Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

J'ai fait ce tableau, il y a déjà pas mal de temps, pour montrer qu'il faut arrêter de croire en ce qui nous tue, sortir de cette boue qui englue les peuples et enferme les esprits... laisser derrière nous cette usine à rêves, ce meilleur des mondes, cet au-delà bien hypothétique, et enfin, trouver du temps à consacrer au nôtre, le monde des réalités.

Le poème qui suit n'a rien à voir avec ce que je viens d'écrire...


Je sais que c’est assez, mais si
Je le sais…
Alors pourquoi vouloir avoir
Tant à voir.
Est-ce si violent
Ce viol lent que je vous tends ?
Je vous croyais
En croix et vous voyez…
Vous n’avez pas su dépasser mon pas.

Je sais que c’est assez, mais si
Je le sais…
Mais je n’empêcherai jamais
Mes péchés.
Est-ce déjà l’heure
Des leurres pour rien et pour des larmes ?
Je vous croyais
En croix et vous voyez…
Vous n’avez rien perdu que je ne perds.


© Giliberti / 2007

commentaires

Nath 29/09/2007 10:56

La communion des esprits, de nos esprits rebels, ne serait-elle pas une forme d'essence divine?...Moi qui ai baigné dans la religion durant mon enfance, j'arrive à un temps ou je n'y crois plus depuis...Je crois plus à l'humanité des êtres... bien qu'elle aussi est bien mise à mal.La toile du net à ceci de bon, de nous reconnaitre...

Michel 29/09/2007 12:34

Pour moi aussi, la religion est un lointain souvenir et seuls les hommes mériteraient qu'on croient enfin en eux... @ bientôt,Michel

Alex 08/06/2007 22:24

Les mots me manquent pour décrire ce que vos peinture et vos écrits m\\\'inspirent... Cela doit faire quelques années que j\\\'admire vos oeuvres, et c\\\'est à ma grande surprise que je découvre aujourd\\\'hui ce blog... Et c\\\'est avec la plus grande émotion et avec le plus grand respect que je voudrais vous témoigner ma reconaisance pour ce que vous créez, si vous saviez à quel point vos oeuvres illustrent ce que je peut ressentir! Vous avez reussi la où je pense, la plupart des peintres échouent : retranscrire l\\\'intranscrisable, représenter dans le monde palpable des concepts, des idées ou des sentiments si abstraits, mais si réels et si puissant!
Je me doute que ce témoignage ne doit pas représenter grand chose pour vous, mais je voulais que vous sachiez qu\\\'il y a sur cette Terre une âme qui survit en trouvant dans vos créations la trace d\\\'une présence amie. Et cette âme, perdue, vous dit merci... merci beaucoup...

Michel 11/06/2007 15:18

Comment pouvez-vous imaginer que je suis insensible à ce que vous me dites? Je ne vis et ne crée que pour cet ultime instant où mon travail rencontre la sensibilité d'un autre moi-même.je vous remercie du fond du coeur pour votre confidence si sensible et si profonde.@ bientôt,Michel.

clerc-renaud 24/04/2007 18:18

AthéismeCeux qui se prétendent athées me font trop rire. En principe y a pas plus athée qu'un camarade marqué à la faucille rouge. Pourtant, les anciens qui les ont cotoyés alors qu'ils se faisaient pilonner au mortier par l'artillerie, aiment raconter avec amusement, avec quelle ferveur ils les entendaient réciter les "notre père" appris dans leur enfance et oubliées ensuite.Nier que dieu existe revient donc à peu pres à nier qu'il y a de l'eau dans la mer. Regardez autour de vous, elevez votre esprit, allez plus haut et vous comprendrez un peu. Le problème est surtout que nous ne savons pas voir. Nous nous contentons de regarder, d'entendre sans écouter. Réflechissez bien à cela, et peut être que vous vous direz: "tiens, c'est curieux..."

Michel 24/04/2007 20:23

Mais Renaud ou Clerc,(je ne sais pas ton prénom) le rire est le propre de l'homme et donc je te laisse rire... Je suis toujours amusé de ceux qui savent mieux que les autres "qui "est "qui". D'abord je ne suis pas marqué d'une faucille rouge si c'est de moi que tu parles, je suis socialiste et quand bien même je serais communiste, en quoi cela te donnerait l'assurance d'affirmer que je ne suis pas athée?Quand je dis;" je ne crois pas en Dieu" je dis exactement ce que je dis... je n'ai jamais dit  " je nie Dieu"  je laisse croire aux autres. La sémentique est une chose précise...Maintenant je te laisse à ta chapelle, car moi, je ne juge personne... Michel

Ikkar 22/04/2007 21:21

Michel, vous avez dit les mots justes dans vos deux derniers commentaires. "Que ci, que mi", comme dit Molière,  le "saint patron" ...Ikkar, with love

Michel 22/04/2007 22:03

Merci Ikkar, j'espère en tout cas ne pas m'être éloigné de la simple logique d'être un homme. @ bientôt... Bonsoir,Michel

kaizersoze14 22/04/2007 17:39

En tant que croyant (musulman) il m'est normal de croire aux potentiels de chaque être humain et sa capacité de le développer.je crois même que c'est au croyant de fournir plus d'effort à s'humaniser puisque l'athée sait automatiquement qu'il doit bien vivre sa vie sur cette terre pour la simple raison que pour lui il n'ya rien d'autre aprés.
Peace & Love, nous devrions nous retrouver tous unis dans ce même effort, sans qu'il soit nécessaire de distinguer ceux qui ont la foi de ceux qui ne l'ont pas.le chemin qui méne à Dieu est un chemin personnel.le chemin qui méne à un monde plus juste est un chemin collectif.
Bien fraternellement.
 

Michel 22/04/2007 18:07

Tout à fait d'accord, c'est pour cela que je n'ai strictement rien contre les religions, mais dès qu'on me la balance à la gueule à toutes les sauces pour n'importe quoi, ça me lasse. En Tunisie où je ne cesse de faire tant de choses que je n'ai pas besoin de citer ici, on me trouve plus musulman que les musulmans et il est vrai que mon comportement là-bas est extremement proche de ce qu'on entend dire de celui d'un vrai musulman... Tout ça pour te dire qu'être humaniste qui necessite la bonté, l'humilité, l'ouverture d'esprit  et tant d'autres particularités, peut aussi se conjuguer  en dehors de toute religion.La spirituaité peut exister, elle est avant tout un travail sur soi; il faut trouver un chemin qui mène à une certaine harmonie qui te donne suffisamment de force dans un monde si violent. bien à toi,Michel

kaizersoze14 22/04/2007 05:35

Et si je vous prouve que Dieu existe....vous changeriez d'avis !!!  ;-)
Se libérer des chaînes de la théologie, de la tradition, des faux enseignements n'est pas chose évidente,c'est vrai,car les siécles ont imposé ces harnais religieux.personellement j'ai pu trouver Dieu et la vérité (que je ne prétend pas détenir) d'autant plus facilement que je me suis libérer des docteurs et de leurs dogmes.il ne faut pas confondre ancienneté et Vérité.il ne s'agit pas d'aimer toutes les doctrines.il ne s'agit pas d'aimer l'erreur, mais d'aimer nos frères pour les pousser à dépasser leurs divisions, leurs dogmes, pour les aider à discerner dans la Parole ce qui est vrai et essentiel, de ce qui est secondaire, faux ou mal interprété. Les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans sont appelés ensemble à faire ce travail de dépassement, afin de retrouver la Voie Droite.
Peace & Love.

Michel 22/04/2007 08:11

Je pense que nous aimer nous-mêmes (qui sommes les créateurs de Dieu), mériterait toute notre attention. Il faut croire en l'homme... la paix devrait suivre. Tous les pays du monde ont suffisamment de richesses pour éradiquer la misère, ce serait bien plus "divin" en soi que de continuer à construire des temples qui valent des fortunes ne servent qu'à faire venir les malheureux qui continuent de prier pour oublier leurs conditions de misère et croire en une vie meilleure. Il y a dans cette démarche une indécence telle qu'elle me donne l'envie de devenir terroriste (tout au moins terroriste dans le verbe).Je ne comprendrai jamais que l'on adhère à une hypothèse si farfelue d'un dieu créateur, quand jour après jour la science démontre le commencement de la vie.  Cette hypothèse tente de nous faire avaler des histoires rocambolesques et n'est porteuse que de divisions, de castes, d'injustices.   On sent bien derrière tout ce "divin", la seule démarche des hommes... Des hommes qui se permettent de penser qu'un animal ne mérite pas le paradis, alors que le malheureux "ferait" partie de la création, après tout... et peut-on supporter comme dans l'hindouisme qu'un homme qui a mala agit pendant sa vie sur terre pourrait être puni après sa mort, en devenant femme (inférieure à lui, bien entendu…)? Des anomalies et des situations tout aussi ridicules que celle-ci existent dans toutes les religions, hélas! Moi ça me rend malade qu'on entre dans une spirale si grotesque. Les hommes devraient  se dépasser, non pour faire de leur religion un "essentiel unique, mêlé et généreux" mais pour faire d'eux-mêmes et sans les religions, le plus grand espoir que le monde mériterait de connaître : un grand amour de notre espèce vivante... et oublier tout le virtuel et le supposé qui nous bouffent. Mais je te suis dans ton "Peace and love", car je ne suis qu'amour et paix, et je respecte tout en me désolant intérieurement ceux qui croient en Dieu, dont ma mère qui se désole du contraire pour moi, mais qui respecte mon point de vue. Je trouve que le point de vue d'un athée n'est pratiquement jamais mis en avant. On peut faire du bien, avoir une vie des plus généreuses sans ce "patron" au-dessus de notre tête et supposé connaître tout du bien et du mal, comme si nous étions des ignares... j'ai pas besoin de Dieu pour savoir qu'on ne doit pas tuer...pas voler, etc... l'éducation et l’amour suffisent. @ +Michel

neurhone 22/04/2007 00:14

Je pense qu'il faut croire ... croire très fort ... qu'il est urgent de croire en soi-même et en ce que l'on est capable de faire, d'apporter et de donner.
Bon dimanche et bon vote
 

Michel 22/04/2007 08:12

C'est exactement le fond de ma pensée, ma seule, l'unique.@ +Michel

bellelurette 21/04/2007 18:26

Tu vois mon nom ? Dur à porter ! Enfin, je peux toujours faire du canevas au point de croix... Sinon, je serai plutôt bouddhiste, mais je ne pratique pas. A part ça, tu crois que l'on appelle les partisans de Royal les royalistes ? Cela l'affiche mal pour une socialiste ! (nan, je sais qu'on ne le dira jamais, mais comme on dit les sarkosystes, les lepenistes, etc...) A+ cher Michel,

Michel 21/04/2007 18:48

Nous serons peut-être bientôt royalistes, c'est vrai, et ce mot m'écorchera la bouche,  tant il est baigné de tout notre passé révolutionnaire, mais on peut dire que nous serons royalement socialistes aussi, pourquoi pas? Une belle façon de se rapproprier un parti.Bonne soirée Bellelurette et pas trop de croix pour le week-end...  Michel

Ikkar 21/04/2007 09:49

Allez en paix mon fils...

Michel 21/04/2007 10:17

Merci ma mère... je retourne à mes mortifications salutaires... Amen.Croyez-vous que ce blog finira avec moi, pas être excommunié? Moi qui tente de le fermer, mon voeu serait-il exaucé par l'église, juste ciel?Michel

Ikkar 21/04/2007 09:13

J'ai toujours dit qu'il fallait supprimer les religions et les dieux...                 Pour vivre sans pardon possible.Ni regrets , ni remords. Sinon, c'est trop facile, n'est-ce pas?Bonne journée, Michel
Ikkar, with love

michel 21/04/2007 09:30

Alors je crois en vous... :o)@ bientôt,Michel

Maryse 21/04/2007 08:42

je partage complètement ton avis, les religions sont des fléaux la plupart du temps...je pense que les croyances sont nécessaires à l'esprit humain, on en a tous une concernant "après la mort", mais personne ne détient la vérité...alors chacun la sienne...les voutes de ton tableau sont magnifiques, la nature reprend ses droits, les arbres grandiront ...espérons que les humains grandissent aussi dans la tête pour être capable d'avoir des valeurs sans qu'elles ne soient celles d'une religion, et aussi plus besoin de se rassurer d'une manière aussi naïve par rapport à la mort....@+ bonne journée

Michel 21/04/2007 09:33

Merci Maryse... Oui ce sont des fléaux qui ont mis le monde à feu et à sang et quand on me dit: "oui, mais ça, se sont les hommes, ce ne sont pas les religions qui sont responsables", ça me fait doucement rigoler car ces hommes, s'ils ont de telles idées dans  la  tête se sont bien réferés aux religions... donc... @  +Michel

Joyce 21/04/2007 07:19

Rien à voir ? Est-ce très dérangeant si moi je vois ?

Michel 21/04/2007 08:29

Il n'y avait au départ que le tableau et le poème. Ce poème est en fait une chanson écrite il y a quelque temps et qui n'a rien à voir avec le tableau, ausi j'ai vite écrrit le texte qui explique le tableau et du coup, j'ai précisé que ça n'avait vraiment rien à voir avec le poème (je ne sais pas si je suis clair..) @ +Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog