Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Quand je n'ai pas le coeur à écrire, je pioche dans mes romans... Voici donc un extrait de Bou Kornine, roman authobiographique publié en 2004, aux éditions BONOBO et dans lequel les prémices de qui nous attend pour ces cinq années étaient envisagés.

 .../ Que m’apportera l’année qui vient en plus de mes peintures ? Un livre à écrire, c’est possible ; le fruit de mes divagations, le fruit de ma paresse à devenir grand, malgré ma lucidité… le fruit de ce refus à marcher droit… de mon besoin de partager ce qui n’est pas partageable. Heureusement, il y aura la vie intense et complice avec mon ami qui me permettra comme toujours de mieux supporter mes faiblesses.
    Une parenthèse dans l’exil ! Juste pour oublier mes graves interrogations sur la politique, pétrifiée de bonne morale, qui voudrait un Monde discipliné, doté d’une jeunesse saine, courageuse, travailleuse, une jeunesse qui renoue avec les valeurs sûres :
    Travail, Famille, Patrie.

    Les pauvres,
    les alcoolos,
    les drogués,

    les putes,
    les pédés,
    les travelos,
    les étrangers… n’ont qu’à bien se tenir.

    Oui ! Demain.
    Demain… J’oublierai les discours creux et les agitations artificielles.
    Demain… J’oublierai ce formidable saut en arrière que nous offre le progrès.
    Ce n’est pas toujours ailleurs l’ignominie.
    Ce n’est pas toujours ailleurs la tragédie !
    Chez nous aussi, elles pourrissent les murs de notre forteresse. /...

  


Résumé du livre


    Sidi-Bou-Saïd, un petit village tunisien perché au-dessus de la Méditerranée. De l’autre côté de la baie, Bou Kornine « la montagne aux deux cornes ».
    La chaleur et les parfums.
    Les rires et les bruits.
    Les larmes.
    L’artiste peintre nous livre avec pudeur, mais sans fard, sa rencontre imprévue avec Moez, un jeune tunisien qui deviendra un de ses modèles favoris.
    Une histoire émouvante et retenue.
    Une histoire d’amour perdue d’avance, mais pleine d’espoir.
    Une histoire vraie.
    JCF /
éditions Bonobo


 

commentaires

mocktar junior 23/06/2007 14:05

pour ma part depuis que je suis petit on me dit :"ne reflechis pas trop , t es pas equipé pour " mais pour ce nouveau president j avais saisi la menace .si je devais allé aux usa j irai pas en bush ,alors tu imagines sans peine que j ai pas envie d etre sarkostique à cette heure .boujou bien

Michel 23/06/2007 19:10

Quand je suis allé à NY, les tours étaient tombées depuis 2 mois, je te raconte pas le souk à la douane parce que sur mon passeport, c'est écrit que je suis né enTunisie bien sûr, et malgré le nom et le physique pas franchement arabe, ils m'ont torturé les méninges, je te raconte pas... Mais NY est trop génial...Mais pour le moment, sachons nous contenter de ce merveilleux Sarkozy... @ bientôt,Michel

huguette.kraiem bouchet 16/05/2007 10:15

Je viens de découvrir votre site et vous découvrir en même temps c'est beau, 'c'est fort, d'une sensibilité extraordinaire( mais pas de sensiblerie..;) je vais y revenir  souvent (j'habite La Marsa) et si je suis sur internet à cette heure c'est pour éviter  de voir Sarkozy  pendant les passations!  merci  merci

Michel 16/05/2007 12:01

Quel bonheur de lire un commentaire venant de La Marsa... comme je vous envie, si vous saviez... je tente depuis pas mal de temps de m'installer à La Marsa, Carthage ou Sidi, mais bon, la vie est ce qu'elle est, avec ses obligations, mais il vrai que Sarkosy allume mes désirs...J'espère que vous repasserez par là, merci pour vos compliments... @ bientôt,Michel

François 14/05/2007 00:13

Désolé de te faire subir ce nouveau président: je ne te donnerai aucun argument, mais dans la vie quand on fait un choix, on pèse le pour et le contre: ne crois pas qu\\\'il y a 23 millions d\\\'irresponsables en France. Je n\\\'aurais jamais dit "subi" si c\\\'était Ségolène...
Par ailleurs, je brulais d\\\'envie de te faire subir ma rencontre au salon du livre de Caen, je suis également fasciné par les garçons du Maghreb. Je n\\\'ai pas osé, je n\\\'ai pas cru que tu puisses être l\\\'auteur de ce sublime recueil de dessins dont je désirais chaque image. Ce soir en voyant ta trombine sur ton blog, je me dis que j\\\'ai eu tort, c\\\'est un destin que je subis.
Je reviendrai sur ton blog, j\\\'aime ce que tu fais et ce que tu dois ressentir lors de tes rencontres.
François.

Michel 14/05/2007 09:55

Je n'ai jamais dit qu'il y avait 23 millions d'irresponsables, tu t'en doutes bien... mais ce que je n'ai pas encaissé c'est la façon dont Sarko a su ratisser large. Tenter de séduire tous les camps de façon parfois insupportable et tirer les gens par tout ce qu'il y de plus bas en eux, on obtient facilement leur adhésion. On peut dire que sur ces 23 millions de votes sarkozistes, la France révèle ses failles. 60 % de ceux qui ont voté pour lui ont plus de 60 ans, si tu crois que c'est l'image réelle de la France, j'ai des doutes. Ce ne sont pour la plupart que des conservateurs attachés à leur petit confort, à leur espoir de faire fructifier leur capital, etc, etc… et puis les grandes valeurs comme « amour » « patrie » « travail » « respectabilité », etc… m’emmerdent dès lors qu’elles sont imposées. je ne voudrais pas rentrer dans des images trop évidentes et un commentaire n’offre pas l’espace d’un vrai débat… La France jeune et la France qui souffre ont été totalement occultées. Quant aux mots « choisi » et « subi », ils ne se réfèrent qu’au vocabulaire dudit personnage quand il parle d’immigration « choisie » plutôt que « subie », rien d’autre.Pour en revenir à l’amour du Maghreb, de la Tunisie plus exactement, il est avant tout directement lié au fait que c’est mon pays natal et qu’il déclenche chez moi une source inépuisable de souvenirs et de fascination culturelle; c'est ce que j'explique dans mon roman "Bou kornine".Je n'étais pas à Caen hier, mais je te remercie d'avoir acheté mon livre sur l'expo que j'ai faite en Tunisie et qui reste une parenthèse dans ce que je peins d'ordinaire.À bientôt François,Michel.

jane 11/05/2007 00:23

Hello, je suis comme toi, je suis comme vous tous, tellement déçue qu'une majorité de Français se soient laissés prendre aux rodomontades de sarko ! c'est que les 54% ne sont pas tous des riches, et qu"est-ce qu'ils espèrent ? C'est comme se jeter à l'eau pour éviter d'être mouillé par la pluie ! Bonne nuit !

Michel 11/05/2007 08:06

Deux tiers des électeurs de Sarko ont 60 ans ou +.Nous avons donc une  majorité de français conservateurs et vieillissant bien installés dans une droite dure, pour ne pas dire extrème, car toutes les voix de Le Pen se bien retrouver dans le programme de Sarko... @ +Michel

bellelurette 09/05/2007 02:37

Ya de la révolution dans l'air, Teissier l'avait prévu ! Rien que de le voir se pavaner sur un yacht hors de prix me file la gerbe, il n'a aucune décence ce malfrat.

Michel 09/05/2007 07:14

J'avoue que ce n'était pas la première des choses à faire. C'est particulierment déplacé.Mais on  pas fini à mon avis.Michel

*MeL* 08/05/2007 13:27

Bonjour Michel
Mais c'est à nous de ne pas abandonner la France d'en bas  ...celle si riche  par sa diversité ..d'ailleurs comme je suis une partie de cette France d'en bas , je relève les manches une fois de plus  ... et pourtant je suis née dans Sarkoland ( Neuilly sur Seine  et pas dans une chambre de bonne  ...rires ! ) mais la vie m'a appris que la seule richesse était le PARTAGE.
Bisous m'sieur

Michel 08/05/2007 14:13

Je parle de lui, Mel... Pour nous qui savons partager, nos intentions et nos courages rentent identiques bien sûr. Toute mon éducation a été basée sur cette notion, ce n'est pas à 57 ans que je vais en changer, mais il est difficile de vivre dans un pays qui risque d'être en désacord avec ces belles valeurs. @ bientôt, Michel

kaizersoze14 07/05/2007 23:32

Je ne sais pas ce que sera la France d’après. Peut être ni pire ni meilleure. Sûrement une autre France.Une chose est sûr : ce beau pays ne mérite pas ce choix.

Michel 08/05/2007 06:41

Sarkozy est capable de relancer l'économie française...en abandonnant sur le côté la France d'en bas (quoiqu'il en dise), la France qui ne l'interesse pas. Nous verrons bien.Désormais les critères capitalistes sont plus que jamais à l'ordre du jour. @ bientôt,Michel

RAHAN 07/05/2007 15:47

Bonjour !je recherche un maximum de monde pour m'aider dans l'élaboration de ce blog !http://sarkocityinnafire.over-blog.fr/Et en tant voulu organiser des manifestions pacifique , contre ce qui s'annonce comme déjà une dictature politique de notre cher président !! Comme vous dites les jours avenir risque d' étre sombres ! mais je ne veux surtout pas qu'il s'opscurcisent à jamais !!j'attend votre réponse avec impatience merci !Autre blog affilier :http://babylon-burning.blogspot.com/

Michel 07/05/2007 16:11

Oui bien sûr... je veux bien faire partie des vôtres. Que puis-je faire?Michel

neurhone 07/05/2007 13:03

Pas le moral non plus ... j'ai tant voulu y croire ! et ce jour je dois supporter les cris de joie des imbéciles qui m'entourent sur mon lieu de travail. Mais tout ça n'est pas fini OH NON ... le résistance commence !!!
A bientôt Michel
 

Michel 07/05/2007 14:33

Je le souhaite ardemment. Mais c'est si pénible d'avoir un mini Bush au pouvoir... Fera -til de nos banlieues son Irak ? @ bientôt neurhoneMichel

Maryse 07/05/2007 12:25

Ce tableau est magnifique...la tristesse éclairée par une belle lumière...et maintenant il nous faut  trouver la lumière, garder la flamme, après avoir accusé le coup...

Michel 07/05/2007 14:35

Tu sais que c'est un tableau que j'avais completement oublié et du coup j'ai trouvé (ne serait-ce qu'à cause de son titre) qu'il correspondait à mon étât d'âme actuel... Triste, mais enflammé... @ très bientôtMichel

Patrocle 07/05/2007 08:46

Bonjour (si je puis le dire quand même) Michel !
Ce petit message pour te dire d'essayer de "garder courage"...
Même si...
Effectivement l'avenir est sombre (et en tant qu'activiste syndical j'ai un peu plus de soucis  à me faire - un peu plus car je te dirais franchement qu'entre la gauche actuelle et l'ancienne droite il n'y avait parfois peu de différences - c'est la gauche qui a privatisé ma boite quand même !!!).
Nous sommes aussi dans un pays profondément réac, qui a toujours balancé, sauf accidents de l'histoire,  entre le bleu azur (voire klein) et le rose pale et ca c'est aussi un fait.
Tu as la chance de pouvoir t'évader, par tes oeuvres, ta peinture, ton écriture...
T'évader aussi grace à ton ami, tes amis,
Te réfugier aussi sous le regard de Tanit et Salambô...
Cela n'est malheureusement pas donné à tout le monde...
Tout ces "pôvres gens" exploités, humiliés, lobotomisés...
Et qui ont aussi, souvent, voté Sarko, éblouis par ses chimeres, incapables d'en voir le danger  !!!
C'est le malheur de la démocratie quand l'éducation n'est pas au rendez-vous, Platon et Aristote le signalaient déjà...
(oups, si mes collegues lisent ce commentaire je suis mort)
Courage donc, et peut être...malheureusement... à bientot sur le pavé.
Pat
 

Michel 07/05/2007 09:30

Je m'évade, oui et non... j'ai toujours eu les pieds sur terre et je navigue rarement dans l'irréel. Je suis profondement attristé, au point de faire volontairement l'autruche ce matin et de me boucher les yeux (et les oreilles) . Silence radio, silence télé... J'ai besoin de ce coup de balaie pour récupérer. La moindre agitation des épaules de Sarko me donnerait de l'eczéma...Bien sûr c'est vrai, je suis à deux pas de mon ami,  (ancien syndicaliste lui aussi) de son incomparable écoute et de rassurante compagnie, en cela je me sens épaulé et privilégié.Mais je peux t'assurer que par mon éducation, par tout les traits de mon caractère, je suis éreinté en pensant à cette moitié de la France qui a rêvé avec Ségolène, et surtout à ceux-là, ces démunis qui croyaient une fois encore qu'on les entendrait . Tout ça me me crève le coeur. @ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog