Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

moez-rocher-b  C’est au bleu mauve des matins nus
Quand ta peau sombre buvait le ciel
Que tes langueurs de souverain
Mordaient l’esprit du vieux lion.
Tes notes lourdes
Sourdes ou sottes
Peuplaient ma tête
Comme l’or pâle des pâles orgues
Des cathédrales de mon enfance.
 
Maux et morsures
Censure des mots.
 
J’aimais pourtant ce grand voyage
Entre sourire et rire aurore.

© Giliberti

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

bruno Carles 04/06/2011 16:30



Bonjour Michel


 on c'etait parlé il y a 2 jours au sujet de kelibia et de Port Prince qouique Port au prince soit plus poetique et evocateur méme si c'est à Haiti, sans entrer dans un delire de folle à la
Angelique et le sultant on imagine bien une chaloupe s'echouée sur cette cote rocheuse, un  prince endormi sur le sable


 revenons a des choses plus terre à terre quel est cette musique arabo andalouse sur votre blog


amitiés bruno


 



Michel Giliberti 04/06/2011 20:10



Oui Bruno... vous avez raison. Pour la musique, c'est le trio Joubran, d'ailleurs, c'est écrit sur la vignette au dessus de la photo. C'est mon groupe préféré et dès que je peux je le mets pour
colorer mes articles. C'est absolument magnifique...
merci Bruno d'être revenu par là :o)
@ bientôt
Michel



eva 21/05/2011 21:46



Vous pouvez poster une photo de Moez chaque jour Michel, jamais je ne me lasserai de le regarder... Il est si beau Moez... avec sa peau sombre et la promesse de son sourireroror... J'ador, j'ador
!!



Michel Giliberti 22/05/2011 09:19



J'ai mis ses vingt ans en boîte, c'est vrai, Eva...  et je l'ai tant peint. Aujourd'hui Moez est un adulte tranquille, et le revoir en Tunisie m'apporte chaque année de bien beaux échanges.
Je continue de le prendre en photos, juste pour la trace, car la fluidité de la jeunesse est si éphémère hélas et la sienne a commencé son échappée :o)
 Je vous embrasse Eva,
@ bientôt
Michel



Nanie 09/05/2011 23:05



Tes mots sont des tableaux, des couleurs, des pleins et des déliés, des mots cocons ou écorchés, des mots fragiles et harmonieux. Toujours touchant, émouvant, j'aime te lire. Bisous Michel.



Michel Giliberti 11/05/2011 13:19



On Nanie comme c'est beau, ce que tu m'écris... "Tes mots sont des tableaux". Je prends tout et te fais plein de bises de remerciements.
@ bientôt
Michel



Jack 07/05/2011 13:34



Salut Michel,


Comment allez-vous ? et votre donjon est-il confortable ?


Ta photo est un ensemble de belles sensations, et si j'étais riche j'irai chez toi pour regarder tes photos de Moez, et j'y reviendrai au pays avec une énergie hors du commun.


Merci de partager avec nous ta passion.


jacques / québec



Michel Giliberti 08/05/2011 09:34



Mon donjon a ses défaillances, Jack, mais dans l'ensemble, il me protège assez bien... je suis très touché par ce que tu me dis et je t'en remercie.
 @ bientôt Jack
Michel



yves 07/05/2011 08:37



Michel,


cela semble si facile,si naturel! la-bas. Point besoin de codes,vestimantaires ou de je ne sais de provocations douteuses! ont laisse parler non sens!.Sa peut surprendre,l'européein de
tradition,la-bas ont se contente d'autres émotions! d'autres joies et de rires partagés.Loin des competitions du savoir (xxxl) ont reçois des cadeaux surprenants! sa fait un bien fou.Ils ont un
savoir vivre qu'ils pouraient exporter.J'en reviens avec mes couffins pleins de tendresses et autres? Belle semaine à vous!dans votre beau donjon.



Michel Giliberti 08/05/2011 09:37



La jeunesse a quand même beaucoup changé Yves... Ses attentes sont précises. Le rêve qui s'installe dans le monde entier tente de niveler les intentions personnelles... mais j'ose espérer que la
simplicité sera encore de mise.
 @ bientôt Yves
Michel



yves 06/05/2011 22:11



Tiens! je ne la connnaissais pas celle-çi, il semble prendre un certain plaisir à poser se cher moez.En totale complicité avec vous Michel,il ya la pose(qui me fais pensser à ses photos du début
du siécle) du 20eme bien-sur! et les mots échangés si pudiques entres vous! les rires aussi et les regards.MOEZ nous apparais + que le simple modéle.Il ya le regard  de l'imtime et de
l'amis,se qui le rend plus beau!.


Merçi Michel de nous en offrir un léger coin.Sa embaume le bonheur!



Michel Giliberti 07/05/2011 07:57



Yves, j'ai tant de photos de Moez, Yves, que je pourrais en mettre une tous les jours, mais point trop n'en faut. Notre complicité est absolue, c'est vrai, depuis tant d'années...il est comme un
fils désormais.
Merci Yves d'apprécier ce petit travail de partage.
@ bientôt
Michel



laura 06/05/2011 17:30



Mots et morsures
Censure des mots .... Nous y arriverons, à moins que les jeunes ne nous sauvent, ne se sauvent.... Où courent-ils donc?
Bouh! J'ai un cafard monstre. 



Michel Giliberti 06/05/2011 18:19



Ah, ma chère amie, le temps n'arrange rien... les jeunes ne feront pas "notre " jeunesse... ils courent là où nous n'allons plus... mais est-ce suffisant pour nous sentir tristes ? Non !
évidemment non ! les cafards ne doivent être que le fantasme d'un Kafka...
Je vous embrasse depuis mon donjon baigné d'amour.
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog