Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Jean-François-2

Une banlieue comme ailleurs...

Jean-François

Un sourire et des mots...
 

Jean-François-4

      Puis des bleus à l'âme et des bleus sous les yeux.

 
 © Michel Giliberti 

      

commentaires

S


BLEUSY

Regard clair
Aux pavillons baissés
Des ombres mistères
Et des cernes fatiguées
Pourquoi autant de tristesse
Et d'horizons désolés ???

Tes mots
Silence bouclé
Tremblements aux lèvres
Et souffrance cachée...
Pourquoi autant de silence
Et de fleur de sel sur des nuits fanées ???

Beauté
Y a pas que le ciel
Qui pourrait sauver !

L'amour
Ô chevalier du fiel
Est un Dieu
Un souffle guérisseur
Souvent recommandé


SAS Toulouse le 08/09/2011  



Répondre
M


Que c'est beau Sadok !... Comme je suis ému que tu aies eu envie d'écrire de si belles choses sur ce petit billet à la poésie si laconique... merci mon ami, du fond du coeur.
je t'embrasse
Michel



C

Je suis heureux de voir que tu es reparti en blog. Il est vrai que souvent, moi aussi, j'en ai assez ! Très belles photos de ce regard bleu sur nos banlieues grises dont sont coupables ceux qui les
ont fabriquées. Il est sorti des livres très intéressants sur les beurs gays de banlieues en France. Je t'embrasse.


Répondre
M

Ce modèle n'est pas gay... je rectifie pour lui. 
Mais oui, les banlieues ont été fabriquées et bien entendu, mal fabriquées.
 je t'embrasse Christian
 @ bientôt,

Michel 


J

Bonsoir à vous !

Je regarde ces photographies et je me dis que celui qui pose, pourrait bien être l'incarnation de Tarek... Mais, je suis, sans doute, trop enclin à ce genre de comparaison, surtout quand le
narrateur fait vivre dans mon imagination -et la sienne- des personnages si vraisemblablement réels.

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année et je souhaite, à cette occasion, que ce blog continue encore longtemps à permettre ces échanges si nécessaires avec vous.

Jean-Christophe.


Répondre
M

Merci, merci jean-Christophe... Oui, ce pourrait être Tarek, un peu plus âgé... Mais je vous enverrai une photo du vrai Tarek car si l'histoire des portes bleues n'a pas existé, Tarek, lui, est
bien vivant et son physique m'a bien inspiré... 
Joyeuse fêtes de fin d'année et merci encore jean-Christophe 
 @ bientôt,

Michel 


E

Michel je vous souhaite un bon réveillon avec celui que vous aimez...
A bientôt Michel.
eva.


Répondre
M

Merci infiniment Eva. À mon tour, je vous souhaite plein d'amour, d'amitié et de tendresse avec tous ceux qui accompagneront votre soirée.
 @ bientôt

Michel 


H

Et les profondeurs des ombres bleues des lèvres...
Bouleversants ces bleus des peines tues.


Répondre
M

Tu as un beau regard sur tous ces maux, Henri-Pierre, comme toujours,
@ bientôt,

Michel 


E

Pas de vacances.. Une errance.... Un deal.... des faux fréres... trahisons faciles... déjantés, disjonctés, l'aprés midi, tu arrives , poli, gentil... tu t'explose l'âme pour ne plus rien voir
...forcément tout est noir.. et tu n'es plus docile, ma vie ne tient qu'à un cil entre tes mains, paupiére baissée je traverse ton goupe de toxiquerrant. Un regard croisé et ta paranoïa
m'emprisonne dans de multiples insultes... tu n'es qu'un hématome ambulant... viens... pose toi... et vois toute la douceur de mon regard, parce que je sais que tu as mal.... ( Je pense à
toi...)
Relent de bleus dans mon âme et mes yeux...
Je t'embrasse Michel
Elle


Répondre
M

Je ne sais pas quoi répondre à un tel commentaire sinon par un grand merci parce que c'est très beau.
 merci Elle,
 @ bientôt,

Michel 


E

J'aime tellement le classicisme soigné de vos photos...
La deuxième me fait penser à un tableau du Titien : "l'homme malade"


Répondre
M

Merci Eva... Le classicisme est une valeur sure :o)
Je connais ce tableau qui curieusement ressemble (pour l'ambiance) à certaines de mes premières toiles. Dès qu'il y a des lumières contrastées, des ambiances dorées de repas en tête à têtes à la
lumière des chandelles, je plonge...

 @ bientôt Eva,

Michel 


F

Entre Blues et Ciel bleu,
un programme pour toute une vie...
Celle de Jean-François ?
Quel mystère en tous cas dans son regard et quelle profondeur silencieuse.
Plein d'amitié pour vous Michel


Répondre
M


Vous connaissez Jean-François, François ? Son visage était très triste ce jour là dans l'objectif, triste et souriant à la fois, meurtri et vainqueur... mélange complexe mais détonant,
intéressant et puissamment mystérieux, effectivement.


@ bientôt François et merci pour vos mots.



Michel 



R

en sachant que si les bleus sous les yeux sont visibles et se soignent
ceux de l'ame sont cachés et ne peuvent que laisser des traces
belles photos, beau gosse, jolis mots
bonne journée michel


Répondre
M

Merci Réjane.
Oui le bleus à l'âme laissent des traces, mais aussi des souvenirs et de l'inspiration...
 @ bientôt

Michel 


E


Un être au regard puissant qui subjugue l'âme en osmose avec les bleus du coeur. Sensualité écrite sur ce beau visage qui envoûte les désirs. Magnifique photo.



Répondre
M

Envoûtant... c'est exactement le terme et j'ajouterais impressionnant (dans l'objectif)
 @ bientôt et merci,

Michel 


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog