Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Au soir des inquiétudes, des grandes questions et des ressentiments,

L’élégance voudrait qu’on se retire.

Mais le soleil s’entête à faire briller chaque silice terne

Aussi, comme au premier matin du monde,

On avale l’air qui donne vie jusqu’au prochain accroc

Jusqu’à la nouvelle chute.

© Giliberti M / 2009



commentaires

C
<br /> Tu prends tes modèles, tu en fais des êtres d'un érotisme fou et d'une sensualité à rendre fous. Ils sont beaux sous ton regard. Je t'embrasse, mon Michel. Et merci d'être là.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ces deux-là sont comme mes fils. Je les ai vus grandir, devenir des hommes, puis des artistes. Ils sont de la famille, vraiment. Même quand on tarde à se revoir, tout se remet en place dès qu'on<br /> se retrouve. Je suis ravi qu'ils réveillent l'érotisme, c'est tellement agréable...<br /> <br /> <br /> Bisous Christian,<br /> <br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> Autant que tu le peux ne pars plus, oui notre dialogue ne dépend pas d'un blog pour ausi beau soit-il, mais ces écrits, ces images, en sont un précieux ornement.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Henri-Pierre, heureux de te retrouver là.. J'avais besoin, moi-même de revenir, pour tant de raisons...<br /> @ bientôt Henri-Pierre,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
E
<br /> Bonjour toi....Michel, la belle surprise sur mon ordi une newsletter de toi, l'ami d'ailleur, tu m'as offert un cadeau afin que je crois encore à l'amour, à l'espoir, ton texte je l'ai bu, je suis<br /> en pleine expo avec toutes les remises en questions, les doutes. Les temps sont difficiles et mon homme  est fatigué de  la galerie, il est nomade dans l'âme, Bref toi  tu m'as fais<br /> sortir de l'ombre un bref instant merci. Michel continu s'il te plait giselle fan de l'ensemble de tes oeuvres<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Giselle, merci beaucoup...<br /> Un artiste qui ne doute pas est proche de ne pas l'êtr... Donc accepte tes doutes, ils ne sont là que pour te faire progresser. Quant aux hommes, ils sont souvent nomades, à toi d'être une terre<br /> différente de temps à autre :o)<br /> @ bientôt Giselle,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> C'est avec plaisir que je vois que vous avez repris du blog...  J'ai été touché par votre réponse à mon message personnel...<br /> Je vais peut être passer par votre galarie ce samedi, puisque je remonte quelques jours voir mon père.<br /> Merci<br /> Fabien<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Reprendre le blog est un grand mot. Disons que j'y viendrai de temps à autre poster quelques égratignures ou quelques bonheurs passagers.<br /> Je vous souhaite un bon passage à la galerie et à bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
N
<br /> Hier David vous a chaleureusement remercié, avec de beaux mots.<br /> Je lui en suis reconnaissante, moi qui suis vide en ce moment.<br /> Etrangement, le drame qui s'est abattu sur moi dimanche a engendré un "silence-radio" épouvantable. Crainte de la contagion? Crainte de déranger?<br /> Il y a vos oeuvres -"Dieu merci"- pour échapper à cet étouffement.<br /> Merci, cher Michel.<br /> Je vous embrasse.<br /> Nabeth. <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ce que vous vivez actuellement Nabeth mérite toute votre attention, mais jamais, ne croyez que vous puissiez me déranger.<br />  @ très bientôt et encore merci,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Et moi je passe et repasse, pour lire les coms et tes réponses...<br /> Bonne journée mon Michel et amitiés à JC.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci Bellurette...<br /> Il y a eut du soleil, alors je considère que ce fut une bonne journée.<br />  @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
D
<br /> <br /> Indicible regard que le vôtre sur l'intimité du temps qui passe, qui lie jusqu'à l'envie d'oublier ce qui fait obstacle au désir, quand un "accroc" cruel s'abat sur notre réalité malheureusement<br /> "chrono-métrée"<br /> <br /> <br /> je vous ai déjà dit mon admiration, je continue malgrè votre absence sur la toile de vous dire que tous vos tableaux et vos posts, Michel, sont sources d'inspiration et m'apprennent à voir, à<br /> aller devant et effectivement au contact de l'autre , sans l'artifice ni le pretexte facile du nnet enfermant.Mais grâce au net, j'ai eu plaisir et bonheur à sentir votre envie de partager , que<br /> je partage à mon tour auprès d'étudiants que je fais réfléchir parfois sur eux mêmes utilisant certaines de vos toiles comme métaphores ...<br /> <br /> <br /> Merci et où que vous soyez , sachez que j'ai retenu grâce à vos partages de valeurs d'ouverture et de liberté que les souvenirs et la beauté font toujours liens et "présence".<br /> <br /> <br /> merci, merci, merci<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je ne parviendrai certainement pas à répondre à votre commentaire avec justesse, car il me trouble beaucoup.<br /> Je suis forcement heureux de lire ce que vous m'écrivez, mais c'est si beau et si incroyable, que je retiens mes mots de peur d'en faire trop ou pas assez.<br />  Mais merci, merci, merci à vous aussi.<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Je suis content que ma main entêtée a cliqué sur le lien de ton blog. Ainsi donc tu es encore là ! Cela fait vraiment plaisir.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Chokri, je suis bien heureux de te retrouveri ; Voilà bien longtemps que nous n'échangeons plus de mails. Je pensais même que tu n'étais peut-être plus au Canada... Je remercie ta main entêtée<br /> :o)<br /> <br /> @ bientôt<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
J
<br /> C'était pour moi, ce matin, en ouvrant ma boîte le bonheur du jour ... La page de Michel qui éclairait de son talent, de ses mots, de ses portraits un jour naissant "brouillardeux" dans un monde<br /> désarticulé ... C'était aussi le signe de la vie toujours plus forte ... Bises Michel ... Je t'appelle.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci Jean-Pierre.<br /> Je t'écrirai un mail dans la semaine. Je suis heureux de te lire via le blog qui reprend en pointillées...<br /> Je t'embrasse,<br /> @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
B
<br /> OOOOOOOOOOOh mon Michel préféré est de retour parmi nous !<br /> Respire bien mon grand et abreuve-nous encore de tes merveilles.<br /> Bises,<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci Bellurette...<br /> Heureux de revenir ici, mais ce sera désormais en coup de vent et de façon espacée.<br /> Bisous,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
M
<br /> oh matin , aux nuits , le soleil n est qu appartenance<br /> le devoir que l on accepte avec l amour , l amitié<br /> notre meute , notre tribu qui fait et défait notre vie en lui donnant son sens .<br /> <br /> mes nuits sont emplies de nos matins ,soleil ou pluie peu m importe<br /> croyance atavique en ce qui ne suscite aucun pourquoi<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Mon bébé, j'ai toujours regretté que tu n'écrives plus souvent, comme j'ai toujours regretté que tu ne sculptes pas assez, comme j'ai toujours regretté que tu... la liste serait longue, mais tu es<br /> toi et ça ne regarde que toi. C'est quand même dommage que tu ne sois pas rentré dans l'étroit couloir des artistes, tu en avais (as) la capacité.<br /> <br /> Je t'embrasse, @ très bientôt<br /> <br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Z
<br /> Quel plaisir de te retrouver sur ton blog.<br /> <br /> Bisous à tres vite<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci Zemoi, moi aussi je suis content d'être là, même pour une parenthèse...<br /> Bisous et @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> http://mamiekeke.over-blog.com<br /> <br /> Quel drôle de chose cet O.B. il ne veux plus prendre mon site . Bisous , RENEE<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> ??? Pourquoi?<br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Bonjour mon ami , je suis contente de te retrouver , je croyais que tu avais fermé le blog , mais il n' en est rien pour notre bonheur . Finalement j' ai noté que tous tes dessins ce n' est<br /> que de l' amour , ha mon dieu si seulement tous les Hommes ne voyait que ça dans leur vie et leur avenir qu' es ce que le monde serait beau .<br /> <br /> Gros bisous marseillais mon ami et à la prochaine fois .<br /> RENEE (mamiekéké).<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> On peut dire que mon blog est fermé, car il l'est dans ma tête, mais ça n'empêche pas de venir de temps en temps et égrener ce qui parfois m'inspire encore.<br /> <br /> <br /> Merci pour tout Renée,<br /> <br /> <br />  @ bientôt,<br /> <br /> <br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Heureuse enfin de vous revoir ici, je veillais et espérais...merci.<br /> Le soleil brille toujours quelque part et même si quelque fois<br /> l'éclat est impalpable..il est.<br /> Je vous embrasse mon Ami.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci Dominik, c'est un vrai plaisir de lire des choses si douces, ça me fait oublier que les vacances sont terminées<br />  @ bientôt,<br /> <br /> Michel.<br /> <br /> <br />
N
<br /> Bon retour chez toi Michel <br /> Nous étions là à t'attendre.<br /> J'espère que tu te retrouves au mieux...<br /> Et, je te rejoins assez dans tes propos que je ne constesterai pas, ils me parlent tant.<br /> Je t'embrasse Michel c'est un plaisir que de te retrouver <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Moi aussi Nath... et merci pour tous les commentaires que tu m'as envoyés pendant ce été sur des articles anciens ; ça m'a permis de les redécouvrir. J'étais très prolifique, je trouve.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse,<br /> <br /> <br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Quel texte magnifique et poignant, Cher michel!<br /> Quelle dose d'optimisme -communicatif?- alors même que la douleur est manifeste!<br /> Que tarde, tarde le nouvel accroc et que vous  restiez debout pour nous offrir vos "coups de gueule" et vos "coups de coeur".<br /> Merci encore.<br /> Une vieille fan: Nabeth. <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Nabeth, je sais que les accrocs ne ménagent personne et qu'ils vous atteignent aujourd'hui, alors merci d'être là malgré eux et je vous embrasse très fort.<br /> @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
E
<br /> hé bien Michel ! les réactions amicales ne se font pas attendre !..<br /> Bienvenue chez vous Michel !<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> C'est vrai et c'est un pur plaisir...<br /> Merci Eva<br /> @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
J
<br /> enfin le retour, que le temps a été long sans tes articles à lire...<br /> une bouffée d'oxygène pour la mauvaise saison qui se pointe ...<br /> amicalement,<br /> Jj <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci Jj, c'est trop gentil vraiment, et je suis d'accord sur tes prévisions...<br />  @ bientôt,<br /> Michel<br /> <br /> <br />
B
<br /> Heureux de voir ton blog se réveiller avec l'heure d'hiver et redevenir un espace de partage avec tes admirateurs de tes immenses et universels talents. Cordialement<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je n'avais pas pensé à l'heure d'hiver, c'est vrai...pas plus à la Toussaint... C'est marrant.<br /> <br /> <br /> Merci Bernard pour ce que tu me dis.<br /> <br /> <br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog