Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

    Les jardins sont des extensions de nos névroses… né-vroses... Né…rose.
Né dans les roses. Né… dans les choux.

Si tant de jeunes gens ne s’intéressent plus trop à la nature, c’est peut-être parce qu’ils savent où ils sont nés. Plus de roses, plus de choux.  Leur imaginaire s’est fait la malle depuis longtemps, mais c’est une autre histoire abracadabrantesque (j’emploie ce mot en souvenir de notre cher Chirac désormais près des ifs, pour continuer les métaphores buccoliques) .
Pour être plus sérieux, les jardins sont un peu nos récréations et nos créations divines… notre Éden à chaque buisson planté… nous punissons la mauvaise herbe, comme Dieu a puni cette mauvaise graine d’Adam et Ève…


En dehors de ces clichés, reliquats d’une enfance chrétienne, le jardin, c’est avant tout la terre ; la terre qui nous nourrit, la terre qui nous recevra.
Le jardin, c’est la maturité de l’âme et le déclin du corps. Le jardin, c’est un destin mêlé d’enfantements et de fausses couches… Je parle d’accouchement, parce que le jardin est très masculin dans ma tête, alors que la terre est féminine ; il y a là une belle symbolique.
La terre accouche de ce que le jardinier plante en elle.


Ce sont des réflexions extrêmement enfantines, si peu objectives, mais il faut dire que lorsque j’étais petit, moi qui vivais en ville, j’allais presque tous les soirs en compagnie de mon père, rendre visite à mon grand-père qui habitait à quelques kilomètres de Ferryville, en pleine campagne de Tinja, et qui possédait un immense jardin.
Un jardin qui me faisait rêver.

Un jardin, subtil, varié que je pénétrais toujours avec la même émotion…
Un jardin à l’opposé de mon grand-père,  homme bourru et taciturne...



Comment pouvait-il faire grandir les citronniers, les orangers, les abricotiers, la vigne ?
Comment
pouvait-il faire pousser, les clématites, les tournesols... et les roses ?
Comment
pouvait-il faire naître les haricots, les artichauts, les poivrons, les petits pois... et les choux ?
Quoi qu'il en soit, le jardin reste un sentiment toujours en mouvements, toujours présent.


Quand je vais quelque part et que j'en reviens, je retrouve mon jardin comme on retrouve quelqu’un qu’on aime, quelqu'un qui vous attend. Le temps de le traverser pour retrouver la maison, je l’observe mine de rien, j’arrache une mauvaise herbe, je caresse un tronc, je respire une rose… Je me retrouve.



Il ya quatre jours, juste avant que le temps ne se gâte, j’avais pris ces quelques photos…



Published by Michel giliberti - - Réflexion

commentaires

Tza tza 28/05/2007 22:11

Superbe!
J'en profite pour faire de la pub à une amie
http://myrina.artblog.fr
(Moi je suis pas assez mazo pour faire un blog!)

Michel 11/06/2007 15:47

Je suis bien d'accord sur le masochime necessaire à la crétion d'un blog et surtout à sa survie... C'est pour moi un problème de tous les jours et mon séjour à Toulon m'a fait (malgré mes problèmes) un bien fou parce queje n'avais pas le blog, c'est dire... et puis me revoilà... j'irai voir le blog de ton amie, promis.Michel

*MeL* 19/05/2007 11:48

Bonjour MichelMagnifiques photos Bonne fin de semaine

Michel 19/05/2007 11:54

Merci Mel, à très bientôt,Michel

Dick Shaver 19/05/2007 11:01

Le jardin comme un reflet de l'intérieur. dans mon ancienne maison où il y avait un jardin, il semblait prendre mon humeur, s'imprégner de ce que j'étais. quelques fois à l'abandon, tourmenté, plein d'herbes folles, impénétrable. A d'autres moments, ouvert, coloré...
le tien est rayonnant, plein de paix.
 

michel 19/05/2007 11:08

Il est surtout un des moyens d'évacer mon stress. Il est écriture aussi... Quand je le regarde, j'aime écrire, pas forcement sur lui, heureusement... mais il ouvre mon appétit des mots. Merci Dick et @ bientôt,Michel

josie 19/05/2007 09:26

Levée tard ce matin, je viens prendre mon thé dans ton jardin illuminé par tant de beauté. Un bien bel instant de partage tout en douceur  pour commencer une belle journée j'espère ! Malheureusement, je pense que le soleil ne sera pas très généreux.  Abientôt Michel, merci pour ton petit mot et donc à demain pour les jolies petites pouliches.

Michel 19/05/2007 09:32

OK! je hénnis d'avance...@ bientôt,Michel

j-c 19/05/2007 01:42

Dans ce blog la quatrieme dimension est bien loin
!!!!!!superbe!!!!!!!!!!!

Michel 19/05/2007 06:31

Merci d'être passé par là,Michel

neurhone 18/05/2007 12:28

L'atmosphère est là ... il ne manque plus que les odeurs !  c'est une vrai merveille ce jardin.
Bonne journée
 

Michel 18/05/2007 14:46

Miracle mon serveur marche un peu... Il est totalement dérangé jusqu'à mardi prochain.Merci Neurhone... c'est vrai les odeurs manquent. En ce moment ce sont celles des roses et de la glycine... @ bientôt,Michel

Maryse 18/05/2007 12:14

le jardin... : là ou l'homme est dieu, puisqu'il crée à son image !en plus il n'est pas obligé d'y planter des arbres aux fruits interdits ! ton jardin est une petite merveille. Pour moi le jardin est une prolongation, non pas de nos névroses, mais de nous même simplement... une porte ouverte sur l'émerveillemt, les cycles, la diversité, la contemplation ,le besoin de prendre soin de tout être vivant...Il est un art à part entière. quel est cette arbustre au pied du robinier ? elle a zoomé à fond, elle n' a vu que des pixels :))  bonne journée

Michel 18/05/2007 14:44

Je ne sais plus le nom de cet arbuste qui fait des fleurs très rouges (presque trop) que l'on voir souvent en bordure des routes et des avenues. je sais simplemnt que c'est très résistant, qu'il faut le tailler une fois par an pour qu'il ne devienne pas trop grand...Quand aux névroses et ses prolongations, tu me connais... (un peu dérangé , le garçon... et il va changer maintenant...)Merci Maryse,Michel

François 18/05/2007 08:54

Avons nous eu  jamais dans le domaine politique la joie, l'envie de faire ou le sentiment de paix que donne en se levant une rosée matinale ?
Bonne journée, Michel. Et toujours merci...

--- 18/05/2007 09:25

Ah François, vous êtes ma rosée matinale, le saviez-vous? :o)Merci à vous,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog