Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

jardin-b-17J’ai beau être un enfant de la Méditerranée et me délecter des jardins du sud, j’aime aussi ceux de toutes terres et bien évidemment, le mien en Haute-Normandie.
Je l'aime jusqu’à ses herbes injustement qualifiées de mauvaises et qui habillent si bien ses espaces sauvages et permettent ainsi un écho système. Les petites fleurs qui en naissent sont une providence pour les papillons. Les autres, celles que j’ai choisies et plantées sont une satisfaction pour ma contemplation.

jardin-b-23J’ai commencé à le créer, voilà plus de vingt ans. J’y suis très attaché. Chaque recoin est le fruit d’un effort ; chaque recoin est un souvenir. Où que je me trouve,  je les entends me parler.

jardin-b-32.jpgLes jardins sont des lieux uniques. Aucun d’eux ne ressemble à un autre, même si tous récoltent des poésies communes, des attentes similaires. C’est pour cela qu’entre « jardiniers », nous nous visitons et nous partageons souvent des petits secrets, des histoires, à la fois naïves et vitales, qui de saison en saison, croissent tout autant que nos plantations. 

jardin-b-21

Les détails d’un jardin qui s’éveille ou s’endort sollicitent souvent mon regard, aussi je les photographie, bien que ce soit inutile dans le fond, la mémoire est le meilleur des albums souvenirs.

jardin-b-19Il faut savoir qu'un jardin, avec le temps, devient une continuité de vous, une passion absolue, au point de ne penser qu'à lui, au point d'hésiter à prendre des vacances au printemps ou au début de l'été, sachant que c'est dans ces périodes qu'il va vous éblouir et vous récompenser de vos efforts.

jardin-b-14Si pendant des années, amoureux d’une certaine harmonie de tons, j’ai privilégié les buissons à fleurs blanches, thé ou jaune paille, depuis deux ans, j’aime éparpiller des couleurs plus soutenues qui embrasent cet écrin vert et soulignent ses coins d’ombre.

jardin-b-2

Je pourrais écrire sur chacune des espèces de fleurs qui vivent au jardin, mais ce serait fastidieux, aussi, je survole le sujet en mettant en avant certaines, plus présentes en ce début de juillet.jardin-b-28Quoi de plus émouvant qu'un rayon de soleil dans l’ouverture d’une hémérocalle...

jardin-b-25... la transparence d’une feuille et de sa fleur dans les rayons du soleil.

jardin-b-9 Et la fragilité des roses ! Leurs fragrances ! La moindre gouttelette de rosée sur leurs pétales, le moindre insecte qui volette au-dessus de leurs coroles... et c'est un petit spectacle.

jardin-b-10

... l'émergence des fleurs d'hidrangéa snowflakes (le plus beau des hydrangées) qui formeront au fil des jours des grappes énormes qui pendront comme de phénoménales grappes de raisin...

jardin-b-16Plus légères, les hautes herbes se fraient un chemin au milieu des galets...

jardin-b-37... et finiront par les recouvrir. Mais c'est aussi cela un jardin... une permanente recomposition.

jardin-b-4

Comme ces pierres, autrefois isolées au centre d'une composition, et qui finiraient comme le temple d'Angkor si je ne surveillais pas la progression des plantations tout autour, ce que je n'ai pas fait avec les bambous, désormais seuls colonisateurs du jardin.

jardin-b-8

Bientôt ce seront les hémérocalles qui s'étendront de toute part, mais comment leur résister ?

jardin-b-27Deux buissons taillés comme des gros bonzaïs. Cette taille permet à l'espace et à la lumière de reprendre ses droits.

jardin-b-31Quelques vrais bonzaïs aussi, bien sûr, dont cet érable japonais, prune, sur le gris de l'ardoise.

jardin-b-13Les indispensables herbes aromatiques que côtoient les fleurs...

jardin-b-38

... et pour avoir une approche toute tunisienne, quelques plantes succulentes pour le voyage intérieur.jardin-b40

À côté d'une Ammonite, quelques pierres de l'Inchkeul, un parc naturel près de Bizerte, un de mes endroits favoris en Tunisie...jardin-b-45

... la vieille roue du puits devenue sculpture dans un trou d'ombre sous le prunus et entourée de quelques rakus de Jean-Charles, autant de turions de céramique.

jardin-b-33

Les animaux sont au rendez-vous tous les jours, chats, poules (mais oui), rongeurs, insectes et tant d’oiseaux.

jardin-b-35Comme cette tourterelle qui se repose régulièrement sur le pied de la table du jardin.

jardin-b-15 Le coin farniente... indispensable après le jardinage...

jardin-b-5

... sans oublier le coin-repas, en été...

jardin-b-12Puis, quand au milieu de cet espace adapté à mes aspirations de sagesse, d’introspection et d’amour absolu, vous recevez un ami tel que l’acteur Salim kéchiouche en toute décontraction, ce jardin ne devient-il pas le décor d’un film? D’un Éden de théâtre ?

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

Philippe D 24/02/2012 08:34


Voilà un jardin et un blog dans lesquels il fait bon flaner. Il faudra que je revienne quand j'aurai un peu plus de temps pour la balade.


Je repars très heureux de ce que j'ai découvert. Merci.

Michel Giliberti 25/02/2012 06:58



Merci Philippe, ravi de votre visite et comme font les Tunisiens quand ils rencontrent quelqu'un pour la première fois, je vous dis "Bienvenu".



M.O 08/10/2011 22:02



JE LE CONNAISSAIS, JE NE LE RECONNAIS PLUS... TES TOILES M'ONT TOUJOURS FAIT CHERCHER, DANS UN VERTIGE SPECTACULAIRE, NON PAS L'ARTISTE GILIBERTI, MAIS LA PROFONDEUR D'AME DE MICHEL. ET JE
L'AI TOUVEE.


 DANS TON JARDIN JE NE CHERCHE PLUS PERSONNE, PLUS DE VERTIGE, C'EST LA SERENITE: A TRAVERS CHAQUE VIE DE CET ESPACE, A TRAVERS CHAQUE  COULEUR ET CHAQUE PIERRE, TU
SIGNES ENFIN "MICHEL"...


ICI, EN ISRAEL, CES IMAGES POURRAIENT S'APPELER "GAN EDEN". JE T'EMBRASSE DE TOUT MON COEUR, SANS OUBLIER J.C.


TON AMIE, ADMIRATRICE DEPUIS 12 ANS, QUOI QUE TU PEIGNES, QUOI QUE TU ECRIVES, QUOI QUE TU FASSES POUSSER. M.O...



MEZZAPELLE / FOUILLEUX 20/08/2011 16:46



Je viens de trouver votre blog, formidable c'est peut-être un faible mot pour décrire ce travail que vous avez accompli !!!  ce jardin est, est ... merveilleux et en parcourant les écrits
vous faites allusion au parc du Lac de l'Ichkeul  qui est également merveilleux, l'année dernière je suis restée la journée pouradmirer et en plus du parc je voyais de l'autre côté du
lac Margazine là où il y a de nombreuses années je suis née et vécu jusqu'à l'âge de 19 ans ! merci encore pour toutes ces belles photos.  Amitiés Rosalie



Michel Giliberti 23/08/2011 13:47



Merci à vous d'être passée par là et puisque nous avons des souvenirs communs, je vous souhaite que vous renouveliez cette expérience du "revenir" pas toujours évidente, mais certainement
toujours pleine d’émotion.
Encore merci et à bientôt
Michel



zazou 07/08/2011 18:02



Magnifique ton jardin.


J'ai quitté ma Normandie, 6000m2 d'un beau terrain, pour le sud ouest (il faut bien aller là où le travail est) et un appartement. Il me tarde de retrouver un jardin.



Michel Giliberti 07/08/2011 18:15



Merci Zazou, mais j'avoue que si j'avais la possibilité d'avoir un jardin dans le sud, j'y courrais sans hésiter. Lorsqu'on aime les jardins il est toujours pénible, en Normandie, de n’en
profiter que peu de mois par an alors que dans le sud, c'est quasiment toute l'a'année... Alors oui, je te comprends, il te faut un jardin dans le sud.
@ bientôt
Michel



nyco 15/07/2011 07:46



bonjour Michel!


je m'assois bien volontiers dans ton jardin d'Eden...


il te ressemble tant...


doux et chaleureux...


toujours un plaisir!


 


je t'embrasse


le nyco du Sud



Michel Giliberti 16/07/2011 16:29



Mon Nyco du Sud, pardonne au Michel du nord (hélas) d'arriver avec un peu de retard pour te remercier pour ton si doux commentaire.
 Je t'embrasse de toutes mes étamines
Michel



Yves Roubiére 07/07/2011 09:44



Hors sujet!


Cher Michel,


infos intoxs! ou infos à prendrent sans légéreté? Les islamiques gagnent du terrain en Tunisie!.Tous mes sens restent en éveil!Gros titre dans le paisien du jour,se qui n'améliore pas un été
quelques peux défasé en matiére de douceur de vie.Sans prendre des intérprétations trops rapides,il serais bon me semble t'il  de rester vigilant.affaires à suivrents,se pays mérite
mieux.Bonne journée à vous.Je garde un beau



Michel Giliberti 07/07/2011 10:13



je sais, je sais Yves, mais je ne veux rien en croire (question de survie personnelle) j'attends encore jusqu'en octobre... je serais si déçu.
 @ bientôt et gardons le sourire vous avez raison.



Nanie 06/07/2011 22:01



Bonsoir Michel, tes envolées vertes sont de nature paradisiaque, que de beauté dans ton jardin, quel lieu apaisant, savoureux, envoûtant, enchanteur, un pur jardin d'eden, vrai plaisir des sens.
Et comme tu l'exprimes si bien, ce paradis est une continuité de toi, on y vois ton reflet, ta main, ton attention, ton humanité, ton regard d'artiste, ta poésie. C'est un rêve, et Salim le
ressent aussi. Merci de cette balade enchantée. Bisous



Michel Giliberti 07/07/2011 09:48



Oh comme tout cela est charmant, Nanie... comme tu es adorable. Tu sais le jardin est un lieu exutoire. Il est le médicament de tous les maux (et il y en a) par excellence. Alors je le
chouchoute, c'est trop important.
Plein de bises Nanie et encore merci pour tout ce que tu me dis.
Michel



Fée 06/07/2011 09:53



Blaise Pascal le disait d'ailleurs ... " l'homme est un roseau pensant "



Michel Giliberti 06/07/2011 18:02



Oui, il y a de ça...



Fée 06/07/2011 09:42



Un petit coin de paradis et d'inspiration  où l'encre de Chine à la plume ou sur dessin  , extraits d'un  garde fou  bambou, dessine ou raconte , le vert à bout
de bras,  les ombres secrètes cachées  de celles curieuses ...


Une erreur ?


Les roselières bien qu'envahissantes sont trés utiles ...


 


 



Michel Giliberti 06/07/2011 18:01



Encore merci pour la suite de "Bambou":o)
Le problème des bambous c'est que selon les espèces, ils envahissent de façon inimaginable les jardins et même quand on les coupe, rien n'y fait les turions se baladent à plus de 30 mètres d'où
ils partent, on butte dessus en marchant, car même à raz de terre ils restent de petits obstacles bien durs. Les rhizomes sont une vraie galère. Il faudrait, dès le départ, planter des bambous
cespiteux, mais il y a 20 ans, j'étais si novice en jardinage. J'ai des plantes envahissantes comme les akebia quinata, le houblon, mais ça se taille ou s’arrache facilement, alors que le
bambou....Par contre, il est très très utile aux oiseaux qui nidifient tout dedans, ce qui fait que j'ai énormément d'oiseaux au jardin et ça j'adore.



Fée 05/07/2011 11:17



Sourire ...


Que ce vert doit être inspirant ...


Quel joli bouquet héteroclite, quelle immense  aire de jeux ...


J'aimerai cependant  pas avoir votre facture d'eau ...


 


J'ai adoré deviner où se cachaient  les Bambous  ...


Bambou
Dans tes silences se dessinent
Bambou
Des africaines abyssines
Bambou
Dans tes commotions cérébrales
Bambou
Je vois l' Afrique équatoriale



Michel Giliberti 05/07/2011 11:35



J’adore cette chanson, Fée... merci. Quant aux bambous, c'est l'erreur du jardin... Et dire que je me pâmais au moindre turion au tout début et qu'aujourd'hui je les voir arriver comme la peste.
Ils envahissent tout, m'ont fait perdre des dizaines de plantes importantes. Je suis obligé de contrôler leur ascension en permanence. Une calamité, en fait.
 @ +
Michel



Jj 04/07/2011 20:48



par la pensée, oh que non...
par la route, oh que oui !! je suis à Toulouse ...



Michel Giliberti 05/07/2011 11:35



Quel dommage !



tomPatrick 04/07/2011 08:56



Enfait, j'évoquais aussi tous vous "pôles" de créativité ! Peinture, écriture, etc....TOUT !



Michel Giliberti 04/07/2011 09:33



Oui, Patrick, bien sûr, et je t'en remercie, mais dans le fond, tout cela ne fait qu'un. Hormis la vie de jardinier dont j'ignorai tout avant cette maison, je vis depuis l'enfance dans le
désordre absolu de la création tous azimuts... c'est pénible, ça rend sauvage, solitaire, laid, mais que faire, dès lors qu'on suit son instinct et que d'une certaine manière, bien qu'il vous le
fasse payer, il vous en remercie un peu.



Jj 03/07/2011 12:06



un jardin très reposant où j'aimerais m'y perdre ne serait-ce qu'un instant ... bon dimanche !



Michel Giliberti 04/07/2011 08:23



Merci Jj... Sommes-nous loin l'un de l'autre ? Je ne sais plus...
 @ bientôt
Michel



danae 03/07/2011 11:42



Je reste admirative devant ce merveilleux jardin dans lequel on doit se sentir si bien dans une douce harmonie dont vous êtes le créateur Michel ! Le coin temple d'Angkor m'a séduite
particulièrement. Merci pour ces si belles images.



Michel Giliberti 04/07/2011 08:26



Merci infiniment Danae... ce jardin, s'il me donne du travail (que j'aime) me donne effectivement le temps de m'y sentir bien...et je surveille mon temple d'Angkor:o))))
@ bientôt Danae
Michel



eva 03/07/2011 08:58



oh Michel, je le savais... c'est un vrai paradis votre jardin... et comme vous lui faites bien l'amour à ce jardin !...



Michel Giliberti 04/07/2011 08:32



C’est un peu ça, Eva, c'est vrai...mais pour quelqu'un comme moi, qui aime tant la foule, la vie, le bruit et l'anonymat des villes, ça reste un mystère. En fat, non. J’accepte toute expérience à
condition d'en faire quelque chose qui m'apprend, me grandit (dans le sens «instruction). Quand je suis arrivé ici, je ne savais même pas distinguer un lilas, d'un cerisier, hors saison. 
Aujourd'hui, je jongle avec toutes les espèces d'arbres et de fleurs. Je peux partir tranquille. Je ne serais pas resté "planté" dans ce jardin pour rien.
 @ bientôt Eva et merci.
Michel



tom-patrick 02/07/2011 22:48



Je suis ébahi de l'énérgie cratrice de certaines personnes ! Faut que ça sorte, que ça pousse, que ça naisse, par ci, puis par là, avec ci, et ça, ici, et encore là, et plus loin, et essayons
ça, habitons la terre, habitons notre vie, peuplons, insufflons: ce jardin aussi est un peu votre enfant, finalement, non ? " Si c'était un arbre" ?...Certes pas un bonzai (comme moi), mais grand
arbre, toutes branches dehors, mais avec raçines profondes. Ce jardin-quête laisse rêveur qui, comme un beau danseur, sourit en grace, pour qu'on oublie le travail, ce refuge ses
chats-cocottes-laronnes, ses tables -colombes,ses aubes chuchoteuses, ses petites messes amicales, ce coeur du monde, tout clos, mais ouvert...



Michel Giliberti 04/07/2011 08:38



Oui, Patrick, Eva disait que je lui faisais l'amour, vous, que c'est comme un enfant, eh bien oui... faire l'amour implique d'enfanter bien souvent... c'est fait. C'est en enfant qui me donne
beaucoup de travail et j'ai hâte de le voir se marier à son tour et qu'on en parle plus :o)))))
C'est un sentiment que connaissent tous les jardiniers. On enfante des jardins, car c'est un tel boulot passionnel... Il est vrai qu'il faut de l'énergie, mais c'est le jardin qui vous en donne,
exactement comme une mère, malgré sa fatigue peut trouver l'énergie de s'occuper des son enfant. Tout est lié. Bien sûr, je ne suis pas une mère, mais un bon père, voilà.
Merci Patrick et à bientôt...
Michel



Ikkar 02/07/2011 21:15



Quelle belle invitation !


Alors, à très bientôt, cher ami.


Nous vous embrassons tous deux...



Michel Giliberti 04/07/2011 08:39







Ikkar 02/07/2011 13:41



Mon jardin est une véritable forêt, et à côté du vôtre, il ressemble plus à l'Amazone qu'à autre chose, mais il est vrai que je n'aime pas couper, et mon luxe est de laisser mon
jardin "faire ce qu'il veut"...
N'empêche, j'aimerais bien me poser quelques instants dans votre petit coin de paradis, cher ami, surtout en ce moment...
Je vous embrasse tous deux


Ikkar, with love



Michel Giliberti 02/07/2011 16:46



J'arrange ça Ikkar... promis. J’ai deux trois trucs à faire avant, mais d'ici une semaine et demie au plus tard, vous venez manger à la maison. Peut-être même avant. J’attends deux dates à
respecter, c'est tout.
Nous irons dans les coins les plus sauvages du jardin, il y en a encore, car croyez-bien, cette année, sa "zénitude" est surtout liée à l'hiver qui a emporté trois arbres, des buissons et encore
bien d'autres plantations... hélas. Alors bien sûr j'ai replanté et cet automne je mettrais des fruitiers nouveaux, mais tout est petit pour le moment (à mon grand désarroi)...
Je vous embrasse et vous attends avec Laurent.



laura 02/07/2011 12:57



Comme je comprends votre attachement pour ce lieu magique, pour cette oeuvre!


Chaque image semble un prolongement d'une partie de vous-même pour que, finalement, vous ne fassiez plus qu'un.


C'est une composition fabuleuse d'artiste peintre!


Comme ce coin de Normandie me plaît; merci, cher Michel pour les portes que vous avez ouvertes sur votre paradis.
Je vous embrasse. 



Michel Giliberti 02/07/2011 16:48



Merci à vous Laura d'y être entrée pour la promenade. Je réalise que j'ai les mains pleines de terre sur le clavier... Vous voyez, ça continue. Je finirai par ressembler à un vieux buisson
desséché, mais peu importe, je l'aurais choisi.
 Je vous embrasse et encore merci.
Michel



bellelurette 01/07/2011 19:39



ton jardin est sublime. Et qui aime les plantes et les animaux ne peut que aimer les hommes !!! Quoique parfois, comme dans mon cas, je préfère la
compagnie des plantes et des animaux plutôt que celle de l'humain. Mais tu n'es pas au courant puisque tu ne viens pas sur mon blog. Le 28 mai à 7h du mat, alors que je faisais des photos
tranquilou au bord du Lez (rivière à 200 mètres de chez moi), bé je me suis faite agresser par deux voyoux et par derrière. Cela a duré même pas dix secondes. Ils m'ont centuré par derrière et
immobiliser les bras, puis coups de pieds dans les genous, surtout dans celui que j'ai très faible. Résultat : vol de mon apn, fracture du tibia (enfin du plateau tibial, c'est à dire le haut, là
où il y a le cartilage et où cela s'embranche dans le genou), épanchement de synovie, énorme entorse et plein d'autres trucs...


Donc pour l'instant, pas de marche, repos total. J'ai juste commencé des séances de kiné à domicile.


Je vais mieux mais j'ai passé un sacré mauvais quart d'heure, surtout qu'au départ, aux urgences, ils n'ont rien vu ces cons, malgré les
radios.


Et quand tu as personne chez toi pour te soutenir, te faire à bouffer et tout ce que comporte le quotidien, bé bonjour la galère !


Je n'implore pas ta pitié, mais je voulais que tu sois au jus. Bises à toi et à JC.


 



Michel Giliberti 02/07/2011 08:10



Merci pour le jardin, Bellelurette. Pour le grave sujet dont tu me parles, je t'ai répondu par mail perso.



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog