Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Je me barricade derrière l’ennui… petite résistance et douces revendications, rancunes infantiles et sourires de clown.
Que peut encore vouloir un enfant de plus de cinquante ans ?
Le paradis perdu de ses jouets ? Les tâches rouges des coquelicots dans les blés ? La douce alarme de son cœur aux chants des amours naissants ?
Son mal de voir
tout plus grand jusqu’à l’agacement ? Ce mal d’en haut pour fuir son mal d’en bas ?
L’éther pour fuir la Terre ?
La toile pour fuir l’étoile ?
La bête qui vit en moi attend toujours de tes caresses, mais un hiver maussade et un été humide, lui donnent l'envie d'un autre maître.
Je me barricade derrière l’ennui… petite résistances et douces revendications...
Mon mal d’en haut,
comme un carillon éolientin, tinte au grès du vent
 

commentaires

granfred 12/07/2007 21:43

ta peinture troue le cul !je suis scotché à chaque fois.pourtant, des galeries, j'en vois, et des peintures aussi, mais là...t'expose où l'ami ?

Michel 23/08/2007 08:45

À la galerie Benchaïeb à Paris. Le lien est sur mon blog.Michel

josie 11/07/2007 12:00

En fait, je n'étais pas très poupée, j'étais plutôt un garçon " manqué " !Mes souvenirs d'enfance à la campagne, c'était plutôt de la construction, cabane, planche clous , bricolage en tout genre avec mon pauvre papa,travail des champs,  etc.....le désespoir de ma mère ! mais ma soeur, elle était très très poupée alors ....!
Petite question Michel . Mon fils aimerait partir au mois d'août en Tunisie et cherche comme tu peux t'en douter un endroit pour une semaine pas trop chère , Il travaille dur pour, job d'été en ce moment.
Tu as mon adresse mail en haut gauche de mon blog ! ( Si cela ne te dérange pas bien sûr ! )
 

Michel 11/07/2007 12:30

Je te répond out de suite par mail, Josie. merici pour ton comm. @ +Michel

josie 11/07/2007 10:57

Tu vas le trouver ce hochet ! Une âme d'enfant, j'essaie de conserver également la mienne et à 52 ans bientôt, je suis certaine de la posséder encore ( je suis une petite rigolotte, un rien m'amuse )  C'est chiant parfois d'être adulte !
 

Michel 11/07/2007 11:35

Je n'en doute pas. C'est comme ça que je te ressens ; géneralement ça va avec la sensibilité... Et toi, t'as retrouvé ta poupée??Michel

Maryse 11/07/2007 09:25

je suis bien d'accord sur le fait qu'il est essentiel de garder son âme d'enfant. Autant que possible...C'est elle qui te permettra le mieux peut-être de transformer le tintement de ton carillon en musique. Car la musique est dans le vent, l'enfant l'entend mieux que l'adulte...J'ai appris en thérapie à "prendre soin" de l'enfant qui est en moi. Ce qui permet de mieux gérer ses comportements névrotiques et de garder un peu de son innocence. Ou alors je préfère le croire !Bonne journée d'automne ! bises

Michel 11/07/2007 09:42

De toute façon, nous nous obligeons à être des adultes parce que c'est culturel, sociétal ou je ne sais quel autre nom de code... mais j'ai souvent entendu de la part  des artistes, et notamment des peintres, que de se sentir un enfant c'est le carburant de l'innocence qui donne le pouvoir de l'émerveillement et  de la création.Moi, je suis grand, mais depuis ce matin, je cherche mon hochet... Il est peut-être à côté de mon ours ! Michel

Patrocle 11/07/2007 08:08

Petit coup de blues?
Garder son âme d'enfant est quelque chose d'admirable...
Je m'y attache, même si c'est parfois difficile.. Et que le blues est présent parfois...
Les petits plaisirs, les joies simples...
Il y a tant de "Beau", même si le Laid est de plus en plus présent !
"bekos" d'un gamin (un peu plus jeune que toi)

Michel 11/07/2007 08:18

Salut à Toi cher enfant... Oui, le beau se cache partout et même s'il faut parfois batailler pour le trouver,  sa recherche renforce son charme. @bientôt,Michel

mocktar junior 11/07/2007 00:47

de la fenetre de ma chambre où s etait instalé le givre je voyais ce paysage famillier chaque jour differant , toujours rassurant .tant d heures intimes me lient à cette chanbre qui fut la meme durant toute mon enfance , mon adolecense .l idée de cette piece mille fois detestées aujourd hui m empli d un bonheur immense , sorte de refuge  en haute montagne .et là au moment meme où je t ecris ces quelques je vais voir ma fille qui a fait un cauchemard , elle aussi aura sa chambre , ses souvenirs .bisous papa

Michel 11/07/2007 07:30

Je crois que nous avons tous cette attache profonde aux lieux de notre enfance et de notre adolescence. Tu parles très bien de ta chambre et du refuge qu'elle peut représenter maintenant. Tâche de donner à tes enfants plus que les murs de leur chambre en souvenir et construis les de tout ton amour.Je t'embrasse

François 10/07/2007 23:41

Pardon Michel : 60 piges...je parlais de moi bien sur !

Michel 11/07/2007 07:32

Mais vous pourriez être mon frère?... (vous avez eu peur... à deux lettres près... :o)Michel

François 10/07/2007 22:34

"Les oiseaux naissent de nos silences et la pluie de nos solitudes..." Philippe Delerm
Mais les caresses sont nos soleils, même (surtout) à soixante ans...
Plein d'amitiés

Michel 10/07/2007 22:47

Encore trois ans à attendre et vous voudriez que j'ai le moral ? :o)Merci François et belle nuit...Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog