Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti





L
a lumière, sur ton visage, palpitait comme celle des fougères dans les forêts profondes.
Tes yeux, élytres de méloé, miroitaient dans l’éclairage vert des halogènes.
Ta bouche brulante comme une liqueur d’anis donnait envie de tout piller, tout saccager et mettre fin à l’or de ce vert incandescent qui, comme la tache de jade à l’œil de la sarcelle, focalisait toute l’attention sur ton regard.
Alors, préférant le cyan aux sentiments, je décidai de fuir l’excès si vert de mes désirs sous cantharide et comme une malheureuse cétoine dans le ciel bleu, je me contentai de quelques roses sauvages dont l'absinthe des tiges ne parvint pas à m'ennivrer.

 

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

Elle 04/12/2009 21:14


Bonsoir Michel, et mille escuses de m'être absentée un temps. je suis , par mon travail, trés engagée dans les actions de lutte contre le sida, merci pour ce clin d'oeil, merci d'y avoir pensé...
Je remarque les couleurs sur tes articles ... la chambre rouge est ma chambre...fer forgés , rideaux et fauteuils rouges... murs murs rouges... et la poésie de ton vert espérance... je cherche
celui qui réveillera tous les mots frissons sur ma peau...
Je t'embrasse
Elle


Michel Giliberti 04/12/2009 22:05


C'est formidable d'être engagée dans cette cause. j'y suis très impliqué moi-même. Les mots frissons sont ceux-là même que nous sommes prêts à entendre. Souvent ils sont d'une simplicité
déconcertante mais ils sont là, ils sonnent. À nous d'être attentifs.

Merci pour tout Elle,

 @ bientôt,

Michel 


eva baila 04/12/2009 12:51



ah ah ! je connais des fruits bien mûrs qui sont bien bons !!



Michel Giliberti 04/12/2009 18:12


Je vous suis immédiatement...
Faut-il un  GPS ?

Michel 


eva baila 04/12/2009 08:58


HUuuuuum le vert ! goûtons le vert, et régalons-nous !
je vous embrasse Michel, c'est si bon de commencer la journée avec vous...


Michel Giliberti 04/12/2009 11:27


Merci Eva, vous avez raison, n'attendons pas que tout mûrisse.
 @ bientôt,

Michel 


Jean-Christophe 03/12/2009 20:15


Bonsoir à vous... et très heureux de vous retrouver ici, après une si longue absence !

Vous dire que vos écrits, vos tableaux, vos poèmes ou vos photographies m'ont manqué serait une affligeante banalité. Pourtant, je lui cède naturellement sans en dire davantage, car mes mots
seraient trop faibles pour vous exprimer tout le bonheur que j'éprouve en vous lisant à nouveau, sur ce blog.

Puisse cette parenthèse durer longtemps, comme continuent de résonner dans ma mémoire les mots de vos romans depuis que vous figurez en bonne place dans ma biliothèque.

Merci d'être revenu, merci d'être là. Merci pour tout.

Amitiés,

Jean-Christophe.


Michel Giliberti 03/12/2009 22:42



ll n'existe aucune affligeante banalité quand il vous est permis de lire de si belles choses. C'est à moi, et à moi seul de vous remercier jean-Christophe. Ce que vous me dites-là me touche au
plus haut point.


@ bientôt et encore merci,


Michel 



Fée 03/12/2009 10:55


Vous n'avez pas bu votre café encore Michel ce matin ?lol...
Je vous trouve  un peu bougon  ... oui... y'a des jours comme ça ...

La jeunesse et la beauté de cette photo ne peut que réjouir le regard ...
D'ailleurs tous vos models sont très beaux ...
Ce qui serait bien serait de photographier des gros , des petits, des " normaux" aussi lol ... c'était juste une idée ...
S'il vous faut un model ... petite grosse "normale"... j'suis candidate ...
Me foutre à poil sera une autre affaire ...

A bientôt


Michel Giliberti 03/12/2009 19:08


Bougon? Pourquoi Fée? Qu'ais-je dit ou fait?
Pour les gros, les petits, les "normaux" comme vous dites, je les photographie très souvent, mais je ne les montre pas, c'est mon jardin secret...
 @ bienôt, Fée.

michel 


Fée 03/12/2009 10:36


Parceque qui envie  ou en vit de trop ...meurt desespéré peut être ?
Grosses bises Michel
Vous êtes un peintre magicien


Michel Giliberti 03/12/2009 10:39


Quand il n'y a pas de titre au bas des photos ce ne sont pas des tableaux... Donc, ici c'est une photo, Fée. J'espère que ça ne vous déçoit pas. Mais , merci encore.

michel 


Fée 03/12/2009 10:12


Aie ... le com est parti trop vite , j'ai oublié de vous saluer Michel
Au plaisir de poser mon regard et mes mots sur les vôtres ...


Michel Giliberti 03/12/2009 10:33


Encore merci Fée,
 @ bientôt,

Michel 


Fée 03/12/2009 10:10


" Ta bouche brulante comme une liqueur d’anis donnait envie de tout piller, tout saccager et mettre fin à l’or de ce vert incandescent qui, comme la
tache de jade à l’œil de la sarcelle, focalisait toute l’attention sur ton regard..."


Vos mots parlent plus qu'une photographie , plus que ces clichés


Michel Giliberti 03/12/2009 10:33



Merci Fée, merci infiniment. C'est l'ambiance verte de ces photos et quelques souvenirs qui m'ont inspiré... Ce doit-être mon côté peintre, certainement même. les couleurs me mettent parfois dans
des états seconds et surtout certains verts, lumineux ou très sombres, alors que ce n'est absolument pas ma couleur préférée  (dans le fond, je sais pourquoi, mais c'est une histoire liée à
l'enfance et bien trop compliquée.)
 @ bientôt Fée,

Michel 



nabeth 02/12/2009 12:48


Mots savants pour ce regard fascinant.

Selon mon propre regard, celui-là ne me touche pas, parce qu'il est inaccessible certes, mais surtout, parce qu'il manque de profondeur ou simplement de maturité...

Je suis peut-être sévère aujourd'hui.

Merci à vous Michel de nous offrir à la critique d'aussi belles photos et d'aussi beaux textes.
nabeth 


Michel Giliberti 02/12/2009 13:08



Je vous comprends Nabeth...
Ce n'est, pour une fois, que la verte ambiance de cette photo qui, à l'aube, a guidé mes mots... Et pour connaître ce garçon, en vrai, je dois vous avouer qu'il a plus de charisme que
sur ce cliché pris à la va-vite...


 je vous embrasse Nabeth, à bientôt,


Michel 



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog