Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Ta peau défait tous mes voyages et tes sourires font chavirer ma barque. Je ne sais plus la lumière, je ne sais plus la nuit.
L’été de toutes choses n’a pas brûlé l’instinct mais au silence des soirs nouveaux, j’ai des sursauts de moribond.
Je ne sais pas qui vole l’autre, je ne sais rien de ces larcins.
Ils sont en moi et vivent en toi puis réinventent nos visages.
Tous les matins où mon orgueil ne laissait rien à tes parades sont aujourd’hui si peu de choses. Aimer pour rien me semble enfin la condition de mes alliances.
Je ne sais pas qui vole l’autre, je ne sais rien de ces larcins.
Ils sont en toi et vivent en moi puis réinventent le naufrage.


commentaires

*MeL* 10/07/2007 12:07

Je suis ancrée sur cette toile ... c'est comme dans mes rêves, ceux qui peuplent mes sommeils ...des visages  volés ( voilés ) à mes caresses ...loin de mes doigts ! Je ne peux plus toucher ...mais je vois encore .. mémoire de l'âme ! On ne possède rien  ...et nous possédons tout malgré tout !Bienheureux  l'Etrange ! :-)

Michel 10/07/2007 12:25

On ne possède rien... tout est dit. Nous sommes de magnifiques et misérables locataires de toute chose et toute personne et dans le fond, c'est bien suffisant.@ bientôt,Michel

morad 09/07/2007 21:12

sérieu c'est juste magnifique, j'dis juste ce que je ressens, j'vois pas pourquoi on devrait le cacher...c'est beau ce que vous faites !!! J'ai l'impression de m'y croire, de connaitre tout ca...quand vous parlez de certaines villes ou je suis deja allais comme Sidi Bou Said j'ai l'impression d'y remettre un pied !!! J'passe maintenant souvent lire et relire ici, jvoulais juste dire merci pour ce que vs faites et surtout continuez...Merci de montrer un autre coté de la vie, un autre coté des gens
 
 

Michel 09/07/2007 21:52

Morad, venant de toi, qui cisèle si bien tes pensées et  fait battre un coeur en trois mots bien placés, comme des gifles salutaires, je suis trés touché que tu puisses déposer quelques mots sur mon blog. J'aimerais même faire un lien avec toi, mais je pense peut-être à tort que tu n'en aurais pas le souhait. Je te remercie de comprendre ce que j'essaie de dire depuis toujours, c'est à dire que la communication, et elle seule, a l'ultime pouvoir de donner le partage et l'amour des idées  entre nous tous, petits terriens agressifs, et que les différences entre peuples est une richesse inestimable. @ bientôt MoradMichel

neurhone 09/07/2007 13:31

Peut-être vole-t-on pour mieux rendre .... s\\\'approprier une part de l\\\'autre pour mieux l\\\'aimer et rendre une part de soi pour mieux se faire aimer.
Bonne journée Michel

Michel 09/07/2007 13:41

Voler vient du désir de posséder ce que l'on ne peut avoir... et aimer c'est le désir de posséder l'autre... Facile de s'embrouiller, mais l'échange des vols et des envols n'est pas toujours équitable... @ bientôt Neurhone,Michel

Maryse 08/07/2007 12:50

l'été n'a pas brulé l'instinct... et le soir venu, à la lumière des visages et des naufrages, c'est peut-être la sagesse qui permet de savoir enfin aimer pour rien...je trouve ce texte boulversant, le tableau également...que peut-on retenir dans nos mains ? bonne journée

Michel 08/07/2007 18:56

On ne retient peutêtre qu'un pu de soi, car, fragiles comme nous le sommes, il est bien possible que nous ne courons qu'après nous-mêmes...merci MAryse,Michel

mocktar junior 08/07/2007 08:57

le matin arrive , les liaisons intimes de nuits tourmantées s accrochent à mes draps chauds et humides .mes pupilles dilatées , mes muscles contractés , les spasmes du someille que j aimerais trouver m empechent de te parler .toute la nuit les visages , les odeurs ,et les regrets m ont couru apres ne me laissant de repis pour que sur ta peau je vienne me retrouver .le soleil est là , ceinturant la maison ,je me leve faire un dernier café ,apres quoi mon corp malade et froid viendra s allonger pres de toi.dans un court moment tu te reveilleras , m offrant  en un regard  , un sourire la compassion  de  tellement  d années , tres vite ta main rassurante mettra fin à cette agonie , cette souffrance qui aura transpiré toute la nuit.mon esprit est aG1 , c pas top mais bon @ bientot

Michel 08/07/2007 09:12

Bon, alors on va recommencer depuis le début... je vais te faire un café, parce qu'il n'y a que moi qui sais le faire.Retour à la case départ. Dodo, réveil, café de papa, et oubli des soucis. Profite du soleil, emmène ta tribu au bord de la mer, souviens-toi que je nage mal et que je ne sais prendre que des bains de siège dans la tourmente des vagues et souris de mes maladresses…Michel

d armor 07/07/2007 23:40

Bonjour,En découvrant par hasard avec Cheng la galerie de Hamid Benchaieb, j'ai été charmé par votre style. Quand Hamid a vu Cheng il nous a appris que vous cherchiez éventuellement un modèle asiatique à l'image de Cheng. Je ne trouve pas votre mail personnel sur votre blog c'est pourquoi je me permet d'ajouter un commentaire directement sur la page ne trouvant pas d'autre solution moins abrupte.Nous serions ravi de vous rencontrer pour se rapprocher de votre univers qui nous a soudainement arrêté dans la rue alors que nous nous dépéchions d'aller à une autre exposition.Bien à vousThierry

Michel 08/07/2007 07:48

Merci Thierry d'être passé à la galerie et d'avoir apprécié mon travail. Je vous envoie tout de suite un mail et vous aurez ainsi mes coordonnées. @ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog