Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

chair-de-poule

Tu avais beau te parer de toutes les défensives, ta peau, juste au niveau de la poitrine, trahissait bien l’inquiète envie, l’humaine raison de vivre l’aventure…
La chair de poule, mais oui… la chair de poule !

 

commentaires

Z


la chair de poule ou grand frisdson !?


meilleurs voeux et souhaits sincères pour une merveilleuse année



Répondre
M


Les deux, Samira... l'un ne va pas sans l'autre :o)
Je vous embrasse et vous souhaite une heureuse nouvelle année.
@ bientôt
Michel



J


Bonjour Michel,


Tes mots disent tout, l'envie de vivre une forme de sensation, q' une fois réaliser plusieurs portes s'ouvrent vers cette vérité, celle de bien se connaître et enfin de se dire '' la seule
personne qui a besoin de ton amour c'est toi '' . Oui, j'aime cette photo car elle sensible et pleine de chaleurs humaines. Merci Michel.


jack/qué.


 



Répondre
M


Merci Jack de ressentir si bien tout ce que je tente de faire passer.
je te dis à bientôt
Michel



L


superbe photo !! qui n'a jamais eu la chair de poule ? !!!!! sensation étrange et si exitante à la fois !



Répondre
M


Mais oui bien sûr...tout le monde.
 @ bientôt
Michel



E


...le chocolat Michel, ça fond au soleil !



Répondre
M


Mais il faut le manger très vite, Eva, avant la fonte :o)))



E


Oh Michel, j'ai froid, j'ai si froid... On voit bien qu'il n'est pas d'ici ce garçon, sinon il s'habillerait un peu plus !... Il a de belles tablettes de chocolat... Miam, miam ;)) (et comme dit
Baudelaire... [la belle] le garçon était nu[e] et n'avait gardé que ces bijoux... J'adore, j'adore...



Répondre
M


Eva, vous avez une faiblesse pour le chocolat (sous toutes ses formes) moi aussi, pourvu qu'il soit noir...
Pourquoi fait-il si froid, je vous le demande, alors que nous pourrions avoir chacun notre tablette de chocolat au soleil (26 ° degrés à Sidi aujourd'hui me confiait un ami ce matin). Je l'ai
aussitôt détesté bien sûr...
je vous embrasse
Michel



N


ah...


quand c'est la peau qui s'exprime...qu'elle douce sensation!


la chair de poule est pour la peau ce que les larmes sont aux yeux...


lorsqu'un contact entre peau fait vibre,trembler ,remonter dans sa colonne vertébrale une onde de plaisir et de peur mélées qui conjuguent le verbe désirer d'un si douce maniére qu'on retombe en
enfance et on se retrouve désarmé puis en pleurs tel un gosse....


merci Michel ,à travers ce si  beau modèle,de nous remémorer de si douxxx souvenirs...


bises émues...



Répondre
M


La peau est un révélateur, je te l'accorde et certainement un des meilleurs conducteurs d'émotion. Absolument.
Et quand la peau, comme sur cette photo, se pare de tant de dépaysements... Comment résister?
je t'embrasse Nyco, à bientôt
Michel



N


Sublime photo, merveilleux ornements sur cette peau ébène, j'en ai ... la chair de poule. Belle nuit Michel. Bisous



Répondre
M


Ah Nanie.... la chair de poule aussi ? Parfait ! Nous allons à nous deux commencer à faire un élevage :o))))))
 Je t'embrasse
Michel



Y


Ah! oui +++ voilà une bellle série que j'aime dans votre travail! trop belle!! en noir en blanc et en couleur.Alors oui sa me donne aussi la chair de poule!enfin je visionne en détail,est
j'admire le grain de peau qui se marie aussi aux détail du bijoux! un mariage de l'éstetisme!Bon ' j'avoue je n'aime pas non  J'ADORRE!


Merçi pour se beau regard sa fais du bien!je le confesse!


@ bientot!et bellle journée à vous!



Répondre
M


J'aime aussi cette photo alimentée de tous les contes... Elle m'a toujours "parlé".
Merci Yves et belle journée à vous aussi.
 @ bientôt
Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog