Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

PHOTOS-VII 0010

Dans la douceur de la nuit qui s’installe, vous observez la mer, vous écoutez son bruit. Le vieux mur se dresse sur la falaise et le feuillage qu’il retient s’obscurcit dans le ciel. Dans ces moments de pure entente avec les éléments je me dis que l’audace serait, peut-être, de ne plus en avoir, l’aventure, de ne pas en vivre…

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

Joëlle 26/02/2012 08:01


Bonjour Michel,


Une petite halte bien agréable par chez toi ce matin...
Tes photos sont superbes, le bonheur d'être en ta terre aimée est palpable et je suis ravie qu'il en soit ainsi.


Merci pour ce joli moment de partage, je t'embrasse si tu le veux bien @ bientôt

Michel Giliberti 26/02/2012 15:57



Merci à toi, Joëlle, car les petites haltes sont toujours meilleures à plusieurs... bises @ +



mo 16/02/2012 17:34


La plus grande audace c'est de refuser l'appel de celui qui nous aime...



Michel Giliberti 19/02/2012 06:41



je suis absolument d'accord avec cela... depuis toujours. Mais c'est une audace stérile, non ?



Fée 13/02/2012 09:53


J'ai entendu que vous partiez !!?? C'est un peu le destin de tous les gens qu'on aime ... Je sais que je vous verrais toujours en regardant la mer dans la douceur de la nuit ... comme je
verrais toujours l'amer dans le bleu  nuit de vos yeux .


 


 

Michel Giliberti 13/02/2012 21:30



Merci Fée et je suis bien heureux de tout ce que vous me dites, je vous l'avoue... quant à l'amer, la mer, la mère... c'est le propre de l'homme. je vous embrasse.



Nanie 12/02/2012 13:25


Michel, va où ton coeur te mène, je te souhaite des lendemains qui chantent. Sois heureux surtout. Bisous

Michel Giliberti 13/02/2012 21:28



Merci Nanie... je suis un peu à l'aveugle mon instinct... rien ne prouve qu'il a raison, mais voilà, c'est ainsi.
je t'embrasse et à bientôt, car je reste là sur le blog en tout cas...



eva 09/02/2012 16:56


Michel, dites-moi, "Mektoub" c'est le destin ou bien la chance ? Je ne ferai jamais beaucoup de progrès en langue étrangère ! 


Hawa

Michel Giliberti 09/02/2012 18:01



Le mektoub, (ou maktoub) Eva, est une expression qui se rapprocherait de "c'est ainsi", c'était écrit"... un certain sens du fatalisme devant les aléas de la vie. Le destin, comme vous le
supposiez. 
je vous embrasse chère Eva, je ne vais pas tarder à fermer mon ordi, le coeur dans les talons, car cette fois, le vrai départ s'opère et "mektoub or not mektoub", j'ignore absolument tout de ce
que sera demain...



yves 05/02/2012 15:52


Michel,


J'avais bien ressentis durant ses 4 longs mois de silence qu'il se tramé un Meckbou.


Il est vrais que vous ne partez pas en terre inconnue,tout juste sur des terres ou il vous reste des racines afféctives.Les regrés ne font pas bon ménage avec les bagages.OBTONS pour un retour
agréable sur bien des plans! Les joies et les bonheurs suivrons si la BARAKA est à l'image de la bonne étoile qui veille sur vous.La normandie et Paris ne changerons pas de place.Se nons pas non
plus les gouvernants qui géres notre bonheur dans notre intimité.De mon coté,mon retour s'est arrété au bas de la route de hyahya!. Alors bonne route ( soyez le bienvenu chez nous) sa vous rappel
pas quelque chose cette formule? Amicale penssé

Michel Giliberti 06/02/2012 07:37



Voyez-vous Yves, cela fait dix ans que se tramait mon envie de partir là-bas... La dictature tombée m'y a engagé définitivement, même si d'autres dangers peuvent encore poindre dans ce pays...
nous verrons bien. Là, nous pourrons parler de mektoub...
En attendant, je vous envoie mes amitiés et merci pour votre passage par ici.



Jack 05/02/2012 14:18


Cher Michel,


Ta photo me donne des ailes, celles d'aller chercher ailleurs ce courage et cette audace si précieuse à nos yeux, toujours plus loin, oser, partager, et vivre cette audace... mais jamais baisser
les bras.


Mille tendresees.


jack

Michel Giliberti 06/02/2012 07:40



Mais alors... il faut le faire mon cher Jack. Le soleil nous appartient, et la tiédeur des nuits, aussi.



Nanie 05/02/2012 11:13


Ce vous si doux ... sans audace, sans aventure, juste Carpe Diem ... On est bien chez toi Michel. Beau dimanche.

Michel Giliberti 05/02/2012 11:20



Le "vous", pour moi, est le plus doux des "tu" ma chère Nanie. merci beaucoup, je t'embrasse (vous ?)



laura 04/02/2012 15:21


J'ai écrit ailleurs, hier, avant même d'avoir lu le texte, à propos de la photographie, qui -au sens premier- m'a charmée, m'a -plus trivialement exprimé- remué les tripes...
Je ne relis pas... mais, pour ce que j'en ai retenu, le commentaire est une invitation au courage de dire "non" au quotidien qui nous étouffe souvent pour prendre une bouffée, une dernière
-peut-être- d'air vierge, pour vivre, une fois encore.
Mais, cher Michel, je ne vous redis pas tout le bonheur que vous m'offrez; en revanche, je vous embrasse toujours aussi tendrement.
La grande soeur (pas encore descendue sous 170cm avec -13°!) 

Michel Giliberti 05/02/2012 10:59



C'est depuis un paysage neigeux que je vous écris... (paysage que je déteste, je n'aime pas la neige et ma prison de glace, l'année dernière, n'a fait que renforcer cette détestation). En fait je
trouve cet état des lieux très beau dans un premier temps, puis très vite ennuyeux.
Bref, tout cela pour vous dire que le froid ne modifie en rien la chaleur de votre commentaire ma chère Laura et que je vous en remercie infiniment.
 @ bientôt, je vous embrasse



yves 03/02/2012 23:04


L'audace c'est le moteur de la vie! certes sa mérite réflextion mais l'aventure est toujours grisante!Il y a toujours des beautées quelque part un peu  comme cette photos prise sous un bel
angle.

Michel Giliberti 05/02/2012 11:17



je sais bien Yves et moi, qui connais l'audace depuis toujours, je me demande parfois, si elle est réellement necessaire... si le bonheur n'est pas de se contenter de ce qu'on a... et pour étayer
ce que je viens de dire, je pars m'installer en Tunisie, autant dire que je suis en parfaite contradiction...


 @ bientôt



Nathalie 03/02/2012 19:00


L'audace, c'est peut-être laisser venir...
Bonsoir Michel

Michel Giliberti 05/02/2012 11:19



Oui, Nathalie, en Tunisie on appelle ça, le mektoub,  et je suis en plein dedans...
Bisous



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog