Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Dans tes yeux

L’eau des jardins et puis le gris d’hiver

Qui savaient dire en plein été

Que chaque chose a une fin.

Dans tes yeux

L’insomnie bleue de toutes nos nuits blanches

Quand le silence après l’amour

Faisait plus de bruit qu’une armée.

Dans tes yeux

L’eau de mes larmes s’y serait bien noyée

Si le grand désert dans ton cœur

Ne m’avait pas tant desséché.

© Giliberti / 2009 

 

commentaires

J

une ressemblance.... 
mon frère ...
douleurs  


Répondre
M

Meuh non, allez, tout va s'arranger  
bisous

Michel


F

D'accord, c'est pas lui! mais on peut comprendre, un regardant votre tableau "Cepalui" que les artistes qui ont peind le Christ l'on fait d'après des modèles existant  et ont inventé un
archétype.
 Je remarque combien votre travail est inspiré par la Renaissance et le Caravage ! les forts clairs-obscurs, le pathos baroque. Je crois déceler aussi l'influence de Rodin et bien sûr de
Rembrandt. J'adore vraiment ce que vous faites !  cela "me parle".
Sur quels projets travaillez-vous en ce moment ?
Bien cordialement. Fred.


Répondre
M


Bien sûr, je suis bien d'accord, mais ce qui était amusant dans le cas particulier de mon tableau, c'est
qu'il n'y avait aucun rapport avec le christ, je n'avais en aucun cas voulu le peindre, mais personne ne m'écoutait. Il se trouve qu’un jour, j'ai vraiment fait un tableau représentant le christ
et là, j'ai voulu inventer un visage pour qu'il ne soit pas stéréotypé... donc aucun modèle ; et bien là, on a trouvé mon christ trop ceci ou trop cela, bref, une histoire bien compliquée, mon
fils...


 @ bientôt,


 


Michel



F

Ce visage me fait penser à celui d'un Christ ! Superbe photo comme toutes celles que vous faites d'ailleurs...


Répondre
M


J'ai déjà peint Frédérique et beaucoup de gens m'avaient fait la même réflexion. À tel point que j'avais
appelé un des tableaux que j'avais fait de lui, "CEPALUI" (c'est pas lui), mais malgré cela, les gens continuaient de croire que j'avais peint le christ. En tout cas, ce christ-là a réussi sa
vie, puisqu'il est à la Réunion, cheveux rasta jusqu'aux reins, il est sculpteur et pour tout l'or du monde il ne changerait sa vie de bohème, au chaud toute l'année, entre mer et montagne, sans
oublier Madagascar pas loin...


 @ bientôt Fred et merci


 


Michel 




E

Ces yeux me font craquer et me renvoie à des images douce à mon coeur et à mon corps...sourire....
Bises à Vous...
Elle


Répondre
M

Alors, c'est génial.
 Merci Elle,

Michel 


N

Vous êtes extraordinaire, mon cher Michel: c'était juste un point de vue de quelqu'un qui aime votre écriture et a l'horrible audace de se l'approprier un peu.
Merci pour tout.
Nabeth qui vous embrasse bien affectueusement; 


Répondre
M

Mais non, vous aviez absolument raison. J'écris toujours trop vite, toujours trop tôt et toujours trop dans l'urgence, alors je suis ravi quand on remarque une erreur.
Je vous embrasse Nabeth
 @ bientôt,

Michel 


N

Enfin, cher Michel, je peux prendre un peu de distance et vous lire, vous dont j'aime tant les couleurs et les sonorités.. Puis-je me permettre   de vous dire que, dans le dernier vers,
j'aurais préféré "tant" à "si". Pinaille: vos mots, lorsque l'on a le bonheur de les lire sont tellement justes..; Dans la première moitié, je suis particulièrement sensible au jeu des
couleurs...
Merci, cher Michel , de nous revenir un peu.
Tendrement et en vert (ce matin) ou en verre comme certaines boucles... Nabeth.
 


Répondre
M

Absolument raison Nabeth. Voilà c'est rectifié, ça m'apprendra à m'emballer et d'être certain que tout est bien...
 @ bientôt,
Je vous embrasse

Michel 


L

je pensais ton blog en arrêt depuis un moment...et voilà que cela continue Michel...merci de m'avoir donné un signe en me visitant !


Répondre
M

Oui je suis revenu car je passe des moments difficiles et le blog est encore le moyen le plus facile de se défouler.
 @ bientôt

Michel 


N

Mon ami dit:

" L'instant est béni, le reste est souvenir..."

Ami poses toi... puis avances...

Tendrement


Répondre
M

Pas de problèmes...

Michel 


N

Mon ami dit:

"L'instant est béni, le reste est souvenir..."

Ami, retrouves la source, abreuves t'en, reposes toi,...puis avances...
Cela va aller... Crois moi, cela va aller...

Tendresse.


Répondre
M

La source est bien là Nath... Tout va bien.
Tu sais, j'écris des poèmes en fonction de photos qui m'inspirent... rien de plus. C'est de la pure création.
Cependant la phrase de ton ami est juste. 
 @ bientôt,

Michel 


E

C'est bien de savoir regarder Ce qui regarde, c'est bien de savoir lire au fond des yeux de l'autre...
(Savez-vous Michel, que la plupart des hommes ne savent même pas dire la couleur des yeux de leur compagne, même si elle partage leur vie depuis 1, 2, 10 ou 30 ans ?)
Bonne soirée Michel.
eva.


Répondre
M


Oui, je le sais Eva, et je trouve cela abominable.
Moi qui adore tout observer, je suis éberlué quand, autour de moi, je constate de la part des hommes, ce peu d'attention  pour leur compagne. Dans ces moments, je trouve "l'homme"
parfaitement odieux.


Par contre, être comme moi est assez fatigant, car je remarque tout, tout, tout... et donc tout ce qui se
dégrade, se ternit et me blesse. Les visages aimés sont des repères qu'on aimerait garder intacts pour les voyages à venir.


Merci Eva


 @ bientôt


 


Michel


 



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog