Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

 

Colere-copie-1.jpg

Mes chers amis, à cause d'une femme qui vient perturber mon blog tous les jours et même ma boîte mail, je suis au regret de devoir mettre un modérateur à cet espace que je voulais éternellement libre. Depuis 2006 tout a été magnifique, léger, et nos partages, essentiels. L’hystérie aura eu raison de mes espérances. Rassurez-vous, tout continuera comme avant, mais avec le léger décalage de la modération. Je sais que vous me comprendrez... @ très vite.

commentaires

Fée 10/11/2011 19:05



Et bin  dis donc ! vous en avez des amis Michel sourire ...


Des lecteurs avocats dont vous êtes le tendre  noyau qu'il faille surtout protéger ...


C'est sans doute ça d'avoir des amis ! Je trouve ça  même beau  maintenant avec du recul , même si c'était  super pathétique de n'avoir  eu de droit de réponse et d'avoir
été décapitée sur le chant ... sans  deux champs de vision ...


Je chante pas toujours juste , mais je chante, ça adoucit dit on les moeurs  sourire ...


Je Vous identifiais Vous  au personnage principal  Michel , pas Moi ... Moi , je m'identifiais à Elie rire ... une  belle gueule d'effrontée sur papier glacé ...


Comme vous le savez  maintenant que  j'ai fait la couverture de " vogue" surfant sur la vague des excuses ,  je rame moins sur mes flops ...


Ma liberté , on l'a connait vous et moi ... je l'ai payé chair , avec bec et ongles sourire Ce que j'en retiens c'est qu'en changeant mon regard ça a  changé celui  d'Elie ... Je
le trouve encore plus beau Qu'avant ...


 


Portez vous bien où que vous soyez , je vous ai à l'oeil ...


 



Florence Berna Pazos 21/07/2010 15:00



J'apprécie la dignité -malgré une colère bien légitime- avec laquelle vous expliquez ce lamentable "incident".


Je rejoins, avec un petit sourire narquois je l'avoue, l'idée qu'elle ait pu se reconnaitre dans ce qui lui a déplu. .


C'est souvent comme ça, l'Humain est dérangé par le miroir que certains "supports" lui envoient.


Bises Michel.....je continue ma ballade (et je bosse quand même un peu aussi.....;)


Florence



Michel Giliberti 21/07/2010 16:01



Ah... cette histoire m'a considérablement déstabilisé jusqu'au jour où je me suis demandé pourquoi ce serait moi qui serais déstabilisé et j'ai rangé définitivement cette affaire au
placard...
 @ bientôt Florence,


Michel



Nath 31/05/2010 12:43



Hoooooo! l'hystérie vient faire des siennes ici? Et bien mon pauvre michel tu n'est pas sortie de l'auberge. o)



Michel Giliberti 31/05/2010 13:14



J'espère enlever bintôt ce modérateur qui m'ennuit terriblement, mais j'ai préféré le faire quand même.
 @ bientôt NAth et merci.


Michel


 



Jean-Christophe Pucek 23/05/2010 08:24



Lorsque l'on fait acte de création et qu'on livre le fruit de son travail au public, on ignore toujours comment celui-ci sera reçu. Quelquefois, les échanges sont lumineux, quelquefois, hélas,
ils sont saumâtres, et l'on se sent subitement floué, piétiné. Je suis désolé de ce qui t'est arrivé et je pense que tu as tout à fait bien fait de modérer les commentaires. Peu importe le
décalage que ça induit, car j'aime ce que tu fais instantanément... et sans modération !



Michel Giliberti 23/05/2010 08:46



J'ai longtemps hésité à le faire, mais vu que l'histoire dure, la fatigue a eu raison de ma patience à vivre cette mésaventure. Une fille si gentille au départ, si aimable... Étrange...
 @ bientôt Jean-Christophe, merci


Michel



jean 20/05/2010 20:29



Je suis de tout coeur avec toi Michel quoi que tu fasses mon soutiens reste toujours de ton coté , continue et te laisse pas ennuier par cette personne , pourquoi des que les gens n'aime pas une
chose ils font toujours des problemes ?  pourquoi, on ne le saura jamais , alors esperons que tout cela sera vite oublié et bon vent Michel , boussaaaaaaaaaa



Michel Giliberti 20/05/2010 21:22



Oh oui, Jean... plein de boussas... plein et merci.
 @ bientôt


Michel



Muhammad 20/05/2010 05:17



Michel,


Désolé votre main a été forcée de cette action, mais votre tranquillité d'esprit est d'une importance capitale.


muhus



Michel Giliberti 20/05/2010 07:41



Oui Muhus, mais je déteste profondement être forcé à organiser un acte contre la liberté. C'est tellemnt plus simple quand tout est facile, naturel... hélas, il y a souvent un grain de sable dans
les rouages.
 À bientôt


Michel



Roubiere Yves 19/05/2010 16:03



Bonjour Michel,


vivre en harmonie avec tout se qui nous entoure(nature,animaux,voisins ect ect.....)semble étre un luxe que peu d'humains peuvent se permettre et ne peuvent également comprendre.Quel dommagepour
ma part j'accepte se RALENTISSEUR parce que je compprend votre colére.Allez que sa ne nous gache en rien le plaisir de la discution autours de votre travail.Merçi et bonne journée



Michel Giliberti 19/05/2010 16:34



J'espère que je l'enleverai vite... de toute façon, je regarde très souvent mon ordi, sauf quand je suis à l'extérieur... donc je réponds assez vite en géneral.
@ bientôt Yves et merci à vous


Michel



JP 19/05/2010 12:21


Tu as raison, mon cher Michel de prendre ces précautions et cela ne nous prive heureusement pas de tout ce talent et cette générosité dont tu débordes et dont tu nous fais profiter. Ta tolérance
dont beaucoup devrait s'inspirer est grande aussi. Continue à nous séduire avec tes romans" superbes" (j'attends avec impatience le prochain); tes pièces ; tes photos ; tes toiles ; ta vérité ...
Et que cette pauvre lectrice consulte au plus tôt ... ou lise des romans "de gare" ... Bises ... JP


Michel Giliberti 19/05/2010 14:05



Merci Jean-Pierre, je suis toujours sensible à ta gentillesse à mon égard... pour le nouveau roman, je vais peut-être me mettre sérieusement à chercher un nouvel éditeur (quelle flemme, si tu
savais!).
 je t'embrasse très fort et à bientôt,


Michel



patrick 19/05/2010 10:21



effectivement cela est très énervant et destabilisant,  mais je crois que cette femme est plus à plaindre qu'à blamer,  votre humanisme va reprendre le dessus, et bientôt cela ne sera
plus qu un très mauvais souvenir.  Ce genre de chose est malheureusement  le mauvais côté  du web. Comme vous le dites elle s'est totalement identifiée à votre personnage et avait
une differente de la votre  , comme certains ont une vision differente des interpretations de vos toiles.



Michel Giliberti 19/05/2010 14:08



C'est déjà oublié. La vie commence à 60 ans .
Merci Patrick et à bientôt toujours sur la même longueur d'ondes...


Michel



eva baila 19/05/2010 09:54



Montrez-nous donc l'autre tableau... pour faire râler la dame....



Michel Giliberti 19/05/2010 14:09



Eva, j'en rage, je le cherche mais ne le trouve point... mais je l'aurai un jour, je l'aurai...
 @ bientôt et merci


Michel



eva baila 19/05/2010 09:26



J'adore cette toile...


Nous ne l'aurions probablement pas vue sans cette visiteuse indésirable (!!)


Oui, parfois, on est contraint à filtrer les réactions... C'est dommage, mais c'est indispensable... Je vous embrasse Michel. eva.



Michel Giliberti 19/05/2010 09:40






Comme quoi Eva, tout a du bon ! C'est vrai que je ne pensais plus à cette toile et soudain, grâce à ces « déboires » je me suis souvenu qu'un salon de peinture avait proposé un
thème sur les péchés capitaux... j'avais choisi la colère et la gourmandise. J'ai beaucoup aimé peindre ce dernier pécher qui m'avait permis de montrer une femme très appétissante en train de
convoiter deux cerises très suggestives et du coup de faire un pont entre le péché de gourmandise et celui de la luxure (avouez que les deux n’en sont pas sont pas)


 @ bientôt Eva, je vous embrasse


Michel



Nanie 19/05/2010 08:32



Nous comprenons très bien Michel. Ton blog est un bonheur pour nous qui prenons tant de plaisir à te lire.


Toujours avec toi.


Avec ma sincère amitié.


 


 


 



Michel Giliberti 19/05/2010 08:51



Merci Nanie... on va vite oublier cet incident.
  Bisous et à bientôt


Michel



NYCO 19/05/2010 07:41



de tout coeur avec toi,michel,quoique tu décides!


cet havre de douceur et de paix doit le rester à tout prix...


je te renouvelle toute ma confiance et mon amitié sincére!


biz zen +++++ du nyco


 



Michel Giliberti 19/05/2010 08:50



Merci Nyco, ça ne changera pas beaucoup dans le fond, sauf que vous ne verrez pas s'inscrire immédiatement vos commentaires... mais un peu plus tard. merci pour tout


 Bisous


Michel



Jj 19/05/2010 05:57



j'ai été dans l'obligation également il y a quelques temps d'en faire autant suite à des propos homophobes et des menaces, maintenant je l'ai enlevé, jusqu'à la prochaine fois, sans doute !


bises



Michel Giliberti 19/05/2010 08:39






C'est très désatbilant... j'espère moi aussi enlever au plus vite cette barrière...
 @ bientôt Jj


Michel
 


bellelurette 19/05/2010 04:36



Cher Michel, je peux comprendre ton coup de gueule et tu fais bien de modérer tes commentaires. C'est quoi cte nana que lj'lui claque le museau direct ?



Michel Giliberti 19/05/2010 08:37



Merci Bellurette, je ne doute pas de tes capacités à lui claquer le museau... Aucune importance dans le fond.
 je t'embrasse


Michel


 



JACK 19/05/2010 00:17



IL FAUT EMPLOYER LES GRANDS MOYENS VIS A VIS DE TELLE FEMME . ELLE  a un IP qui permet de l'identifier facilement, et en conséquence d'en avertir les autorités "judiciares", c'est
gratuit  et ca s'apêlle un  comissariat...et ca va sans doute la calmer sous peine de dites poursuites... je sais c  énervant mais ce nest que l'exxercice d'un droit légitime de
citoyen et GILIBERTI n'a ps moins de droits qu'un autre, moi je ne ferai pas de  quartier...



Michel Giliberti 19/05/2010 08:35






J'espère ne pas avoir en arriver là ; ça me déplairait tout à fait. Cette femme était venue par ici en toute gentillesse et nos échanges étaient délicieux jusqu'au jour où elle acheta deux de mes
livres . Elle en apprécia l'un et détesta l’autre "lapeaudumonde.com" dont l'histoire cruelle parle de l'horreur du monde et de ses drames (guerres, tortures, attentats) qui va détruire un jeune
homme fragile et déstabilisé par une enfance particulière. Elle commença à m'abreuver de toutes les horreurs possibles par mail, par commentaires. J’ai d'abord passé un temps fou à tenter de la
calmer et de lui expliquer que je dénonçais la violence dans ce roman ,que mon humanisme avait tenté de prouver combien notre société pouvait détruire les êtres sensibles. Impossible ! Elle
m'accusa même d'être mercantile et de faire un commerce éhonté de mes livres, alors que j'en parle très peu et certainement pas en terme de vente. Bref, au bout d'un moment j'ai fermé la porte à
ces échanges stériles, jaujourd'hui  elle va jusqu'à porter mon roman chez un psy... si tous les auteurs devaient subir ce traitement dès lors qu'ils ne plaisent pas à leurs lecteurs... mais
je n'en veux pas à cette fille qui me semble elle-même torturée et qui s'est peut-être reconnue dans le héros de mon livre.


 @ bientôt Jack, je vais tenter d'oublier tout ça et merci pour votre soutien...


Michel



JC 18/05/2010 23:11



Là, je pense qu'il est très en colère.



Michel Giliberti 18/05/2010 23:14



Ça va déjà beaucoup mieux....



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog