Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

dernieres-cendres
Même thème que le précédent… Le passage ! Le mur ! C'est le dernier d'une série 
Ici, le passage est à peine défini sur la droite. Une épaule a déjà franchi l’arête du mur.
La cigarette ne sert qu’à attendre le courage.
Dès ses dernières cendres, le mégot rejoindra le sol et l’envol s’accomplira. 

 

Published by Michel Giliberti - - Peintures

commentaires

Eauvive de Giselle et michel de artlaSarraz 07/04/2010 15:24



Bonjour Michel, oui juste pour le plaisir des yeux. J'aime beaucoup ton coup de crayon et la réflexion de cet instant, croque visages, offre nous des âmes sur papier immaculé, les cicatrices qui
bientôt se ferment pour disparaître dans la douleur de l'infini. Tes peintures me touchent. Bisou de la suisse où il fait beau, un jour de renouveau. Giselle



Michel Giliberti 07/04/2010 15:49



Ah... Giselle, le temps ici s'est déjà dégradé après nous avoir fait lâchement croire au printemps toute la journée d'hier... merci Giselle pour tout ce que tu me dis,
 @ bientôt


Michel



Chris-Tian Vidal 06/04/2010 21:56



Mais où donc passerons nous ?



Michel Giliberti 07/04/2010 09:36



Vaste question qui me broie.



Henri-Pierre 03/04/2010 10:33



Brûler l'antérieur avant que de le quitter.
Belle métaphore que celle de cette cigarette qui se consume.
Michel, tu as inventé le mégot métaphysique



Michel Giliberti 03/04/2010 12:16



j'aime beaucoup le mégot métaphysique...


 Michel



jeannette 02/04/2010 17:38



j'aime beaucoup ce que vous dessinez, c magnifique



Michel Giliberti 02/04/2010 18:41



Merci Jeannette, mais si vous aviez l'occasion de voir ce travail, vous vous rendriez compte que c'est un tableau. On ne s'en rend pas compte sur l'écran et en plus c'est petit, mais dans la
réalité, c'est grand et il y a beaucoup de matières. Quoiqu'il en soit, merci d'aimer...


 @ bientôt Jeannette


Michel



Yves Roubière 27/03/2010 10:52


Bonjour Michel,
Il à l'air si calme en franchissant se mur que lui seul voit avec un visage si serein,juste un léger sourire d'acceptation vers ? et un plaisir ultime une cigarette peut-étre la derniére?.Pour nous
rappeler avec cette éclaboussure de sang que les difficultées sont et restent deriére se mur.
J'aurais envie de lui murmurer(Que reste-il de ses beaux jours,que rest-il!!!)
Pour mon plaisir cette toile  s'y est installée.Merçi de nous offrir de si beaux moments.Bonne journée à vous.


Michel Giliberti 27/03/2010 19:08


Merci Yves pour votre enthousiasme chaleureux, il me touche beaucoup.
 @ bientôt

Michel 


Josie limido 25/03/2010 20:23


Oh Michel, vous savez que je n'y connais rien en peinture, encore moins tenter une analyse de tableau, et que ce ne sont que mes tripes qui s'expriment.
Eh bien, elles me disent que cette toile est une merveille pour moi; je vous remercie infiniment de nous offrir de telles expos  et j'espère pouvoir l'admirer bientôt pour de vrai.
C'est un vrai choc émotionnel et, pour ce bonheur que vous m'apportez, je vous embrasse.
Nabeth



Michel Giliberti 27/03/2010 09:18


Quel bonheur Josie, vous aimez ma toile. Vous entrez doucement dans mon univers mais mon dernier travail est beaucoup plus dépouillé, il faut dire, et permet un voyage plus personnel pour le
spectateur.
Merci Josie, je vous embrasse,
 @ bientôt

Michel 


Jj 25/03/2010 17:29


je ne dirai pas ce que m'inspire cette toile,
je pense que tu t'en doutes,
je ne veux pas ternir de mes mots (maux) une telle beauté.
Amitiés,
Jj


Michel Giliberti 25/03/2010 18:41



Oui, Sandro est très beau, mais tes mots, quels qu’ils soient, lui feraient certainement un grand plaisir.


Merci pour lui, pour moi, Jj


 @ bientôt



Michel 



Nanie 25/03/2010 12:39


Coucou Michel,

J'aime beaucoup ces deux dernières toiles, et l'éclairage que tu apportes sur ce que tu as voulu exprimer. Pour moi, ces "têtes ouvertes" m'évoquaient plutôt la libération de l'esprit avant celle
du corps... la barrière physique n'est pas encore franchit, le cadre est encore là, la cigarette pas encore consumée, mais l'esprit s'est envolé déjà ... Enfin, c'est ainsi que je voyais ce vague
au dessus du front. Et toujous ces regards magnifiques, captivants, sans parler du dessin de ces muscles ... attirants ...


Michel Giliberti 25/03/2010 13:59



En fait je ne veux plus de tableaux finis et la plus significative façon de le faire est de ne pas terminer les têtes (en apparence) car pour moi qui mettais tant de zèle à faire les cheveux, ne
plus en faire est la marque la plus évidente de mon nouveaux choix...


En tout cas merci d'aimer ces dernières toiles.


 @ bientôt Nanie,



Michel 



eva baila 25/03/2010 12:35


Ici le sang ne coule pas, il éclabousse finement... Sur le parchemin de la vie, éclat de sang, éclat de vie...
Le mur, le passage, le parchemin, toute une histoire, son histoire à lui, qui fume la cigarette de l'attente... Vous parlez de "cendres" quand la cigarette est aussi "fumée", ou "plaisir" ? C'est
curieux ce choix ?
Allez, j'ai adoré ce tableau, avec le premier de tous. (Le premier et le dernier !) Lui, là il a l'air si vivant, si demandeur, avec sa belle bouche sensuelle, ses belles épaules de pâtre
grec, sa main ouverte, offerte...
Merci beaucoup Michel de nous donner en primeur toutes ces merveilles...
eva.


Michel Giliberti 25/03/2010 13:56



Oui, ce tableau n'est pas sinistre, tout au moins son modèle dont la bouche, je vous l'accorde bien volontiers, ne méritait pas l'amertume. Comme je finis toujours les yeux en premier pour avoir
l'impression que mon tableau m'ordonne la suite (et aussi parce que les regards me passionnent), j'avoue que celui-ci m'encourageait à travailler...


Merci Éva, ravi que mon premier et mon tout dernier vous plaisent (ça fait très enfant) d'ailleurs, je dois conduire mon p'tit dernier en salle de vernissage ! 


 @ bientôt,



Michel 



NYCO 25/03/2010 09:49


oh...mais c'est un ange que tu nous décris ici,Michel..."son envol"...c'est doux...comme son regard!
j'adooore!

et merci pour les "commentaires explicatifs" que tu poses sous tes toiles...
c'est nouveau et nous permet de comprendre trés clairement tes intentions picturales...

bizzz

ps:tu vas avoir des adeptes à tes cours de peinture! ;-)))


Michel Giliberti 25/03/2010 14:03


Un garçon si charnel et dont le visage est même un peu trop dégagé de toute expression particulière ne peut être qu'un ange. je te l'accorde. 
Merci Nyco
 @ bientôt 
 je te bise? 


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog