Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

 

jardin-après-la-tonte

Je suis l'eau
Comme tu es la terre
  Et nous enfantons des jardins bleus d'attente.

© Giliberti

jardin-2

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

danae 22/05/2010 17:56



Bonjour Michel,
J'ai vu le lilas et l'arbre penché donne un charme fou à ce jardin qui entoure une belle maison normande, et je vois un banc pour m'asseoir ce qui me plaît beaucoup pour venir y rêver de
japonaiseries . Y-a-t-il un petit coin de sable que vous ratissez chaque jour ? lol


 



Michel Giliberti 22/05/2010 18:09



Non pas de sable... je serais bien capable de le ratisser chaque jour effectivement, mais il y d'autres bancs pour contempler d'autres coins... je ferai un jour un article sur ce jardin, mais
c'est toujours gênant de montrer les lieux qui sont vôtres, même si pour moi ce sont avant tout des lieux, tout simplement. Il faudra que je parle de cette non-appartenance aux choses
terrestres.
 @ bientôt et merci


Michel



bellelurette 20/05/2010 00:01



Et oui, ce voyage fut comme un pélerinage. Je ne savais pas, au départ, qu'il serait tant chargé d'émotions. Trouver ou retrouver mon fils aussi. Dans ma tête, j'ai réussi à réunir mes parents
défunts et mon fils. Ce qui avant ce voyage, n'était que concepts.



Michel Giliberti 20/05/2010 07:34



J'aime beaucoup l'idée du concept qui en soi est déjà la plus belle part d'un voyage (quel qui soit)... Mon concept à moi (la Tunisie comme repos mérité) me permet d'y être déjà un peu, même si
je n'y parvenais peut-être pas, dans le fond.
@ bientôt


Michel



bellelurette 19/05/2010 04:23



Mais non, Michel, c'était en juin de l'année dernière.


Rappelle-toi, l'appel du 18 juin... J'ai dû passer chez toi, avec mon fils, quelques jours plus tard,.. avec cette horrible plante qui n'a pas résistée, tu sais, Genevieve aux yeux noirs.


Perso, toute ma vie, je me rappellerais de cet épisode, car j'ai fait les cimetières de ma mère et de mon père. Les tombes sur lesquelles je n'étais jamais revenue depuis leur enterrement.


Je me rapelle juste avoir mis sur la tombe de ma maman deux paquerettes. Parce qu'elles aimaient les fleurs simples.


Et avoir humer les embrums, là où repose mon père, dans ce si joli cimetierre marin, face à la mer.



Michel Giliberti 19/05/2010 08:14












C'est vrai Bellelurette, j'avais oublié. C'était en juin (il n'a plus sa tête), mais juin n'est pas mai. Le vert des feuillages n'est plus aussi tendre et beaucoup
de fleurs ont disparu, notamment celles très odoriférantes des orangers du Mexique (rien à voir avec les orangers classiques) dont les buissons sont énormes et parfument tout l'espace, le lilas
aussi. Oui, je me souviens que ton voyage dans la région a été un vrai voyage d'amour dans ton passé.


 @ bientôt


Michel
 


bellelurette 18/05/2010 19:27



C'est fou comme on n'a pas la même vision des choses, à partir du moment où l'on a vu un endroit.


Cher Michel, j'aime ton jardin, ta façon de me l'avoir fait visiter et la pelouse fraîchement tondue. Et tes excuses pour me dire que ce serait mieux
si... et ce délicieux repas, et mon fils faisant la sieste, et les roses si gentillement offertes lors de notre départ et qui ont embaumées notre périple. Presqu'un an déjà, et
oui..


Sur ce, je file arroser mon petit balcon...



Michel Giliberti 18/05/2010 20:24



Merci Bellurette... C'est parceque tu l'as vu essentiellemnt à l'envers depuis la maison que le jardin ne te semble pas le même, en plus ce n'est qu'un bout... et surtout, c'était en en juillet,
je crois. Les saisons sont comme un maquillage, elles transforment tout.
Bisous  et à bientôt


Michel



TERRACOL 17/05/2010 23:55



" C'est un jardin extraordinaire ... etc ..."  Ce hâvre de paix, de calme, de volupté et d'inspirations donne envie de fredonner cette chanson de Trénet ...


Je viendrais bien y planter ma tente au moment des grosses chaleurs d'été à Bordeaux ...


Bises à vous deux


JP



Michel Giliberti 18/05/2010 11:50



Avez-vous fait votre réservations, monsieur ? le camping est presque plein... tourterelles, chardonerets, merles, grives, étourneaux, moineaux, bergeronettes, chats... etc, ect...
Le camping vous embrasse bien fort et attend de vos nouvelles.
 @ bientôt Jean-Pierre, bisous


Michel



Nabeth 17/05/2010 15:42



J'ai honte Michel d'avoir oublié que j'ai bien votre recueil de poèmes.


J'ai honte, mais finalement, le responsable, c'est votre talent! J''avais placé "Bleus d'attente" dans le rayon "Poésie", aux côtés de René CHAR, alors que vos romans et albums ont leur coin...
et, aujourd'hui particulièrement: "Je n'ai pas les mots / Pour dire mes maux" (MG).


Pardonnez-moi, cher Michel



Michel Giliberti 17/05/2010 16:20



Surtout pas de honte avec moi, Nabeth, vous savez bien que je ne m'encombre pas de ce genre de choses. Votre distraction est à votre image, charmante comme tout.
 je vous embrasse,


Michel



NYCO 17/05/2010 14:05



il est beau ton jardin ...Michel!


avec son "bleu sidibou "! ;-)))


bonne tonte !


et reste zen...


bizzzen



Michel Giliberti 17/05/2010 16:21



Je ne sais pas pourquoi je le photographie toujours quand il fait mauvais, alors qu'il est si beau sous le soleil... un jour peut-être.
Merci Nyco et bises


Michel



Limido Josie 16/05/2010 20:01



Je vous le redis: votre jardin semble un havre de paix...


Mais je reviens sur les poèmes: avant de vous écrire, j'avais re-feuilleté avec délice l'ouvrage d'art sur la "Tunisie secrète", ouvrage que je recommande à chacun de vos admirateurs, qui reste
en évidence chez moi pour que je puisse m'y plonger à tout moment.... Une grande oeuvre d'art. N'empêche que je souhaite acquérir ce "petit"-?- recueil qu'on peut emmener partout, pour moi qui
aime tant la poésie... sans jamais avoir écrit une ligne...
Pardon pour ce "com'" si long. Un grand bonsoir, cher Hichel.


Nabeth 


 



Michel Giliberti 17/05/2010 16:24



Je sais, à l'heure où je vous écris, que vous l'avez retrouvé... mais je vous mille bises pour tout ce que vous dites sur "Voyage secret Tunisie". Merci Nabeth


Michel



femmes 1900 16/05/2010 19:54



Intéressant


 


Invitation à un voyage dans le temps


http://www.femmes-en-1900.over-blog.com


 






Michel Giliberti 17/05/2010 16:26



Merci



François 16/05/2010 18:43



En regardant les photos..., en lisant les premiers commentaires..., en fouillant (pas bien loin dans mes souvenirs, je me sui bien immergé dans l'ambiance japonaise, à la fois apaisée, zen et
tendue comme la corde d'un arc, qui émane de ton jardin...


Kazuya qui est au Japon pour quelques jours adorerait;..


Pour tout cela, merci Michel,  et plein d'amitiés


 



Michel Giliberti 16/05/2010 19:14



Tu sais François les jardins japonais sont pour moi les plus beaux du monde. Le mien avait pris ce départ et puis je l'ai laissé me mener par le bout du nez, car on obéit aussi à un jardin même
si on taille par-ci par-là, il a son caractère... bref tout ça pour te dire que j'aurais adoré qu'il reste tout à fait japonais... mais je suis ravi qu'il t'y a fait penser.
 @ bientôt François


Michel



Limido Josie 16/05/2010 12:49



Pour un peu, cher Michel, j'aimerais vivre dans ce paradis où tout semble "luxe, calme et volupté"
Pour un peu...


Mais comment se fait-il que je ne possède pas le recueil de poésies? Est-il épuisé? Vous avez dit, je pense, qu'on les retrouve disséminées dans d'autres ouvrages.... mais si c'est possible
encore, j'aimerais l'acquérir: il manque à ma bibliothèque "GILIBERTI". Vous me direz?


Merci pour tout ce que vous m'apportez.


Nabeth.


 



Michel Giliberti 16/05/2010 19:17



Je crois que vous oui, Nabeth... c'est le petit livre "bleus d'attente" du même nom que ce minuscule poème. Il était avec le livre d'art "Voyage secret Tunisie".
Ravi que vous aimiez mon jardin... je connais vos goûts de citadine.
 @ bientôt et encore merci Nabeth


Michel



eva baila 16/05/2010 12:02



"Bleu d'attente"... J'aime le coin zen, qui est tellement "bleu d'attente" (avec son arbre tendu dans l'attente) !


"Ne pleure pas, mon petit âne, l'herbe reverdira" Proverbe arabe


"Ne pleure pas, petit jardinier, le Bleu reviendra" Proverbe bailesque.


Et moi je vous embrasse. eva.



Michel Giliberti 16/05/2010 19:24



C'est un de mes petits coins préférés. Derrière à gauche, hors photo, il y a une haute poterie japonaise et le rêve s'installe parfois quand, par temps calme, l'eau, qui frise le bord de cette
poterie, reflète les oiseaux qui s'y abreuvent.
Mais le proverbe arabe me fait tout oublier, vous me connaissez.
Merci Eva, je vous embrasse aussi.


Michel



Nanie 16/05/2010 09:51



Qu'il est beau ton jardin Michel, il inspire tant de sérénité, d'apaisement, de douceur aussi. Rien de figé, des courbes et des rondeurs, on dirait un cocon douillet. Qu'il doit être doux de s'y
lover.


Merci, bon dimanche.


 



Michel Giliberti 16/05/2010 19:29



Oui je l'aime beaucoup malgré le travail qu'il me donne... mais il faut bien savoir ce qu'on veut. mais c'est la Normandie, alors ça pousse, ça pousse... je taille, je taille...jamais de
repos!
Merci Nanie, je t'embrasse,
 @ bientôt


Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog