Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Quand tout
ici me retient
De l’alliance de nuit
À l’embrun du matin,
Quand au soleil des nuits mortes
La vague est d'un argent
À l'éclat sans pareil,
Quand déjà je somnole
Du repos attendu
Sous la courbe d’azur,
Quand je t'entends dire encore
Que le vent n'est pas rien
Et qu'il faut s'abriter,
Où partir ?

© Giliberti / 2007



commentaires

B
je t'endends... c'était pour te signaler une faute de frappe.... c'est à toi de retourner dans ton administration, hé banane !
Répondre
M
La bouche silencieuse est très sensuelle, il semble y avoir des mots retenus, suspendus à ses lèvres. L'ensemble est très sensuel, très beau. Le rythme de ton poème me fait penser à celui des vagues qui viennent s'échouer sur la plage...où partir ? Bonne journée
Répondre
M
La bouche de Mehdi... sensuelle effectivement. Silencieuse souvent... Elle m'a inspiré pas mal de tableaux et de poèmes. Le silence des uns ouvre parfois l'inspiration des autres.Merci Maryse, et pour la plage, ne viens pas par là, c'est un beau désastre qui ne m'inspire guère...
M
Bonjour
Voila je voulais vous remerciez, et dire que votre site on y passe 1 heure sans s'en rendre compte, c'est terrible cette odeur de mghreb qu'il y a. Parfois j'ai eu l'impression d'etre a Sidi Bou Said. Je suis moi aussi tunisien
Merci et a bientot
 
ca fait beaucoup de bien de lire ce que vous ecrivez
Répondre
M
Morad, c'est un vrai plaisir de vous accueillir ici car j'adore ce que vous écrivez. Il y a un ton unique chez vous, une vraie qualité d'auteur moderne qui va à l'essentiel et le fait très bien. En plus vous êtes tunisien, je suis donc comblé.Merci à vous Morad.Michel
F
Nous restons habités par le silence de ceux que nous aimons.. par ces silences faits de reprise de souffle ou faits d'absences, ces creux , ces vides qui sont en nous l'empreinte ou l'espérance de bonheurs passés, ou de bonheurs à venir...
Les photographes, mieux que d'autres sans doute, savent le double sens du mot épreuve.
Le silence, comme épreuve de la vie, épreuve de l'amour.
Répondre
M
Ce sont aussi les silences qui mettent mal à l'aise, alors que souvent ils découlent de nos hésitations et les hésitations sont souvent plus belles que tous les gestes et les mots affirmés.J'aime vos mots François,Michel
B
Je t'endends ? Allez, hop, retour dans l'administration....Bonne journée, Michel. (et je sais que tu es en premium, car ce matin, impossible de se connecter aux autres...)
Répondre
M
J'espère que tu obtiendras tout de l'administration... :o) @ bientôt,Michel
*
Je suis passée une fois de plus emplir mes yeux de plaisir coloré.. savourer tes mots ...
Répondre
M
Le plaisir coloré de tes yeux... ça du bien de t'entendre dire ça, Mel.@ bientôt,Michel
M
la peau , logie des tristesses , des melancolies .ces ailleurs qui me tiennent  , me retiennent , font du cendré l\\\' argenté , j egraine les rencontres qui me laissent chaque fois plus seul , chaque fois plus loin de la maison .quant fatigué , usé ,sur le bord d un chemin je finirai ; tous ces visages viendront me retrouver..biz
Répondre
M
J'espère qu'ils te retrouveront bien avant et prendront le temps de cotoyer ta profondeur et de la savourer.Je t'embrasse Franck @ bientôt
F
Merci d'exister.
Répondre
M
Merci  à vous surtout qui me permettait de lire une si belle phrase... @ bientôtMichel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog