé cette toile ... Je voyais Moze bercer  dans ses bras un enfant  caché sous cette  grande couverture  de soie ...
Répondre
M


Étrange, Fée et intéressant... en tout cas vous avez enfanté d'un nouveau Moez avec ce modèle-là...



Y

Tres jolis dépaysement en regardant se portrait et méme reposant! un peu à l'image de mon voyage en turquye.Milles choses à voir ,à sentir,à gouter! et le tout sous un ciel bleu.Un vrais régal
pour tous mes sens! en sus cure de vitamines (xxl).


Me voilà tout coment dire? Ragaillardis! comme quoi! partir,reste la meilleure des préscription. A bientot et profitez bien!
Répondre
M


Si vous êtes ragaillardi, c'est que j'ai fait un bon travail... vous devez 50 euros
@ bientôt Yves et merci.



N

Bonjour Michel, que j'aime tes verbes réinventés. Tes mots sont une peinture dont chaque touche dessine la magie. Merveilleux de se plonger dans ce regard et d'admirer ces mains si belles ....
Merci pour tant de beauté.
Répondre
M


Chère Nanie, il faut un regard comme le tien pour parler ainsi de mes mots... je t'en remercie infiniment.
Je t'embrasse



E

Quelle présence ! Son regard pénètre mon âme...ça y est, il n'attendait qu'un signe de moi, il a traversé l'écran (le moniteur) et il est dans la pièce, avec moi... Quelle beauté, quelle
émotion...
Répondre
M


Ce tableau est dans ma chambre en Tunisie. Cette composition n'apporte rien à l'art, tant elle est figurative, mais elle m'apporte quelque chose, à moi, et vous savez, parfois, c'est bien
suffisant. J'aime rencontrer son regard, qui me semble bienveillant. Merci de l'aimer, Eva. je vous embrasse



J

Cher Michel,


Vraiment tu m'a renversé avec cette peinture, oufff! ce qui me frappe le plus c'est les mains, les promesses de demain, et un avenir plus promettreur. Sois généreux envers le monde. L'amour pour
soi et les autres. Partager ++++.


Je suis tjs dans la neige au Qué. Loll. Mais je te lis régulièrement.


jack xxx
Répondre
M


Le mot "neige", mon cher Jack me fait un drôle d'effet ici, où aujourd'hui il a fait 27 ° et où la plage était envahie des premiers amoureux du soleil et de l'eau. je te remercie pour tout ce que
tu écris
@ bientôt.



F

Quel beau souvenir de la rue Mazarine... avec tant d'autres! Et qui font partie maintenant de mon imaginaire...


Combien de fois y suis-je entré pour réver l'impossible !!


Encore merci à toi, Michel...
Répondre
M


Comme c'est gentil François... le rêve n'est pas toujours "l'impossible", heureusement... sinon, je ne serais pas là, en Tunisie :o) merci à toi.



Y

Sa ressemble à un vibrant hommage a la révolution de jasmin avec les intérogations sur les lendemains.Seul l'avenir nous le diras! il n'en reste pas moins vrais que avec un soupçon de confiance
et une dose de renouvaut se serais enfin le plus beau cadeau que toute la nation réclame et attend.Il nous suffis de 'arreter sur cette belle toile qui nous interpelle.Elllle en dis plus que nos
mots.A bientot Michel sous un beau ciel tout bleu.
Répondre
M


ça ressemble seulemnt, car vraiment je n'aipas voulu parler de cela, Yves, même si le titre pourrait tout à fait coler à la situation efectivement. mais j'adore cela, quand ce que je fais peut
être détourné. Merci à vous Yves



L

Mon ami, comme vous avez raison de nous montrer ces marveiiles, que je connais, mais dont je ne me lasse pas: tant de beauté picturale et scripturale mettent un subtile et sublime baume au
coeur.
Merci, merveilleux artiste. 
Répondre
M


C'est moi qui vous remercie Laura, car c'est dans la solitude que je fais mes petites salades et c'est toujours agréable et émouvant de voir qu'elle s'en vont rencontrer d'autres émotions... je
vous embrasse



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog