Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



De tous nos combats fratricides, de cette promiscuité des sens, de cette alliance des divorces, je garde au cou les marques mauves de tes dents, comme des perles inestimables et comme autant d’azur dans les heures noires de nos délires.
J’ai tant aimé te voir m’aimer, te voir sourire, te voir dormir.
J’ai eu si peur de tes silences, de mes secrets, de nos colères…
Comment te dire la beauté de ces combats d'amour ? 
Je suis né de tes mots et c'est des miens que je mourrai, mais avant, comme la pluie parfume les jardins aux heures chaudes de l'été, mes larmes sur tes joues sauront embaumer ton sommeil.


Published by Michel Giliberti - - Peinture et Poésie

commentaires

Fée 14/12/2009 22:07


Rirreees...

Nabeth , vous m'avez fait rire aux éclats ...
C'est sur que si j'enlevais de  mes achats l'eau de javel , le pliz, l'alcool ménager, peut être aussi les kelloggs du petit dejeuner et la livre de hachi pour la bolo , oui je pourrais lire
le troisième roman ...
Heureusement que je ne fais pas mes courses chez Fauchon ...
Parceque là la dédicace c'était la peau du cul !

Pardon Michel , mais là j'ai pourtant tourné ma langue 7 fois ...
C'était pas une histoire de prix ! 


Michel Giliberti 15/12/2009 07:37


Je passais par là... oup's.
Belle jornée à vous,

Michel 


nabeth 14/12/2009 16:59


Si vous le permettez , cher Michel, je dirai d'abord un grand merci à Elle.
Et puis, je dirai également, après vous avoir lu à haute dose l'été dernier, que chacun de vos roman est un puits de lumière, même le plus sombre, parce qu'il nous ouvre les yeux sur bien des
détresses que nous avons la faiblesse de nous cacher.
Quant au prix d'un roman (en fait vos romans n'ont pas de prix!) que représente-t-il, même dans un petit budget? A la caisse du supermarché, il est facile de retirer 2 ou 3 produits inutiles ou
nocifs..
Je n'entre pas dans la polémique, surtout pas!
Je vous embrasse, Michel,  et j'attends avec impatience de vous lire encore.
Nabeth. 


Michel Giliberti 15/12/2009 07:42



Vous êtes trop gentille avec moi Nabeth...Je ne sais trop comment répondre à votre commentaire, car c'est une histoire compliquée et Fée est une grande fille qui gère sa vie comme elle l'entend.


Je suis vraiment très sensible à ce que vous dites de mes romans toujours écrits avec passion, bien sûr, mais le ressenti est affaire personnelle, bien sûr.


Je vous embrasse Nabeth,


@ bientôt,



Michel 



Fée 11/12/2009 17:42


C'est vous qui me dites qu'il  
Faille zapper sur facile à chanter ! lol !
Mon micro est branché depuis bien longtemps ... Clin d'oeil ...


Michel Giliberti 11/12/2009 18:33


He bien voilà... tout rentre dans l'ordre.
 @ bientôt,

Michel 


Fée 11/12/2009 17:10


Pour vous peut être , pour moi tout a son importance ...


Michel Giliberti 11/12/2009 17:22


Mais Fée, je dis ça pour dédramatiser une situation qui n'a pas lieu d'exister, je peux vous l'assurer. Moi aussi, je suis un peu triste mais je sais que ce n'est rien dans le fond, c'est tout,car
tout passe... je vis quelques drames au quotidien vous savez, et pourtant je vis... Alors, Fée, déployez vos ailes, à nouveau.
 @ bientôt,

Michel 


Fée 11/12/2009 15:55


Je suis super confuse qu'à pris la tournure de cet échange , confuse de vous avoir " senti" peiné par mes propos , veillez m'excuser d'avoir lâcher mes mots comme ils venaient .
Je prendrais des pincettes la prochaine fois pour m'exprimer , bien que vous ne soyez en sucre il m'arrive bien souvent avec vous ou avec d'autres de faire  du café  trop noir
...  sans y ajouter un nuage de lait ... sans édulcorant ...et oui ... ça m'arrive aussi ...

Je vous lirais plus  silencieusement ...
Bonnes fêtes tout de même ...


Michel Giliberti 11/12/2009 16:59


Vous avez tout d'être confuse fée... tout ça est si peu important. 
 @ bientôt,

Michel 


Fée 11/12/2009 13:31



Je n'ai nullement dit que je regrettais l'achat de vos livres ! m'enfin ! ! n'interprêtez pas tout  de travers ! je  rememorrais seulement  le pourqouoi et le comment je suis venue
ici , juste pour expliquer que je me fous royalement que vous êtes  en vedette sur youyube !!
Et puis je me disais que votre grande générosité, vous qui parlez souvent " d'humanité"  peut être vous ferait m'envoyer le troisième en cadeau pour noel ... rires ... mais ne vous offusquez
pas pour si peu , je ne vous faisais  pas les poches , c'est pas mon genre ...






Michel Giliberti 11/12/2009 14:13



Je ne suis pas offusqué Fée (il m'en faut davantage)mais par trois fois vous m'envoyez des commentaires où vous dites vous même que vous vous "lachez", donc permettez quà mon tour, je  le
ressente ainsi. Quant à vous foutre que je sois sur Youtube, vous avez mille fois raison, je m'en fous aussi. J'ai trouvé ces clips par hasard et ils ont eu la faiblesse de m'amuser car beaucoup
de mes amis sont très jeunes, (des nièces aussi, des neveux) et qu'ils savaient que j'avais été chanteur, j'en ai parlé pour eux. 

Michel 



Fée 11/12/2009 12:56


Oui  Michel , c'est ce que je voulais dire à Elle , vous parlez à tous ceux qui vous lisent et chacun se fait sa propre interprêtation .

Je suis venue ici par le biais du  blog de Jojo ( blog que  j'aime  lire de par la singularité de ses mots ) , et j'ai aimé lire vos mots et vos peintures si vivantes ,
tout en faisant abstration de qui vous êtes , ( chanteur populaire des années 80, et écrivain de romans ) suis pas une groupie lol ...
Tout cela pour dire que j'aime votre blog par tout ce qu'il dégage , et par ce fait me suis intéressée par la suite à ce que vous écrivez , je l'ai dit j'ai adoré le premier roman , pas du tout le
deuxième , trop violent pour moi .Survoler tous ces  univers blogosphèriques  est source " d'ouverture d'esprit " , de curiosité , de vouloir apprendre aussi ...

J'aurais aimé découvrir le troisième par curiosité , mais 18 euros par ci , 18 euros par là , ça chiffre vite et en cette période de "chômage  et de fêtes " il y a d'autres prioirités ...
J'ai pris plaisir à lire beaucoup de gens rencontrés sur la blogosphère en acquérant leur recueil , la diversité des genres a été trés intéressante et enrichissante pour eux... lol  mais
aussi pour moi lol ...
Le dernier recueil que je suis en train de lire m'a été grâcieusement offert par une amie poète ,et  c'est celui qui m'a , j'aimerai dire qu'il nous a   le plus rapporté ...

En voilà un laissé aller !
Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année Michel , ainsi qu'une bonne santé , et tous mes voeux pour 2010...

Fée, Monotonie


Michel Giliberti 11/12/2009 13:19



Fée, vous êtes vous même ; vous même, avec vos sentiments, ressentiments, vécus et autres estimations personnelles. Vous n'avez pas à vous justifier de quoi que ce soit. Je n'ai jamais parlé de
possibles ventes de mes livres sur ce blog, je me passe même de pub. Je ne suis pas marchand. C'est vous qui m'avez sollicité pour l'achat de certains de mes romans. Je ne me sens donc pas
responsable de vos achats et encore moins de vos déceptions monétaires. Et si un poète vous a offert ses oeuvres, bravo pour lui, je le fais moi-même régulièrement. Cependant,  je ne vois
pas pourquoi je refuserai un achat quand on me le propose. Je ne vous ai jamais demandé d'être groupie, bref tout ça pour vous dire que je ne vois très bien pourquoi vous m'envoyez ce commentaire
comme un règlement de compte... je ne me sens pas concerné.



Belles fêtes à vous aussi Fée



Michel





Fée 10/12/2009 22:37


Je ne sais trop quoi vous dire Elle... Votre com analyse ce que vous vous ressentez avec vos mots de ce que dégage la personne qu'est Giliberti Michel ,c'est une "histoire personnelle à vous deux "
moi je ressentais ses mots , commentais la puissance du texte la force des sentiments contradictoires que je voyais non seulement ici dans ce titre dans ces images dans la peinture , et votre
échange qui touche à l'âme du lecteur , pas lui ouvre les portes à coups de pieds , je ne sais pas si je m'exprime correctement ... S'aimer soi même ouvre grand les portes , c'est en fait le
message que je voyais dans le texte de Michel . Michel , je n'arrive m'enlever de la tête les images et le ressenti du second roman , quelle contraste avec tout cela .Faudra me dire comment faire
pour déconnecter . Ps, Je vous trouve très à l'étroit dans votre fûte pat d'ef lol Décidément me laisse souvent aller en ce moment ... Amitiés Fée


Michel Giliberti 11/12/2009 06:42


Fée, c'est à vous seule que je parle puisque vous vous trouvez par là...vous me trouvez à l'étroit dans mon pantalon. je l'étais, mais c'est l'époque qui le voulait... j'étais beaucoup plus à
l'étroit dans ma petite personne si "large d'esprit" et qui désespérait de ne pouvoir prendre la chanson par la porte tant idéalisée. j'avais un quotidien difficile à gérer dans ces années, il
m'était difficile de jouer les "vedettes".
Laissez-vous toujours aller Fée, sinon à quoi serviraient les commentaires...
 @ bientôt,

Michel 


Elle 07/12/2009 23:26


Je suis trés touchée par vous, Nabeth et vous, Fée....Michel a les mots magiques , ceux qui ouvrent les portes de nos sens ... de notre coeur ... sans faux semblant. pour ma part la découverte
récente  de son blog, a réveillé en moi pleins d'envies... et mes mots, ceux que j'avaient enfouis... les non autorisés sont en pleine rébellion... j'adore ça . Toute ma gratitude pour toi
Michel, remplie d'affection.
Je vous embrasse tous les trois
Elle


Michel Giliberti 08/12/2009 06:22



je parle au nom de Nabeth qui vient de partir en vacances quelques jours pour te remercier... Fée le fera elle-même. Personnellement, je te remercie comme je remercie tous ceux qui sont en
harmonie avec mespetites élucubrations.


je vous embrasse,



Michel 



Fée 07/12/2009 22:49


http://www.youtube.com/watch?v=ATc_mT-j9Og

Le texte m'a fait penser à cette chanson
L'échange avec Elle est magnifiquement émouvant , vous êtes  beaux ...


Michel Giliberti 08/12/2009 06:18



Merci Fée pour ce que tu dis et merci cette chanson... je sens que je ne vais pas tarder à aller sur Youtube pêcher quelques unes de mes vieilles télés (quand j'étais chanteur). je pense que
d'ici un jour ou deux je vais oser franchir le pas...


@ bientôt 



Michel 



François 07/12/2009 15:55


Combats d'amour...
Tout est dit...
Plein d'amitié pour vous, Michel,


Michel Giliberti 07/12/2009 18:26


Merci François et à mon tour... plein d'amitiés pour vous.
@ bientôt,

Michel 


bellelurette 07/12/2009 07:08


Je suis verte de jalousie !!
A mince, le vert, c'était l'article précédent.
Aujourd'hui, c'est un peu pluss le mauve...
Tu vois, c'est ça qu'il y a de bien avec un blog, c'est le mélange des écrits, des couleurs, aussi bien dans les articles QUE dans les commentaires... chose impossible avec un
livre...


Michel Giliberti 07/12/2009 07:31


C'est vrai que ça rend les échanges joyeux (tout au moins visuellement).
C'est surtout bien gentil de ta part, Bellurette,
Je t'embrasse, à bientôt,

Michel 


nyco 06/12/2009 23:16


une bien belle déclaration d'amour ...
aimons nous assez?
savons nous aimer?
aimer ...quel joli mot avec tant de nuances...et de silences...

merci michel!

nyco...


Michel Giliberti 07/12/2009 07:29



Pour répondre à vos questions, je dirais "Nous n'aimons jamais assez ou nous aimons égoïstement". L'amour est souvent mal utilisé, mal interprété ou même condamné par l'amnésie des sentiments
bafoués. L'amour devrait être à la place d'honneur dans les manuels scolaires et dans le coeur des parents. Et l'amour devrait s'accompagner d'un vaccin anti-jalousie...car ce virus est à
l'origine de la plupart des échecs en amour... 


Merci Nyco,


 @ bientôt,



Michel 



nabeth 06/12/2009 15:50


Quel hymne superbe à l'Amour!
Et quelle merveilleuse connivence entre "ELLE" et vous, cher Michel.. même si elle est un peu triste, mélancolique au moins...
Les souvenirs qui vous unissent et vous font frémir.... s'accrochent partout, à chaque pore qui les aspire un peu, à chaque idée qui naît, à chaque pensée et se réveillent dans "le regard de
l'Autre" -cf Michel-
Bonsoir, cher poète.
Nabeth. 


Michel Giliberti 06/12/2009 16:14



Merci Nabeth. Une vie est bien peu et ces combats d'amour tentent de la grandir. Nous grandissons (pour ne pas dire vieillir) si vite et le temps de s'apercevoir qu'on a tant aimé, il est déjà
temps de s'apercevoir que ce n'était pas encore assez.


Je vous embrasse chère Nabeth, 


@ bientôt,



Michel 



Elle 06/12/2009 12:04


à la lecture de tes mots, ma gorge se noue... Mes larmes montent dans le sillons de mes yeux, vite je les refoule.. elles n'ont plus lieu d'être... j'aimerai mettre ta poésie sur mes souvenirs..
j'ai encore de la colére pour tout les coups portés et le final grandiose d'une corde à son cou... il en a décidé ainsi pour me libérer de son joug... mais les doux souvenirs , ceux qui nous ont
fait nous aimer ... je les places où?  je ne sais pas , je n'ai pas trouvé leur place, peut être n'en ont ils pas ....
Pardon  pour cette tristesse tout à coup , mais cela prouve que j'ai encore des émotions et que je suis en vie...
Mille Baisers à toi Michel...
Elle


Michel Giliberti 06/12/2009 12:48






... /..."cela prouve que j'ai encore des émotions et que je suis en vie..." Mais oui, Elle. Nos souvenirs sont inscrits dans notre chair, toujours ; et si aujourd'hui, mes mots collent à
ta mémoire, c 'est parce que l'amour est notre oxygène et que rien, jamais ne le remplacera.


J'ignore ce que c'est qu'être seul, toi, non plus peut-être, mais j'imagine combien il doit être dur de vivre
un quotidien sans le regard de l'autre.


 Je t'embrasse,


Michel 


 



Nanie 06/12/2009 11:11


"J'ai eu si peur de tes silences ..." cette phrase en elle même exprime tant de terreur, cette absence de mots qui hurle plus qu'une colère salvatrice... "J'ai tant aimé te voir m'aimer, te voir
sourire, te voir dormir" ... tant de beauté me bouleverse, rien à dire de plus, s'asseoir et lire encore.

Merci Michel de parler si bien à nos coeurs, à nos âmes, à nos sens.

Doux dimanche à vous
 


Michel Giliberti 06/12/2009 11:16



Merci Nanie, je suis sensible à ce que tu me dis, mais tu sais, je parle de quelque chose que je vis depuis trente six ans et je n'ai, de ce fait, aucun mérite à le traduire.


 @ bientôt Nanie,



Michel 



Nath 06/12/2009 10:14


Tout est dit...
Magnifique tout simplement...
Merci Michel. Bon dimanche:)


Michel Giliberti 06/12/2009 10:21


Merci Nath, c'est très gentil.
 @ bientôt,

Michel 


eva baila 06/12/2009 09:40


Michel, je suis la première à lire et j'en suis heureuse...
C'est si beau, si vivant, ça change tellement du quotidien, de la tiédeur, de l'hypocrisie... J'aime tellement tout ce qui brûle...
Le tableau : toujours ces éclats de verre qui volent... je regarde juste, et ne cherche pas la signification...


Michel Giliberti 06/12/2009 10:20



Oui, Eva, aimer ce qui brûle est tellement plus intéressant, même si ça laisse des traces. Les souvenirs sont à ce prix.


Le verre, je ne sais pas non plus, hélas. Sûrement associé à la brisure, il permet peut-être, une transparence salvatrice.


 @ bientôt 



Michel 



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog